22 février 2017

Dernières nouvelles du RCAM XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 17 h 08 min

Dernières nouvelles du RCAM XIII envoyé  par le club 

SONY DSC

 

Après une période de repos c’est la reprise pour les différentes équipes du R.C. Aussillon-Mazamet XIII.

Pour les seniors, privés de rencontre officielle par le forfait de Villeneuve de Rivière, ils prendront la route de Plaisance du Touch pour y affronter en match amical, vendredi soir à 20h30, l’équipe locale. Une excellente manière de préparer la réception de Villefranche d’Albi le dimanche 5 mars à Aussillon, derby tarnais très attendu entre deux équipes à la lutte pour le podium.

Le RCAM XIII occupe provisoirement la tête de la poule qualificative, mais reste sous la menace de Villefranche d’Albi, Villefranche de Rouergue, et Lescure.

rcam

Samedi après-midi à 13h au stade d’Aussillon, les minimes reçoivent le XIII Catalan, l’occasion de prendre leur revanche du match aller en abordant cette fois la rencontre tambour battant.

 

Et en suivant, de 14h à 17h, toujours au stade d’Aussillon, tournoi des écoles de rugby à XIII, avec la participation des clubs de Castres, Villefranche d’Albi, Réalmont et Saint-Pierre de Trivisy. On attend près de 160 gamins (et gamines) sur les pelouses aussillonnaises, une belle après-midi de sport en perspective. Parents, famille, amis, venez nombreux soutenir nos jeunes pousses treizistes qui auront à cœur de démontrer tout leur talent naissant, et  vous faire partager  leur joie de jouer.

Pujols n’y arrive toujours pas

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 40 min

Pujols n’y arrive toujours pas
Publié le 22/02/2017
Rugby XIII – XIII. N1.

 

Pujols n'y arrive toujours pas 201702221574-full

Les Pujolais ont essuyé une courte défaite dimanche à Réalmont./Photo DDM, Joseph.

Réalmont 28 — Pujols 24.

M.-T. : 18-14

A Réalmont, les «Lions» de Pujols pensaient bien stopper l’hémorragie (4 défaites de rang) et renouer avec le succès. Las, en première mi-temps, les locaux se nourrissaient des fautes défensives des Lot-et-Garonnais pour prendre le commandement des opérations. En fin de première période, les joueurs de Didier Bousquet relevaient un peu la tête pour atteindre la pause avec juste 4 unités de retard (14-18). En seconde mi-temps, les débats étaient beaucoup plus équilibrés avec des Pujolais toujours dans le coup, prenant même un court instant l’avantage en fin de match. «L’arbitre ne nous aide pas trop. Il accorde un essai aux Tarnais au 7e ainsi qu’une transformation qui ne passe pas» pestait un peu le coach Didier Bousquet. Une décision lourde de conséquences car dans le «money time», Réalmont est parvenu à arracher la gagne, s’imposant sur le fil 28 à 24. Une courte défaite laissant un goût amer aux troupes des coprésidents Brunies et Rinaldi, n’ayant pas encore remporté le moindre match en 2017. «Il faut rester positif car il y avait du mieux à Réalmont. Nous sommes en train de trouver les solutions et je reste persuadé que notre équipe restera compétitive pour la suite de la saison». Le coach pujolais soulignant également le fait que, depuis le début de la campagne 2016-2017, il n’a jamais pu aligner la même équipe avec la même charnière. «Désormais, on va mettre sur pied une équipe type qui s’installera sur la durée.» Les coéquipiers de «Boule» Mongay vont bénéficier d’une semaine de repos pour bien préparer leur prochaine rencontre devant Ramonville sur le plateau Lacassagne. Une rencontre où la défaite sera bien évidemment interdite pour ce groupe traversant une période un peu difficile depuis plusieurs semaines.
De notre correspondant P.B.

 

Albi RL est sur la bonne voie

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 38 min

Albi RL est sur la bonne voie
Publié le 22/02/2017
Dimanche dernier, à Villeneuve-sur-Lot, l’équipe d’Albi a fait ce qu’elle était venue chercher en remportant la victoire, même si l’équipe locale est revenue au score sur la fin à 4 points. Les Tarnais ont su proposer une grosse défense durant une heure de jeu et conserver la victoire au coup de sifflet final.

«L’essentiel a été fait. On savait que ce serait difficile à Villeneuve. C’est une équipe accrocheuse qui a inquiété les grosses écuries. Sur la fin, ils sont revenus. Ça s’est passé comme on l’avait prédit. On savait qu’ils ne lâchaient rien jusqu’à la fin», déclarait Karim Djemaï. Dans un match avec un long passage lors duquel le jeu était débridé, les Tarnais ont su sortir leur épingle du jeu. «Contrairement au dernier match, on a perdu notre discipline. On a commis 16 fautes, dont 12 en avants. Ça a cassé le rythme et on est tombé dans leur jeu, on s’est fait un petit peu peur. On a privilégié le jeu au pied en tapant les pénalités. Ça a fait la différence. Le mauvais rythme a arrangé Villeneuve. Même s’ils reviennent sur 2 ou 3 chaînes on n’a pas craqué. On a joué un peu en dents de scie car on a laissé beaucoup d’énergie en défense», analysait l’entraîneur adjoint. Même si les Albigeois ont emporté une victoire importante à l’extérieur, ils ont eu un peu de casse. «Dupuy souffre d’une main, Escoder d’une cuisse et Noham Pedrero d’une épaule», précisait le technicien albigeois. Avec cette victoire qui conforte leur sixième place au classement et relègue un peu plus loin les Villeneuvois ils vont pouvoir se tourner vers la Coupe. Il va falloir analyser cette dernière rencontre pour corriger les erreurs commises et bien préparer le prochain match. Le tirage au sort a fait que les Albigeois se déplacent chez leurs voisins de Villefranche-de-Rouergue. C’est un peu un derby vu la proximité des deux clubs et le fait que plusieurs joueurs ainsi que les entraîneurs de Villefranche ont évolué à Albi. «Même si c’est un match piège il faut imposer notre jeu», ajoutait Karim Djemaï.

Dimanche, quart de finale de Coupe de France, à Villefranche-de-Rouergue, 15 heures, Villefranche/Albi RL.
P.C.

Espace XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 36 min

Espace XIII
Publié le 22/02/2017
Rugby XIII

Espace XIII 201702220985-full
Résultats du week-end

Elite 1 : Villeneuve-sur-Lot/Albi 28/32

Elite 2 : Lescure/Lyon 46/12

U20 :

Villeneuve-sur-Lot/Albi 16/58

DN1 :

Réalmont/Pujols 28/24

DN2 :

Lescure/Gratentour 34/18

Villefranche 81/Pamiers 44/24

Villefranche 12/Saint-Pierre 92/6

U20 Nationaux Coupe de France :

Réalmont/TO 28/34

Lescure/Saint-Martin-de -Crau 42/33

Féminine :

Elite : Lescure/TO 14/18

Minimes-cadettes : Biganos/Albi. Lourde défaite des Albigeoises.
Agenda du week-end à venir

Elite 1 quart de Coupe Lord Derby

Villefranche 12/Albi dimanche 15 h

DN1 :

Sauveterre/Réalmont dimanche 15h 30

DN2 :

Pamiers/Lescure dimanche 15 h

Villefranche 81/Saint-Pierre dimanche 15 h

U20 Nationaux :

La Réole/Lescure

U17 :

La Réole/Albi samedi 15 h

Cahors/Réalmont samedi 15 h

Lescure/Sicoval/Saint-Gaudens samedi 15 h

U15 :

La Réole/Albi samedi 14 h

Cahors/Villefranche 81-Réalmont samedi 14 h

Lescure/Sicoval samedi 14 h

U15 à IX :

Aussillon/XIII catalan

Ecole de rugby samedi à 14 h :

A Aussillon avec les clubs de Réalmont, Castres, Saint-Pierre et Villefranche 81

A Puygouzon avec Albi, Marssac, Lescure, Valdériès et Villefranche 12.
La Dépêche du Midi

 

victoire sur le fil des Griffons

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 34 min

victoire sur le fil des Griffons
Publié le 22/02/2017
Rugby XIII – Amateurs

victoire sur le fil des Griffons 201702221837-full

 

Victoire sur le fil des Griffons

Réalmont XIII-Pujols : 28-24

6 essais de Samuel, Galinier (2), Roncalli (2) et André, deux transformations d’André.

