18 mai 2017

Les minimes au championnat de France de rugby à XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 55 min

Les minimes au championnat de France de rugby à XIII
Rugby XIII – AmateursPublié le 18/05/2017

Les minimes au championnat de France de rugby à XIII 201705181532-full

Les minimes qui ont participé au championnat de France à Nérc./Photo DDM
Le collège Kléber-Thoueilles de Monsempron-Libos vient de participer au championnat de France de rugby à XIII qui s’est déroulé du 3 au 5 mai, à Nérac, dans le Lot-et-Garonne, avec trois catégories d’âge : minimes, cadets et juniors. Les minimes filles et garçons de la section sportive rugby du collège se sont qualifiés en terminant champion académique et vice-champion académique.

Lors de ce championnat, les garçons ont terminé la phase de poule à la troisième place ex æquo avec une équipe toulousaine en réalisant un bilan de 2 victoires, un nul et deux défaites. Lors de la dernière journée les garçons ont joué un dernier match pour obtenir la médaille de bronze. Cependant, malgré un bon match ils ont échoué dans leur quête et ont terminé à la quatrième place du tournoi. Le tournoi masculin a été remporté par le collège Joseph-Chaumié d’Agen.

Les filles, quant à elles, ont connu un parcours plus difficile lors de ce tournoi malgré leur titre académique obtenu préalablement. Le tournoi a mal débuté avec plusieurs défaites et deux participantes sérieusement blessées, ce qui a largement diminué l’équipe pour la suite du tournoi. Malgré une belle résistance, l’équipe a terminé à la sixième place du tournoi, dominé pour la deuxième année consécutive par le collège d’Aigueperse près de Toulouse.

L’équipe de direction, le personnel et les élèves de la section sportive rugby du collège tiennent à remercier chaleureusement les communes de Montayral, Tournon-d’Agenais, Fumel, Monsempron-Libos, le conseil départemental, le FSE du collège pour leur aide financière. Ils remercient également la fédération de parents d’élèves pour son soutien.
La Dépêche du Midi

De la cage au perchoir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 53 min

Rugby XIII – Amateurs Publié le 18/05/2017

De la cage au perchoir 201705181020-full

Le public en redemande en cette brillante fin de saison./Photo DDM
En demie. Une semaine après avoir conquis la coupe, les «canari» ont pris leur envol vers les demi-finales du championnat, programmées le 28 mai. Le canevas des phases finales leur propose de sacrées retrouvailles avec Lézignan, dans son antre du Moulin ! Il aura fallu de longues minutes aux «jaune et noir» pour entrer pleinement dans ce match de barrage contre Avignon. Mais l’attente valait la peine car le festival offensif de la deuxième mi-temps ravissait les tribunes et lançait un message fort : l’ASC a toujours faim de titres !

Soixante-dixième minute émouvante. Maxime Gresèque, encore une fois grand artisan de la victoire (17 points sur les 34), est sorti à la soixante-dixième minute sous une standing-ovation spontanée. Le public, fin connaisseur, saluait ainsi les derniers pas en jaune et noir du joyau catalan sur l’herbe de la «Pépi». Un public reconnaissant qui attendit après le trille final pour raccompagner sous les vivats deux grands serviteurs du club phare : Maxime, donc, et Christophe Moly qui met aussi un terme à une riche carrière. Une sortie triomphale avec «Dame Coupe» dans les bras qui laissa planer un moment d’émotion et de communion dans le «Temple».

Juniors. Les juniors ont aussi fait sauter le barrage en disposant des Geckos de Baho (56-20). Ils iront défier le redoutable SO Avignon, détenteur de la coupe Luc-Nitard, sur son herbe synthétique de Saint-Ruf, le samedi 27 mai. À quatre-vingts minutes d’une finale, tout est possible !

Une coupe peut en cacher une autre. Belle moisson des équipes jaune et noir cette saison ! Après la Lord-Derby de l’élite, c’est la section XIII fauteuil qui a remporté le trophée de la catégorie, face à Oyonnax (50-40). Cette finale clôture un tournoi très disputé par des équipes venues de toute la France et rassemblées dans la riante cité lozérienne de Marvejols.