Un début de match plein régime pour les Griffons qui prennent rapidement le large pour mener après 20 minutes de jeu par 14 à 0.

La belle équipe de Pujols, joueuse et plus efficace, profitera des maladresses réalmontaises pour revenir à 14-12 aux citrons.

Après la mousse à la buvette et sous un beau soleil, les visiteurs prennent pour la première fois le score mais les hommes du tandem Assié/Girou scoraient coup sur coup pour reprendre le large mais les visiteurs ajoutaient du suspense au nombreux public en marquant à 5 minutes de la fin.

Les Griffons ne lâchaient pas le morceau et malgré le stress des cinq dernières minutes l’emportaient de 4 points pour le plus grand bonheur de Pierre Assié : «Ce fut une belle partie avec deux jolies équipes, la victoire est belle, je regrette juste que nous n’ayons pas su tuer cette rencontre plus tôt, nous en avions largement les moyens». Les juniors de leur côté se sont inclinés contre Toulouse par 34 à 28 après avoir mené à la mi-temps par 18 à 14 ! Prochaine rencontre dimanche prochain à Sauveterre.
Nico

MJC XIII : des poussins aux «canari»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 32 min

MJC XIII : des poussins aux «canari»
Publié le 22/02/2017
Les vacances se terminent pour tous qui vont reprendre le chemin des stades pour un final qui promet pour toutes les équipes.

Tout d’abord le bureau de la MJC XIII est en colère contre la commission sportive de l ‘ASC XIII qui a surclassé deux cadets sans l’autorisation de son bureau. Décevante façon de faire.

L’entraînement de l’école de rugby a repris ce mardi après quinze jours de vacances, et il va falloir mettre les bouchées double : tournoi à Pomas ce samedi pour tous les jeunes de l’école de la MJC XIII, rendez-vous sur le lieu pour tous. Le bureau de la MJC XIII a reçu des représentants de Leeds Rhino (un club de haut niveau d’Angleterre) pour une confrontation en 2018, les pourparlers sont en route, voilà une bonne nouvelle pour toute la famille de la MJC XIII.

Les minimes et cadets reçoivent Toulouse, samedi, au stade Gilbert-Bennause, à 14 heures pour les minimes et à 15 h 15 pour les cadets.

Ne pas oublier que le dimanche 12 mars la MJC se déplace à Ille-sur-Tet, avec l’école de rugby, puis le 26 mars c’est le grand rendez-vous pour le club avec le tournoi Grégoire où toutes les bonnes volontés sont les bienvenues avec arbitrage qui sera confié aux minimes et cadets. Nous continuons à avancer malgré les remous que nous subissons qui serviront de leçon pour la bonne continuité de ce sport qui anime les petits «jaune et noir». Place maintenant au championnat qui promet.
La Dépêche du Midi

Les féminines du RCLA XIII : de sacrées combattantes

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 30 min

Les féminines du RCLA XIII : de sacrées combattantes
Publié le 22/02/2017

Les féminines du RCLA XIII : de sacrées combattantes 201702221346-full
Les féminines brandissent la Coupe d’Occitanie, emportée de haute lutte !

Saison en deux parties pour les féminines.

De septembre à décembre, la coupe d’Occitanie emportée haut la main face à Toulouse, après avoir pris le dessus sur les Catalanes de Perpignan en demi-finale, ce qui n’est pas un mince exploit !

Depuis janvier, lancement de la phase du championnat. Si les Catalanes de Saint-Estève-XIII catalan ont pris leur revanche sur leur terrain, nos filles l’ont emporté de haute lutte face à Facture-Biganos, les championnes de France en titre.

Elles ont battu Carcassonne mais ont dû concéder la défaite samedi soir sur le score étroit de 14 à 18 face à Toulouse.

Un prochain déplacement les attend du côté de Marseille

et Serge Sedda, le manager, est tout à fait confiant dans la qualification des filles pour les phases finales du championnat.

Entraînées par deux joueurs de l’équipe 1 blessés pour la saison, Manu Canac et Julien Cancé, avec Benjamin Azalbert comme préparateur physique, Florence Alibert soigneuse et donc Serge Sedda manager, les féminines du RCLA sont l’objet de toutes les attentions.

Elles développent un rugby plaisant, de qualité, à telle enseigne que le public lescurien ne s’y trompe pas, en assistant en nombre à leurs matches.

Elles le rendent bien au club en s’impliquant bénévolement dans toutes les organisations.

7 présélectionnées pour l’équipe de France

Jeanne Bernard, Coralie Maurouard, Perrine Monsarrat, Dorine et Manon Samarra, Pauline Seguier et Gaelle Alvernhe ont été présélectionnées pour un stage de l’équipe de France à Carcassonne.

Malheureusement, les pluies diluviennes de ce week-end -là ont conduit au report du stage. Nous suivrons avec attention le parcours de ces joueuses.

L’effectif total : Ophélie Albinet, Elodie Alibert, Emmanuelle Allemann, Gaelle Alvernhe, Margaux Alvernhe, Morgane Anglais, Jailys Arnaud – Fabre, Magali Assié, Marie Assié, Jeanne Bernard, Amélie Blanc, Camille Bories, Manon Bories, Amandine Courrech, Stéphanie Esteves, Margot Even, Jennyfer Gil, Laura Grollier, Marion Laurens, Loetitia Martinez, Sarah Martinez, Coralie Maurouard, Perrine Monsarrat, Lucie Salacroup, Dorine Samarra, Manon Samarra, Manon Sarlin, Ambre Sedda, Pauline Séguier, Célia Vergnes.
MF.

Enzo et Kylian en sélection du Comité du Tarn

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 27 min

Enzo et Kylian en sélection du Comité du Tarn
Publié le 22/02/2017
Rugby XIII – Amateurs – L’Ecole de la semaine

Enzo et Kylian en sélection du Comité du Tarn 201702220983-full

 

Enzo et Kylian vont rejoindre la sélection du Comité du Tarn.
Créé en mai 2010 suite à plusieurs actions du comité du Tarn à l’école primaire de Marssac, le Club des jeunes Marssacois ne cesse d’améliorer sa formation.

Deux benjamins de l’école de rugby, Enzo et Kylian ont eu la joie d’apprendre leur sélection en équipe du Tarn dans leur catégorie. Ils ont eu l’honneur de porter leur nouvelle tunique à l’occasion des rencontres inter-comités (Aude/Catalans/Haute-Garonne/Tarn) à Carcassonne le 8 janvier dernier.

Constituée principalement de benjamins première année, la sélection du Tarn n’est pas ressortie vainqueur de ces rencontres âprement disputées. Toutefois la prestation de cette équipe et de nos deux Marssacois reste encourageante pour l’avenir. Ce fut une bonne première expérience pour nos deux benjamins et, sans nul doute, un apport indéniable pour leur équipe et les tournois à venir.

Enzo et Kylian étaient fiers de pouvoir représenter Marssac au travers de cette équipe départementale. Une sélection qui est aussi le fruit de tout le travail accompli avec leurs camarades de jeu et leur éducateur, Christophe. Les vacances sont terminées et les petits comme les grands ont hâte de retrouver les terrains de jeu. Nous aurons l’occasion de les voir évoluer samedi à Puygouzon pour la reprise des tournois.
La Dépêche du Midi

 

Les seniors DN2 cartonnent

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 26 min

Les seniors DN2 cartonnent
Publié le 22/02/2017

Les seniors DN2 cartonnent 201702221626-full

Les seniors DN2 cartonnent

Ce dimanche, les seniors DN2 de Villefranche XIII Aveyron recevaient pour le compte du championnat leurs homologues de Saint-Pierre-de-Trévisy. Pour les protégés de David Sénézergues, ce rendez-vous devait permettre à l’équipe de se remettre sur de bons rails après leur non-match à Aussillon/Mazamet. L’entraîneur dressait avant la rencontre le décor : «Après la déroute à Aussillon, trois matchs à domicile nous attendent pour clôturer la phase régulière du championnat. Nous ne pouvons pas prendre la venue de Saint-Pierre à la légère». Pour ce match, Morgan Carensac faisait partie du groupe afin de retrouver du temps de jeu et a amené avec son expérience un peu de rigueur. L’équipe était la suivante : Robin Bessou, Joris Pereira (cap), Joris Hugonnenc, Nicolas Tranier, Nicolas Dupont, Anthony Sénézergues, Morgan Carensac, Flavian Marian, Valentin Sanson, Yoan Batista, David Lacombe, Thomas Mazars, Martin Gohon, Alexandre Pégourié, Christopher Lafon, Gabriel Bouscayrol, Loïc Taurin. Dès le coup d’envoi, les Villefranchois vont démontrer qu’ils entendaient bien prendre ce match très au sérieux. Sur leur première portée de ballon, l’attaque villefranchoise perfore la défense adverse pour aller à l’essai. Le ton était donné. Les Loups étaient bien entrés dans le match, qu’ils ont dominé de la tête et des épaules. Leurs attaques ont fait mouche et le score a enflé. Les Tarnais n’ont jamais abandonné, jouant sur toutes leurs possessions de ballon et trouvant la récompense de leurs efforts juste avant la pause. La seconde période verra les locaux aggraver le score pour l’emporter par 92 à 6 avec 17 essais en leur faveur.
La Dépêche du Midi

De la cage au perchoir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 24 min

De la cage au perchoir
Publié le 22/02/2017

De la cage au perchoir 201702220903-full
Une déception pour les joueurs carcassonnais qui ne demandent qu’à se reprendre/photo archives.

Du rêve au cauchemar. Après une première mi-temps emballante et bien emballée par les «canari» qui menaient 22 à 12 à la pause et se mettaient à rêver d’un exploit, le second acte vira au cauchemar après qu’une action lumineuse avortat en bout de ligne. Les Catalans, eux, ne laissaient pas filer les occasions et étouffaient par un jeu fringant et tonique la résistance des «jaune et noir», réussissant même à leur souffler le bonus défensif à l’ultime seconde. Les Carcassonnais repartaient injustement bredouilles de Saint-Estève au terme d’un match d’une excellente qualité qui fit honneur à l’élite française.

Joker. Ce fut la surprise pour les supporters : en bout de la ligne d’attaque s’alignait Jordan Sigismeau, joker médical de Thomas Barrau.

L’ancien Dragon retrouvait ses anciennes couleurs face à lui et il se distingua par un parfait «hat-trick» avec trois essais copie conforme sur trois passes au pied. Malheureusement, en seconde période, le jeu ne lui permit pas de toucher beaucoup de ballons. Mais pour une première, et sans trop de repères collectifs, c’est une sacrée performance ! Pour les amateurs de statistiques, il est le 28e joueur appelé en élite cette saison.

French touch. C’est assez remarquable pour le signaler : sur les trente-quatre acteurs de ce choc entre Catalans et Carcassonnais, pas le moindre Anglo-Saxon d’Australie ou d’ailleurs ! Les deux clubs ayant opté pour la formation «made in France», la langue de Shakespeare n’était pas de mise sur le pré catalan. Ce qui n’a pas empêché de voir du rugby comme on l’aime !

Fauteuil. La section XIII fauteuil collectionne les succès à l’extérieur ! Après Albi, c’est Saint-Jory qui baisse pavillon dans sa salle (18-38).

Coupe. Dimanche (15 h) les «canari» se déplacent à Baho pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France. Les Roussillonnais font partie des valeurs sûres de l’élite 2 et sont toujours difficiles à manœuvrer dans leur antre. Un périple plus difficile qu’il n’y paraît et pour lequel les Carcassonnais devront se montrer solidaires et appliqués, la coupe réservant toujours de sacrées surprises.

Souvenirs. Il y a un an quasiment jour pour jour, les «canari» au grand complet s’étaient imposés en huitième de coupe sur le terrain de Baho (46-12). Un score curieusement bâti avec onze essais pour… une seule transformation. C’était un jour «sans» pour le buteur audois.

Juniors. La coupe est également au menu des juniors, ce dimanche. Ils défieront la redoutable équipe de Toulouse sur son herbe. Coup d’envoi à 15 heures.
La Dépêche du Midi

A Limoux, les Ours n’ont pas aimé la blanquette

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 22 min

A Limoux, les Ours n’ont pas aimé la blanquette
Elite 1Publié le 21/02/2017

A Limoux, les Ours n'ont pas aimé la blanquette 201702210191-full

Les Ours pris à la gorge dès le début du match./Photo DDM Jal

Le score se suffit à lui-même. Même si la mer n’arrive pas encore jusqu’à Limoux, les Ours y ont pris la marée. Après leur débauche d’énergie, le week-end précédent à Carcassonne, les Commingeois ont été étouffés par les champions de France en titre. Même s’ils ont le mieux entamé la rencontre avec deux occasions non converties dans les 5 premières minutes, les Grizzlis ont été largement supérieurs dès qu’ils ont mis la main sur le ballon. Expérience, puissance physique, vitesse d’exécution, toute la panoplie y est passée. Au final, 11 essais encaissés, 2 marqués seulement pour la plus grosse défaite de la saison. Pour autant, n’en tenons pas rigueur à cette jeune armada modelée par Russel Bussian dont on ne peut que, jusque-là, saluer la qualité de la saison.

À Limoux, Limoux bat Saint-Gaudens 60 à 10 (mi-temps 22 à 0)

Pour Limoux : 11E Mayans (6), Bourrel (14, 20), Rouch (17), M.Péault (41), Barbaza (46), Garrouste (50, 80), Albérola (55, 58), R.Péault (68); 8T Miloudi (14, 17, 20), Torreilles (46, 50, 55, 68, 80)

Pour Saint-Gaudens : 2E Vizcay (63), Wall (74)

Ours : Lucas; Jordan Stéfani; Telaï; Saint-Germès; Château; Wall (o); Dumas (m); Moliner; Wastjer; Coyle; Caparros; Hnaloan; Fuad. Sur le banc : Maxime Stéfani; Vizcay; Taofifenua; Chanfreau.
La Dépêche du Midi

L’ASC peut émettre des regrets

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 21 min

Elite 1ublié le 21/02/2017

Quand à la mi-temps, les «canari» menaient au score à Saint-Estève (12-22), les Baby Dracs, pas plus leurs supporters d’ailleurs, n’en menaient large.