Championnat. Les «jaune et noir» ont atteint les demi-finales du championnat. C’est déjà une belle satisfaction pour l’équipe dirigeante en place qui a fait le pari du «produit local» et de la jeunesse. D’autant plus que la conquête de la coupe permet déjà de dégager un bilan sportif positif. Mais force est de croire, à voir l’enthousiasme des «pitchouns», que la mythique argenterie ne rassasie pas leur appétit. Ils veulent «toucher du bois» ! La route du bouclier passe par… Lézignan, le 28 mai. Un défi hors normes face à l’équipe qui a dominé la saison de bout en bout et qui a soif de revanche après la déconvenue avignonnaise. On est déjà sûr que le Moulin va afficher complet pour cette revanche entre voisins ! Le Parc des sports de Narbonne, retenu pour la finale, va sembler loin, bien loin !
La Dépêche du Midi

Elles ont assuré le podium

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 51 min

Elles ont assuré le podium
Rugby XIII – Amateurs Publié le 18/05/2017

Elles ont assuré le podium 201705182054-full

L’équipe minimes-cadettes d’Ayguesvives XIII./Photo DDM

L’équipe minimes/cadettes d’Ayguesvives XIII s’est une nouvelle fois illustrée dans un match où les filles terminent première ex-æquo avec Marseille et ensuite départagées par un goal average. Même si les Marseillaises finissent première du classement, les ayguesvivoises se classent deuxième avec 11 victoires et 1 seule défaite.

Les responsables : Gérard Vuillon, manager de l’équipe ; Sébastien Yesa, soigneur et Sébastien Vuillon, entraîneur conduiront une nouvelle fois ces sportives pour un prochain match de demi-finale du championnat de France le 27 mai à Pujols. Une rencontre pleine de promesses pour cette équipe de sportives.
La Dépêche du Midi

L’ASC veut mettre toutes les chances de son côté

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 50 min

by XIIIPublié le 18/05/2017

 

L'ASC veut mettre toutes les chances de son côté 201705181284-full

Les joueurs de l’ASC sont persuadés que le doublé est à leur portée./Photo DDM, Jean-Luc Bibal.
Les joueurs de l’ASC vainqueurs de la coupe de France ne veulent pas en rester là. Ils ambitionnent le second titre : celui de champions de France. Pour atteindre la finale, ils devront se défaire le 28 mai, de Lézignan, cette équipe de Lézignan qu’ils ont battue, contre toute attente, en finale de coupe, en Avignon, il y a quinze jours. Tâcher ardue, d’autant qu’Aurélien Cologni, le coach lézignanais a prévenu : «on est passé à côté, en finale de la coupe. On a fait le plus mauvais match de la saison. On va, désormais, montrer notre vrai visage»….Et cela se passera, donc le 28 mai, au «Moulin».

Dans le chef-lieu audois, on laisse dire et Jérôme Escourrou, le président n’est pas impressionné : «On n’avait pas donné cher de notre peau, en coupe et on l’a ramenée, au pied de la Cité, cette coupe. Vous verrez, on n’a pas dit notre dernier mot. On met toutes les chances de notre côté».

Patrick Alberola, l’entraîneur le confirme :» Entraînements jeudi et vendredi, cette semaine et jeudi et samedi, la semaine prochaine, juste avant le déplacement à Lézignan. Mis à part Soum et Christophe Moly, tout le monde sera sur le pont», d’où pour le coach, un choix difficile : «Je retiendrai 17 noms, en fonction de l’envie et de la forme de chacun d’eaux. C’est un cas de conscience et une situation douloureuse, pour un entraîneur, mais ça fait partie du métier», confesse-t-il.

Dans les coulisses, on s’active, pour créer l’ambiance. Maïté Diaz, la présidente des «Joyeux Canaris» ne restera pas les bras croisés. Elle réfléchit, avec son équipe, au rôle qu’elle pourra jouer. On parle d’un déplacement massif de supporters, surpris, de voir leur équipe à un si haut niveau, cette année.

En début de saison (septembre dernier) personne n’aura misé un kopeck sur cette formation faite de jeunes du cru, sans étrangers… C’est pourquoi, la joie de la surprise réveille les treizistes.

Chez» Félix», le bar emblématique du rugby à XIII, place Carnot, à Carcassonne, les conversations vont bon train, chaque jour. Et si c’était l’année du doublé ?
Michel Sawas

17 mai 2017

XIII Tag Vère Grésigne : le ballon revit au pays des bastides

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 43 min

XIII Tag Vère Grésigne : le ballon revit au pays des bastides
Rugby XIII – Amateurs – LE CLUB DE LA SEMAINE
Publié le 17/05/2017

XIII Tag Vère Grésigne : le ballon revit au pays des bastides 201705172109-full

Une phase de jeu entre les jeunes pousses .
L’école de Tag Vère-Grésigne a organisé, ce samedi 13 mai, son premier tournoi pour clôturer en beauté sa première année d’existence. La trentaine d’enfants de l’association et près de 120 autres de tout le département se sont retrouvés sur les terrains de Salvagnac. Ils ont pu faire vivre le ballon ovale pour des rencontres de jeu à XIII et de Tag (jeu sans contact).