Au terme de quarante premières minutes de qualité, de grosse intensité, d’un maximum d’énergie et d’un engagement optimal, l’ASC menait la danse… sans qu’il n’y ait d’ailleurs quoi que ce soit à redire. «Nos joueurs ont réalisé une première période de haut niveau, sans nul doute la plus aboutie depuis le début de la saison. Une mi-temps de référence. Et nous allons nous en servir pour l’avenir», savourait Patrick Albérola, l’entraîneur carcassonnais. Hélas ! à vouloir trop donner, les Audois allaient finir par s’épuiser. Ils eurent pourtant, en début de second acte, la possibilité d’enfoncer le clou sur un «trois contre un» qui leur aurait non seulement permis de creuser l’écart à (12-28), mais aussi de faire douter un peu plus une formation catalane pas si sereine que cela. Ce fut sans doute le tournant du match ! Car entre bon nombre d’erreurs individuelles, de ballons rendus et une activité défensive débordante, les Carcassonnais allaient se mettre dans le rouge. Les Catalans en profitaient pour revenir, puis recoller au score, avant finalement de passer en tête. «Ils nous ont pris le dessus en milieu de terrain», regrettait Patrick Albérola, «et nous privent même d’un point de bonus qui aurait été la moindre des choses sur ce match (39-26). Maintenant, vu la qualité du match, nous nous devons de saluer la belle prestation de nos joueurs. Car, dans ce match de haut niveau, seuls de petits détails ont fait la différence. Si, dans l’avenir, nous parvenons à régler ces petites imperfections qui ont lieu durant le second acte, alors je pense que nous ne serons pas loin de la vérité. Contre ce style d’adversaires, nous savions que nous devions monter le niveau d’exigence, nos joueurs l’ont fait… mais il faudra en faire encore un peu plus».

En terres catalanes, le dernier arrivé, l’ailier Jordan Sigiesmeau (ex-Saint-Estève-XIII Catalan, mais aussi Côte Radieuse F2 à XV), joker médical de Thomas Barrau, s’est en tout cas déjà illustré. De bon augure pour l’avenir, et notamment la prochaine échéance, dimanche, en quart de finale de Coupe de France à Baho.
La Dépêche du Midi

20 février 2017

Albi conforte sa sixième place

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 45 min

Publié le 20/02/2017 à 08:19
Albi conforte sa sixième place
Elite 1
Les Albigeois ont remporté logiquement ce match pour conforter leur place au classement même si la fin a été un peu difficile. Albi a bien débuté la rencontre, profitant du trop long coup d’envoi de Villeneuve sorti hors des limites du terrain. Après avoir récupéré la balle, sur leur première attaque partie d’une touche des 30 mètres côté gauche ils ont balayé le terrain pour conclure par un essai d’Anger sur l’aile droite. Après ce bon départ, Albi a subi les assauts villeneuvois et après deux échecs devant ligne, les locaux ont bénéficié d’une pénalité réussie par Decarnin. À partir de là, Villeneuve occupait le camp albigeois. Après un carton jaune concédé par Dupuy, Villeneuve inscrivait une nouvelle pénalité pour revenir à 4-6. En infériorité numérique, les Albigeois ont été dominés territorialement. Ils ont longtemps résisté en défense notamment grâce à une interception d’Henry.

Mais juste avant le retour de Dupuy sur la pelouse, ils concéderont un essai qui ramenait le score à égalité : 8-8. Un essai dans la confusion accordé à Novais sur l’aile droite. A 13 contre 13, Albi reprenait la possession de la balle et gérait la rencontre un peu mieux. Après un placage cathédrale sur Erwin Escoder, Albi repassait devant grâce à la pénalité de Carivenc (30e). 5 minutes plus tard, il augmentera l’avance des Tarnais qui menaient 12-8 à la pause. Même s’il y a eu une occasion de chaque côté juste avant, dont une belle percée d’Henry qui a échoué aux 30 mètres.

Dès le retour sur la pelouse, les Albigeois ont montré leur regain de forme. Au bout d’une minute après une interception et une belle percée de Dupuy, Carivenc est allé aplatir au pied des poteaux. Après la transformation et une pénalité du même homme, Albi menait 20-8 (44e) sanctionnant les Villeneuvois qui subissaient. Mais les Lot-et-Garonnais ont réagi et sont revenus à 14-20 par un essai transformé. Dès lors, Albi était sous pression. Mais les «orange et noir» reprenaient de l’avance grâce à deux essais supplémentaires. Même si Villeneuve inscrivait trois nouveaux essais, Albi l’emportait logiquement 32-28.

En junior, Albi a battu Villeneuve 58/16 (mi-temps : 24/10)
Villeneuve sur Lot 28-Albi 32

Mi-temps : 12-8 ; Arbitre : M. Vincent

Pour Albi : 4 essais Anger (3e), Carivenc (41e), Dupuy (65e), Noham Pedrero (68e) ; 4 transformations (3e, 41e, 65e, 68e) ; 4 pénalité Carivenc (20e, 30e, 35e, 44e) ; Carton jaune Dupuy (15e).

5 essai Novais (24e), Gautier (57e), Thomas Lasvenes (69e), Escoder (76e), Vick (79e) ; 2 transformation Thomas Lasvenes (57e), Benjamin Lasvenes (76e) et 2 pénalités Decarnin (10e, 15e) ;

VILLENEUVE : 1 Nicolas, 2 Vick, 3 Benjamin Lasvenes, 4 Decarnin, 5 Novais, 6 Villegas (cap), 7 Thomas Lasvenes, 8 Barthau, 9 Gautier, 10 Fakir, 11 Maria, 12 Jordan Escoder, 13 Nikolic, sont entrés en jeu : Lecheheb, Chanif, El Azizi, De Martini.

ALBI : 1 Boutonnier, 2 Nittim Pedrero, 3 Anger, 4 Henry, 5 Erwin Escoder, 6 Warr (o), 7 Carivenc (m), 13 Friend (cap), 12 Bienes, 11 Dupuy, 8 Moualkia, 9 Ousty, 10 Estruga, sont entrés en jeu : Gauci, Fontrouge, Noham Pedrero, Rigal.
P.C.

Carton plein pour Limoux

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 44 min

Carton plein pour Limoux
Publié le 20/02/2017
Pourtant, tout avait bien commencé pour Saint-Gaudens qui se montrait dangereux, tout d’abord par Wall, puis par Jordan Stéfani qui ne parvient pas à exploiter deux occasions flagrantes de marquer. Mais quand Mathieu Mayans récupère un ballon cafouillé par la défense pour filer en dame, plus rien n’arrêtera les Limouxins qui vont réussir toutes les occasions qui se présentent. En dix minutes, les hommes de Mickaël Rouch vont mettre fin aux espoirs des visiteurs. D’abord, par une belle libération de Garrouste pour l’acrobate Bourrel qui plonge en coin, puis sur un caviar de Torreilles pour Rouch après une magnifique feinte de passe, et enfin après un festival de Miloudi pour Bourrel qui double la mise (22 à 0). C’est une véritable douche froide pour les visiteurs, qui parviendront tout de même à se reprendre pour maintenir le score jusqu’à la pause.
Cavalier seul

Au retour des citrons, les Grizzlis restent sur le même tempo, ajoutant encore plus de vitesse dans le jeu, et vont atomiser les Ours du Comminges. La machine est bien huilée et va tout emporter sur son passage. Torreilles va placer Maxime Péault dans un intervalle gagnant, Barbaza s’imposer avec autorité, Waeldo filer derrière un tenu pour trouver Garrouste au soutien, un mano à mano entre Albéro et Mayans verra le premier nommé à la conclusion et, sur une attaque qui balaie tout le terrain, Torreilles délivre une passe décisive pour Albérola (50 à 0). Les hommes de Bussian Russel sont asphyxiés par cette déferlante et n’ont rien eu à se mettre sous la dent. Il ne leur reste que quelques miettes que mettront à profit Viscay et Wall, mais ce sera bien maigre, d’autant plus que Romain Péault, bien décalé par Mayans, et Garrouste, sur le son de la cloche, donneront au score des proportions qui se passent d’autres commentaires (60 à 10).

La seule ombre au tableau reste la blessure à un genou d’Amine Miloudi qui a quitté la partie définitivement en première mi-temps.
Limoux 60 — Saint-Gaudens 10

À Limoux (stade de l’Aiguille). Arbitre : M. Patrice Benausse.

MT : 22 à 0.

Pour Limoux : 11 essais de Mayans (6e), A. Bourrel (14e et 20e), Rouch (17e), Maxime Péault (41e), Barbaza (46e), Garrouste (50e et 80e), Albérola (55e et 58e) et Romain Péault (68e) ; 8 transformations de Miloudi (14e, 17e et 20e) et Torreilles (46e, 50e, 55e, 68e et 80e).

Pour Saint-Gaudens : 2 essais de Viscay (63e) et Wall (74e) ; 1 transformation (74e) de Wall.

Carton jaune : à Saint-Gaudens, Chanfreau (79e).

Limoux : 1 A. Miloudi, 2 Béteille, 3 Mayans, 4 Garrouste, 5 A. Bourrel, 6 Torreilles, 7 Gonzalez-Trique, 8 Barbaza, 9 Teixido, 10 Bartuziak, 11 M. Péault, 12 Dominguez, 13 Rouch. Remplaçants : Palavi, Waeldo, R. Péault et Yésa.

Saint-Gaudens : 1 Lucas, 2 Jordan Stefani, 3 Telaï, 4 Saint-Germès, 6 Wall, 7 Dumas, 8 Moliner, 9, Wastjer, 10 Coyle, 11 Capparos, 12 Hnaloan Budden, 13 Fuad. Remplaçants : Maxime Stéfani, Viscay, Taofifenua, Chanfreau.
Rapha Bueno

Ferrals méritant

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 42 min

Ferrals méritant
Publié le 20/02/2017
Entraigues rentre bien dans la partie, mais bute sur une défense audoise très bien organisée. Cette dernière cède uniquement sur une percée du talonneur Roupain. Très avantagé au nombre de pénalités : 14 à 2 en première période, Ferrals réussit à prendre les devants par un essai de Liauzun : 6 à 8 (18e). Entraigues égalise sur une pénalité et fait la différence à la demi-heure de jeu par Valentin Estève, après une belle action ouverte.

Plus percutant offensivement, à l’image de l’ailier Garcia, toujours dans les bons mouvements (18 à 8), Entraigues n’arrive cependant pas à se mettre à l’abri. Ferrals profite d’un temps fort pour inscrire deux essais et réussit à égaliser : 18 à 18 (67e). Le suspense reste entier pour la fin de match, mais Entraigues va vite se rassurer en inscrivant deux essais en quatre minutes (26 à 18). Ferrals aurait pu abdiquer, mais au contraire repart au combat. Un peu à l’image de la première mi-temps, les Entraiguois sont de nouveau très souvent sanctionnés. Ferrals profite de la mainmise sur le ballon pour inscrire un essai en coin par Pages (26 à 22). Les Audois font le forcing dans les dernières minutes, mais Entraigues, arc-boutée en défense, résiste jusqu’à la fin.
Entraigues 26 — Ferrals 22

Stade Georges-Mauro. Arbitre : M. Delarose.

MT : 14 à 8.

Pour Entraigues : 5 essais de Roupain (7e), V. Esteve (29e), Garcia (49e), Jean (70e) et Ricci (74e) ; 2 transformations de Jourdan (7e) et Bessadia (29e) ; 1 pénalité de Bessadia (27e).

Pour Ferrals : 4 essais de Liauzun (18e), Arnaud (57e), Balmigere (67e) et Pages (78e); 1 pénalité (11e) et 2 transformations (18e et 57e) de Marcerou.

Entraigues : Jourdan, Bessadia, Fontanie, Ricci, Garcia, Roux, Malleterre, Andreucetti, Roupain, Calvo, Navarro, V. Esteve, Jean. Entrés en jeu : Fuste, Cartier, Anchisi, Cau. Entraîneur : Julien Scaramuzza.

Ferrals : Sarda, Pages, Ratier, Deleigne, Balmigere, Marcerou, Cassagneau, Arnaud, Boudebza, Bigat, Sans, Liauzun, Bousquet, Valls, Guiraud, Delmas, Albero. Entraîneurs : Nicolas Manessi et Stéphane Selles.
Hervé Albeau

Rugby XIII – Amateurs – Juniors élite.

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 41 min

Publié le 20/02/2017
Rugby XIII – Amateurs – Juniors élite.

Rugby XIII - Amateurs - Juniors élite. 201702201597-full

 

Objectif atteint pour les Limouxins.
[Zoomer]

L’essentiel, pour les Limouxins, était de renouer avec la victoire, notamment face à une équipe de Saint-Gaudens qui reste la lanterne rouge du championnat et, en ce sens, l’objectif est atteint. Mais cela n’aura pas été sans peine, notamment dans le premier acte où les «blanquetiers», trop crispés, collectionnent les fautes, ce qui les empêche de prendre le match en main. Si tout avait bien débuté avec un intervalle gagnant de Pujol, les Commingeois vont rester dans la course en répliquant par Jean Marie (6 à 4). Chatraz réagit parfaitement en récupérant l’engagement et en passant en revue toute la défense, mais Louge va ramener le score à la parité (10 à 10). Contrairement aux locaux qui ont du mal à concrétiser leurs temps forts, Saint-Gaudens ne manque aucune des occasions qui se présente, à l’image de Soulé qui fait sauter le verrou. Il faudra encore une fois faire appel à la puissance de Dorian Denat pour relancer la machine, mais De La Riva, en se trouvant seul sur son couloir, va permettre aux visiteurs de virer en tête à la pause (14 à 18).
Denat triple la mise

Le pire était à craindre à la reprise, mais en l’espace de vingt minutes, les Limouxins vont retrouver un jeu cohérent et efficace leur permettant de mettre leurs adversaires à la raison. Dès la première possession, Chatraz permet de revenir au score avec autorité (18 à 18). Denat se charge de prendre la tête au tableau d’affichage, puis de signer un triplé qui permet de respirer un peu, Garrouste se chargeant de donner l’oxygène nécessaire sur un bon service de Teixido (34 à 18). Les «blanquetiers» ont su se mettre à l’abri de toute désillusion, et même si Louge trouve une nouvelle faille, le mot de la fin reviendra à Garrouste, permettant aux Limouxins de retrouver le sourire : 40 à 24.
Limoux 40 — Saint-Gaudens 24

Arbitre : M. Perreira.