Depuis septembre, l’association, basée à Castelnau de Montmiral, propose d’initier les enfants du bassin au Rugby à XIII sans contact, pour permettre à tout le monde de découvrir le plaisir du jeu. Chaque joueur porte une ceinture sur laquelle deux rubans ou ‘’tags » sont attachés par des scratchs. Il suffit d’arracher un tag pour arrêter le joueur. La trentaine d’inscrits se retrouvent deux fois par semaine, le mercredi et le vendredi.

Ce tournoi a permis à nos joueurs de rencontrer d’autres équipes et de pouvoir mettre en pratique leurs apprentissages. Leurs adversaires ont joués au Tag, mais aussi au Rugby à XIII traditionnel contre d’autres équipes.

Ce tournoi s’est déroulé sous le soleil et dans la bonne humeur, il n’y a pas eu de classement, seul le jeu a compté : le but était que tous prennent du plaisir en pratiquant leur sport.

Les organisateurs tiennent à remercier tous les participants et leurs accompagnateurs, les parents présents et tous les bénévoles, ainsi que le comité du Tarn de Rugby à XIII pour son soutien et son accompagnement. Ils remercient aussi la mairie de Salvagnac et le club de football pour la mise à disposition des terrains et des vestiaires.

Nous espérons que cette jeune association continuera sur cette lancée, rendez-vous est donné à tout le monde pour l’année prochaine !
La Dépêche du Midi

 

Collège Astarac-Bigorre : l’équipe des minimes féminines de rugby vice-champion de France à XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 41 min

Collège Astarac-Bigorre : l’équipe des minimes féminines de rugby vice-champion de France à XIII
Rugby XIII – AmateursPublié le 17/05/2017

Collège Astarac-Bigorre : l'équipe des minimes féminines de rugby vice-champion de France à XIII 201705170989-full

L’équipe féminine des minimes du collège Astarac-Bigorre, vice-champion de France 2017.

Vice-champion de France UNSS de rugby à VII en 2016, l’équipe minimes filles du collège Astarac-Bigorre a de nouveau brillé sur les terrains, cette année, en remportant la seconde place du championnat de France de rugby à XIII, qui se déroulait les 3, 4 et 5 mai à Nérac. Invitées de dernière minute à cette compétition, après le désistement de l’équipe champion de France de Montpellier, ces jeunes filles ont une nouvelle fois réalisé un extraordinaire parcours et frôlé l’exploit contre l’équipe d’Ayguevives (31), champion de France l’année dernière. Après une première journée de compétition, où elle termine invaincue (4 victoires, un nul) contre Aguevives, elle se hisse au premier rang du classement. L’équipe triaise retrouve donc la même équipe d’Ayguevives en finale, le lendemain, et s’incline alors 4 à 2 après un match d’une grande qualité technique et d’un engagement physique impressionnant. Un grand bravo à toutes ces filles qui, pour la plupart, ont découvert le rugby au collège et ont lutté contre des équipes appartenant à des sections sportives rugby.

Félicitations également à Clément Sentubéry qui a obtenu sa certification au national lors de cette compétition. À noter l’état d’esprit apporté par ce groupe sur et hors du terrain dans le challenge du fair-play 2017 mis en jeu sur l’ensemble des équipes (une trentaine d’équipes présentes en minimes filles, minimes garçons, lycées filles, cadets, juniors). Chapeau à toutes et à Clément, sans oublier Mme Goicoecher et M. Pécune, les enseignants d’EPS du collège.

L’équipe du collège vice-champion de France UNSS (notre photo, de gauche à droite) : Chloé Tallon, Clément Sentubéry (arbitre), Romy Ashtom, Clara Chauvin, Marie Dupouy, Liloye Dussert, Mathilde Gelle, Nolwen Dussert, Juliette Baïsi, Laura Setze, Clémentine Grémeaux, Céline Victorin, Emma Dantagnan, Anna Rodriguez, Inès Castagnet.
Jean Pérès

Challenges : les cadets de la MJC passent

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 39 min

Challenges : les cadets de la MJC passent
Rugby XIII – Amateurs
Publié le 17/05/2017

Challenges : les cadets de la MJC passent 201705170969-full

La photo souvenir pour les cadets./Photo DDM
Les minimes et cadets sont en demi-finale du challenge avec deux déplacements : les minimes à Villeneuve-sur-Lot et les cadets à Carpentras. Pas facile du tout. Les cadets viennent d’éliminer justement Villeneuve-sur-Lot, donc on croise les doigts pour ces deux formations qui pourraient accéder au dernier carré.