MT : 14 à 18 pour Saint-Gaudens.

Pour Limoux : 8 essais de Pujol (6e), Chatras (15e et 41e), Dorian Denat (33e, 49e et 55e), Garrouste (61e et 78e) ; 4 transformations (6e, 55e, 61e et 78e) de Gabelle.

Pour Saint-Gaudens : 5 essais de Jean Marie (14e), Louge (21e et 75e), Soulé (30e) et De La Riva (39e) ; 2 transformations (21e et 75e) de Louge.

Cartons jaunes : à Limoux, Torregrosa (57e) ; à Saint-Gaudens, Grenier (73e).

Limoux : 1 Carrelo, 2 Perez, 3 Garrouste, 4 Pujol, 5 Bac, 6 Gabelle, 7 Teixido, 8 D. Denat, 9 Sarda, 10 Torregrosa, 11 Delattre, 12 Eeckout, 13 Chatras. Remplaçants : Monell, Serra et Togo.
Rapha Bueno

Lézignan, irrésistible, atomise Palau

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 39 min

Lézignan, irrésistible, atomise Palau
Elite 1 Publié le 20/02/2017

Lézignan, irrésistible, atomise Palau 201702201657-full

Fakir sonne la charge avec le soutien de Stacul. Encore une fois, les Lézignanais ont été irrésistibles. /Photo DDM
[Zoomer]

Les Lézignanais enchaînent les matchs et les victoires sur des scores fleuves, il est vrai face à des adversaires modestes. Mais ce qu’il faut retenir et souligner c’est l’application, la concentration et l’efficacité qui restent toujours la même, que l’adversaire soit plus ou moins solide, aucun match n’est galvaudé et c’est sans doute là le secret de la réussite cette saison. L’équipe carbure à plein régime et ça se voit sur le terrain.

À partir de la sixième minute, Lézignan a pris la mesure de son adversaire avec un essai du véloce Windy Buche sur l’aile. Les hommes d’Aurélien Cologni jouent vite et bien, Palau s’accroche, tente de résister, mais en face ça va trop vite. Les passes sont précises, les accélérations font mal, bref les Catalans sont vite débordés. Sur une nouvelle attaque derrière, Pomeroy, auteur d’un gros match, va marquer le premier de ses quatre essais. Les minutes défilent moins vite que les points ; Lézignan enchaîne et ne laisse aucun répit à son adversaire. Cardace, Pomeroy (X2) Ferret, Palau n’arrive plus à endiguer les assauts Lézignanais et encore moins les attaques qui fusent derrière. A la mi-temps le break est fait, Lézignan mène 32 à 0.
Un score sans appel

Mais ça ne va pas pour autant s’arrêter en seconde période. Lézignan continue sur le même registre et met de l’intensité et de l’application dans toutes les actions entreprises. Palau, malgré sa bonne volonté, ne pourra pas faire grand-chose et s’inclinera lourdement sur le score sans appel de 76 à 0. Prochaine échéance, le quart de finale de la coupe Lord-Derby, à Saint-Gaudens.
Lézignan 76 — Palau 0

À Lézignan.

MT : 32 à 0.

Pour Lézignan : 14 essais de Buche (6e et 73e), Pomeroy (8e, 16e, 24e et 70e), Cardace (12e), Ferret (38e et 49e), Stacul (43e et 80e), Papalii (56e), Grandjean (59e) et Bouregba (68e) ; 10 transformations de Marginet (6e, 8e, 16e, 38e, 43e, 49e, 68e, 70e, 73e et 80e).
La Dépêche du Midi

St-Laurent-de-la-Cabrerisse s’adjuge le derby

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 37 min

Rugby XIII – Amateurs – Nationale 2 Publié le 20/02/2017
Dans ce derby des Corbières, tout aurait bien pu basculer en faveur des visiteurs du Val-de-Dagne, surtout en deuxième période où les Saint-Laurentais, réduits à douze pendant trente minutes, ont souvent paré au plus pressé sous les salves de leurs hôtes. Ce sont d’ailleurs les «rouge et noir» de Serviès qui sont les premiers dans le match, en marquant dès la troisième minute suite à une perte de balle saint-laurentaise. Saint-Laurent, timoré, a du mal à entrer dans ce derby et subit les charges des avants adverses. En jouant par à-coups, les gars du Val endorment quelque peu des «rouge et vert» qui accumulent les fautes et n’arrivent pas à réciter leur leçon. Il faut un trait de génie de Caussinus, au relais de ses avants, pour débloquer la situation. Dès lors, tout va mieux, et Cabanié, en finisseur, marque en coin après une relance de Munoz. Saint-Laurent vire en tête aux citrons.

Dès la reprise, le même scénario se reproduit pour les locaux, qui perdent de nombreux ballons et sont sous la menace d’un Val-de-Dagne qui est loin de s’avouer vaincu. Une échappée de Navarlas et un génial Caussinus au relais qui marque sous les perches. Voilà Saint-Laurent qui semble se diriger vers un confortable succès, mais suite à une incursion en terre locale, Edline réduit le score et fait trembler Aussaguel et les siens. À douze, les Saint-Laurentais souffrent énormément, et il faut toute la ruse de Munoz pour s’infiltrer sous les poteaux. La colonie saint-laurentaise peut respirer, mais c’est encore Serviès qui part à l’assaut. Voilà Seguy qui en remet une couche, douchant les espoirs des «rouge et vert», qui vont désormais s’employer à tirer un rideau imperméable pour sauver la partie et s’adjuger du coup le gain d’un derby qui aura valu pour son suspense, à défaut de grandes envolées. Saint-Laurent qui s’est pris au jeu paisible du Val-de-Dagne, signe là une victoire importante pour la suite.
Saint-Laurent 26 — Val-de-Dagne 19

À Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse (stade de la Gare). Arbitre : M. Casty.

MT : 10 à 7.

Pour Saint-Laurent : 4 essais de Caussinus (18e et 45e), Cabanié (30e) et Munoz (70e) ; 3 transformations, 2 pénalités (55e et 77e) de Verdale.

Pour Val-de-Dagne : 3 essais de Zaplana (3e), Edline (60e) et Seguy (75e) ; 1 drop (5e) de Seguy.

Carton rouge : à Saint-Laurent, Bekhtari (59e).

Saint-Laurent : Caussinus, Cabanié, Navarlas, Hernandis, Pau, Crespo, Verdale, Aussaguel, Munoz (cap.) Souchal, Palacin, Bekhtari, Ferreres, Broto, Morizot, Trille, Debeaux.

Val-de-Dagne : C. Seguy, Joris Canet, Vincent Viguié, Zaplana, Ranza, Florent Canet, Bounoure, Edline, Maurin, Escourrou, Frézouls, Mathieu Viguié, Jérôme Canet, Bories, Ximenez, Ortéga, Michet.
C. Bensen

Les Saint-Gaudinois asphyxiés à Limoux

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 36 min

Les Saint-Gaudinois asphyxiés à Limoux
Publié le 20/02/2017
Elite 1 – Une lourde défaite pour les Commnigeois.

 

Les Saint-Gaudinois asphyxiés à Limoux 201702201625-full

 

Encore un voyage mouvementé dans l’Aude pour les Commingeois./ Photo DDM, archives Jean-Luc Bibal
Pourtant tout avait bien commencé pour Saint-Gaudens, dangereux, tout d’abord par Wall et par Jordan Stéfani qui ne parvenait pas à exploiter deux occasions flagrantes de marquer. Mais quand Mathieu Mayans récupère un ballon cafouillé par la défense pour filer à l’essai, plus rien ne peut arrêter les Limouxins qui vont concrétiser toutes les occasions qui se présentent. En dix minutes, les hommes de Mickaël Rouch vont mettre fin aux espoirs des visiteurs. D’abord par une belle libération de Garrouste pour l’acrobate Bourrel qui plonge en coin, puis sur un caviar de Torreilles pour Rouch après une magnifique feinte de passe, et enfin après un festival de Miloudi pour Bourrel qui double la mise (22-0).

Après la pause, les Grizzlis restent sur le même tempo, ajoutant encore plus de vitesse dans le jeu pour atomiser les Ours du Comminges. Torreilles va placer Maxime Péault dans un intervalle gagnant, Barbaza s’imposer avec autorité, Waeldo filer derrière un tenu pour trouver Garrouste au soutien, un mano à mano entre Albéro et Mayans verra le premier nommé à la conclusion et, sur une attaque qui balaie tout le terrain, Torreilles délivre une passe décisive pour Albérola (50-0).

Les hommes de Bussian Russel sont asphyxiés par cette déferlante et n’ont rien eu à se mettre sous la dent. Il ne leur reste que quelques miettes que mettront à profit Viscay et Wall mais ce sera bien maigre d’autant plus que Romain Péault, bien décalé par Mayans, et Garrouste sur le son de la cloche donneront au score des proportions qui se passent d’autres commentaires (60-10).
LIMOUX 60 SAINT-GAUDENS 10

MT : 22-0 ; arbitre : Patrice Benausse.

Vainqueurs : 11 E Mayans (6), A. Bourrel (14,20), Rouch (17), M. Péault (41), Barbaza (46), Garrouste (50,80), Albérola (55,58), R. Péault (68) ; 8 T Miloudi (14,17,20) et Torreilles (46,50,55,68,80).

Vaincus : 2 E Viscay (63), Wall (74) ; 1 T (74) Wall.

LIMOUX : A. Miloudi, Béteille, Mayans, Garrouste, A. Bourrel, Torreilles, A. Gonzalez-Trique, Barbaza, Teixido, Bartuziak, M. Péault, Dominguez, Rouch.

Entrés en jeu : Palavi, Waeldo, R. Péault, Yésa.

SAINT-GAUDENS : Lucas, J. Stefani, Telaï, Saint-Germès, Wall, Dumas, Moliner, Wastjer, Coyle, Capparos, Hnaloan Budden, Fuad.

Entrés en jeu : Maxime Stéfani, Viscay, Taofifenua, Chanfreau.

Carton jaune : Chanfreau (79).
Rapha Bueno

Toulouse et Lézignan tubes du week-end

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 32 min

Toulouse et Lézignan tubes du week-end
Rugby XIII – Championship et Elite
Publié le 20/02/2017

Toulouse et Lézignan tubes du week-end 201702201933-full

 

Sébastien Planas, le capitaine, et les Toulousains sans pitié pour Dewsbury. / DDM, D.P.
[Zoomer]
Toulouse : La preuve par dix

En Championship, la défaite des Toulousains à Sheffield a été gommée par une éclatante victoire (56-2) aux dépens de Dewsbury, l’avant-dernier. Les hommes de Sébastien Planas ont copieusement dominé en inscrivant la bagatelle de dix essais dont un triplé de l’ailier Kuni Minga au sommet de son art. À la faveur de ce deuxième succès en trois rencontres, les Toulousains occupent la 3e place au classement.
Carcassonne bredouille

Samedi à Saint-Estève, l’ASC a déploré son quatrième revers de la saison. Les Carcassonnais ont manqué le coche face à la réserve des Dragons catalans (26-39). Pas même de bonus défensif. Pourtant à la pause, ils menaient (22-12) mais en seconde mi-temps, les Catalans ont joué à la perfection.
Lézignan sans pitié

Lézignan est en forme olympique ! Le leader a encore passé son adversaire (Palau) à la moulinette : 76-0. Certes les Catalans ne sont plus concernés par la qualification mais la dynamique audoise est bien réelle.
Saint-Gaudens pensait-il à la Coupe de France ?

À Limoux, Saint-Gaudens n’a pas tenu la distance face au champion de France : 10-60. Les Commingesois songeaient certainement au prochain quart de finale de Coupe de France qui va les opposer samedi 25 février, à domicile, à Lézignan.
Albi maître de son destin

À Villeneuve, Albi a fait une excellente opération : 32-28. Car les Lot-et-Garonnais sont (étaient ?) les principaux concurrents directs des Tarnais pour la qualification. Une qualification aux barrages qui se précise donc pour les «orange et noir».
Les Broncos avec les honneurs

On pensait la jeune réserve toulousaine en grand danger en Avignon (à l’aller, les Vauclusiens s’étaient largement imposés : 40-12). Finalement, elle s’est inclinée avec les honneurs (18-36).
D. N.

Rugby à XIII / Elite 1 : Lézignan sans pitié face à Palau

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 31 min

Le 20 février à 06h50 par Alain Revello

Rugby à XIII / Elite 1 : Lézignan sans pitié face à Palau
Les Lézignanais n’ont pas fait de détails. PHOTO/Georges Navarro
Comme ils l’ont fait à Toulouse le week-end dernier, les Lézignanais n’ont laissé aucune chance à Palau (76-0).

« Notre objectif est de développer notre jeu quel que soit l’adversaire ou quelle que soit l’opposition qui nous est proposé». Aurélien Cologni ne souhaitait pas voir son équipe tomber dans la facilité.

Aussi bien aux Minimes face à Toulouse qu’hier (dimanche) face à Palau, ses joueurs ont su répondre à ses attentes. Les vert et blanc, d’entrée de match, ont pris à la gorge les Catalans pour ne plus les lâcher. Avec le rythme imposé, le groupe palauenc se trouve rapidement dépassé. Le public a rapidement compris que l’addition allait être lourde. «On reste régulier et respectueux en terme de jeu et il était important de respecter notre maillot», ajoute le coach local. C’était peu dire par rapport à l’avalanche de points passés à l’adversaire. LIRE LA SUITE

 

19 février 2017

Le XIII Limouxin doit assurer!

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 55 min

 

Publié le 19/02/2017

 Le XIII Limouxin doit assurer! 201702191093-full

 

Les Limouxins rencontrent Saint-Gaudens, cet après-midi, à domicile.
Mais voilà-t-y pas que ça recommence ! Pendant que le XIII Limouxin recevra Saint-Gaudens à l’Aiguille, aujourd’hui, à 15 heures, la réserve de Pomas accueille Tonneins, le leader du championnat. Un match auxquels de nombreux supporters auraient aimé assister : «Une fois ça va, deux fois bonjour les dégâts» !
Des Ours dangereux

Les Grizzlis devront se méfier des Ours du Comminges qui ont le vent en poupe en ce moment et ont gagné le respect par une victoire significative à Saint-Estève et un bonus défensif à Domec. Il faudra impérativement jouer à son niveau et exploiter les quelques faiblesses de l’adversaire pour ne pas se compliquer la tâche face à une équipe de Saint-Gaudens qui joue dur et avec un excellent état d’esprit collectif. D’autant plus que le capitaine Maxime Hérold sera ménagé et rejoint à l’infirmerie Arthur Gonzalez-Trique et Robinson, Jérémy Guiraud purgeant pour sa part son dernier match de suspension.

En suivant, les «blanquetiers» se rendront à Villeneuve pour le quart de coupe avant un week-end de repos qui sera le bienvenu avant un bloc de huit matchs d’affilée qui sera déterminant. Une échéance pour laquelle on espère que le sort de Romain Puso et Sébastien Martins (lire ci-dessous) aura connu une issue favorable afin de disposer d’un effectif complet. Quant à l’ailier François Théresin, un des meilleurs marqueurs d’essais il y a deux saisons, il remontre le bout de son nez puisqu’il sera dix-huitième sur la feuille de match.

Martins et Puso en appel. La commission de lutte anti-dopage de la fédération, indépendante, a condamné Sébastien Martins et Romain Puso, respectivement à deux ans et un an de suspension. Des sanctions qui paraissent lourdes dans la mesure où les résultats de leurs analyses ont été déclarés négatifs, et qu’ils sont sanctionnés au motif que le contrôle, après le match aller face à l’ASC, se serait mal passé. Les deux joueurs ont relevé appel de ces décisions et leur sort est désormais entre les mains de la commission d’appel.
Rapha Bueno

 

Les Broncos s’écroulent après la pause

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 53 min

Les Broncos s’écroulent après la pause

Publié le 19/02/2017
Rugby XIII – Élite 1. Une défaite de plus pour les jeunes Toulousains
Pour ce déplacement en terre papale, les Broncos bénéficiaient du renfort de Gavin Marguerite, non retenu dans le groupe de Championship. Et cet apport donnait des ailes aux Toulousains qui se montraient les plus incisifs en début de rencontre. La puissance de Murphy et Pelesasa obligeait les Avignonnais à reculer dans leur moitié de terrain pour sortir le bleu de chauffe en défense.

Le rempart «bleu et blanc» ne fléchissait pas et profitait de sa première intrusion pour passer la ligne. Après une bonne gestion de la chaine de tenu, le talonneur, Ganz, lançait Goudemand dans l’en-but. Malgré cet essai, les Toulousains repartaient à l’offensive. Et ils devaient être récompensés de leurs efforts par un essai en coin de Marguerite sur à une chandelle de Marcon (6 à 6). Sur la récupération du ballon, Toulouse doublait sublimement la mise par ce diable de Marguerite. Après s’être extirpé de quatre placages, l’ailier des Broncos s’ouvrait le chemin des poteaux (6 à 12).

Les Bisons étaient décidément à la peine, et ils auraient pu encaisser un nouvel essai sur un déboulé de Murphy (30). Les hommes d’Aaron Wood venaient de laisser passer une belle occasion, d’autant plus que la réaction avignonnaise ne tardait pas. Suite à une chandelle de Vève, la défense visiteuse tergiversait, permettant à Durandal de remettre les deux équipes à égalité à la pause.

Après avoir fait jeu égal avec la formation avignonnaise, les Toulousains reprenaient les débats de la pire des façons. À la chute d’une chandelle de Vève, l’Australien, Paul, relançait la machine papale (16 à 12). Trois minutes plus tard, Mircovitch manquait la réception pour le plus grand bonheur de Pourret. Les Bisons prenaient l’ascendant sur leurs adversaires beaucoup moins fringants en défense. Par deux fois, au ras du tenu, Ganz parvenait à s’allonger derrière la ligne d’essai (32 à 12).

Les «bleu et blanc» qui aggravaient le score par Clément. Le hat-trick de Marguerite (77) était une mince consolation pour des Toulousains.
avignon 36 – toulouse broncos 18

MT : 12-12, arbitre M. Lannes

Vainqueurs : 7 E Goudemand (10), Durandal (34), Paul (42), Pourret (45), Ganz (58, 67), Clément (74) ; 4 T Ganz (10), (34), (58), (67).

Vaincus : 3 E Marguerite (26, 29, 77) ; 3 T Marcon.

SO AVIGNON : Melhout, Ruh, Arnaud, Paul, Ghanem, Vève, Andreu, Durandal, Ganz, Cagnac, Pourret, Clément, Goudemand.

Entrés en jeu : Durandal, Grangeon, Mallem.

Carton jaune : Melhout (73).

TOULOUSE OLYMPIQUE BRONCOS : Therond, Marcon, Marguerite, Bianchini, Ramirez, Nay, Falba, Pelesasa, Denis, Quememer, Benguerra, Mazars, Murphy.

Entrés en jeu : Fauré, Mircovitch, Vallat, Bouscayrol.

Carton jaune : Murphy (73).
E. Mader

Le TO se déchaîne

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 52 min

Rugby XIII – Rugby à XIII. Championship. Le Toulouse Olympique écrase Dewsbury, 56 à 2

Publié le 19/02/2017

Le TO se déchaîne 201702191088-full

 

Kuni Minga file à l’essai. Un air de déjà-vu./ Photo DDM, Didier Pouydebat
Le Toulouse Olympique a parfaitement négocié la réception de Dewsbury dont les joueurs ont été dépassés par le rythme imposé par leurs adversaires.

Lorsqu’on tombe d’une monture, le meilleur moyen c’est de se remettre tout de suite en selle. Et ce n’est pas le Toulouse Olympique qui soutiendra le contraire.

Après le revers à Sheffield (14-32) dimanche dernier, les hommes de Sébastien Planas ont renoué avec la victoire et ce de fort belle manière avec un très flatteur 56 à 2 face à une formation de Dewsbury très vite dépassée par les évènements et le rythme imposé par les attaquants toulousains, très en verve à l’image de Kuni Minga, auteur d’un essai de 100 mètres (il en inscrira trois) et de Mark Kheirallah dont les changements de pied ont affolé et donné le tournis à la défense des «béliers».
Jonathon Ford de retour face à Bradford

À la pause, Sébastien Planas et ses coéquipiers avaient déjà pris une large option sur la victoire (24-2) à la faveur de quatre réalisations parfaitement construites.

Et pourtant, la formation du président Sarrazain était privée de Jonathon Ford, insuffisamment remis d’une douleur à la voute plantaire. À la surprise générale, c’est le troisième ligne, Constantine Mika qui a évolué à l’ouverture. «C’est un poste qu’il a occupé dans les équipes de jeunes en Nouvelle-Zélande, argumente Sylvain Houles. Pendant la semaine, nous avons choisi l’option de Constantine à l’ouverture. Il est très technique, il sait attaquer la ligne, possède une excellente lecture du jeu. Sincèrement, je suis très satisfait de sa prestation. Tout comme, je suis satisfait de la prestation de l’équipe. Dans les séquences offensives, nous avons posé de nombreux problèmes à Dewsbury. Cette équipe s’est vite retrouvée en souffrance et dans le rouge. Maintenant, ce succès, il faut tenter de le confirmer face à Bradford. C’est un déplacement qui s’annonce compliqué. Bradford a beau être dernier, j’ai appris qu’ils ont récupéré d’anciens joueurs de Super League.»

Pour ce deuxième déplacement de la saison, Jonathon Ford devrait effectuer son retour au sein du groupe. Une bonne nouvelle pour le TO qui espère s’exporter avec succès afin de se loger dans le quatuor de tête.

D.N.

12345...90

Golfeursdusaumurois |
Canicross passion |
ASEGF SECTION NAUTIQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tice4eps
| la page des carpistes
| Stefootvintage