Les benjamins ont réussi leur coupe en perdant une fois contre Lézignan et en gagnant les neuf autres matchs, une belle compétition organisée de main de maître par la Ligue d’Occitanie chère a son président, ancien audois, Louis Bonnery.
Une bonne fin de saison

Merci au directeur du tournoi Christian Textoris et à toute son équipe pour le travail fourni. Le président de la FFR XIII Marc Palanque et toute son équipe ont fait le tour des stades pour voir évoluer tous les benjamins. Une initiative des plus appréciées par les clubs présents. Il est vrai aussi que la relève de ce sport se trouvait là.

Samedi, l‘école se rend à Castres pour toute la journée (prévoir le pique-nique). L’heure de départ sera donnée par texto. Bon week-end en perspective car trois déplacements aux quatre coins du Sud pour porter les couleurs de Carcassonne.

La MJC va encore une fois briller sur tous les terrains de l’Hexagone. Pour les minimes et les cadets, la tâche ne sera pas facile mais elle n’est pas impossible avec l’envie et la volonté nécessaires pour franchir un nouveau cap. La saison ne doit pas se terminer sur ces deux déplacements. La MJC mérite d’aller plus loin.
La Dépêche du Midi

Dragons Catalans: quelque chose de Magic

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 38 min

Dragons Catalans: quelque chose de Magic
Les douze clubs étaient représentés à Newcastle lundi dernier. Pour les Dracs, c’est Brayden Wiliame qui a fait le déplacement.
par Bruno Onteniente Le 17 mai
Dragons Catalans: quelque chose de Magic

La Super League fait son show chaque année à l’occasion de du Magic week-end. Début samedi.

Depuis 2007 et Cardiff, la Super League prend son bâton de pèlerin le temps d’un week-end pour prêcher la bonne parole et créer l’événement. En 2016, 68 276 fans se sont pressés à l’intérieur de St-James Park, l’antre des Magpies de Newcastle.

Le Magic week-end propose cette possibilité unique d’assister à toutes les rencontres d’une journée de championnat sur un seul et même site et pendant deux jours.

« Tout le monde veut jouer le Magic week-end », raconte Frayssinous qui n’a perdu qu’une seule fois à l’occasion de la grand-messe de la Super League, depuis qu’il a été nommé entraîneur des Dracs. Le coach précise que le contexte y est bien particulier : « Tu joues dans un stade magnifique avec une ambiance exceptionnelle grâce aux supporters de toutes les équipes » et que « deux ou trois équipes partagent souvent le même hôtel ».LIRE LA SUITE

Dernière ligne droite pour Albi RL

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 36 min

Dernière ligne droite pour Albi RL
Elite 1 – Les minimes et les cadets qualifiés
Publié le 17/05/2017

 

Dernière ligne droite pour Albi RL 201705170252-full

L’équipe des minimes d’Albi rugby League.
C’est la fin du championnat pour le club d’Albi RL, avec des fortunes diverses selon les différentes équipes.

Les seniors viennent de terminer leur belle saison en quart de finale malgré les difficultés d’effectif dues à de nombreuses blessures. C’est le cas, également, des cadets. Par contre, les mimines et les juniors sont qualifiés et toujours en course pour les demies. Minimes U15 élite : Albi se balade

Samedi, se disputait le quart de finale retour du championnat de France. A l’aller les Albigeois s’étaient imposé 44/6 en Provence.

Dès la 4ème minute de jeu, les protégés de Francis Gauci ont montré leur supériorité en inscrivant un essai par l’intermédiaire de Vigroux après une belle course et un raffut d’école. Suite à deux essais de Boualem et deux transformations d’Insa, Albi menait déjà 16/0 au bout de 17 minutes. Et ce n’était pas fini. Insa inscrivait un nouvel essai après 50 m de course et portait le score à 22/0. Un dernier essai du puissant Sicard et la transformation du métronome Insa portaient la marque à 28/0 à la pause. 2 minutes après le retour sur le pré, les «petits tigres» alourdissaient le score par un nouvel essai de Vigroux. Même si parfois ils commettaient quelques fautes de relâchement, les albigeois continuaient leur marche en avant pour s’imposer 42/0.

Albi : 42 St-Martin de Crau : 0

(Mi-temps : 28/0)

Pour Albi : 8 essais Vigroux (4e, 28e), Boualem (13e, 17e, 42e), Insa (20e, 47e), Sicard (25e) ; 5 transformations Insa (4e, 17e, 20e, 25e, 47e).

ALBI : 1 Paco Brel, 2 Noam Thuiland Alaux, 3 Killian Vigroux, 4 Angel Hardy Cayla, 5 Lilian Beuste, 6 Maël Boualem, 7 Romain Przybylski, 8 Gaëtan Jalby (cap), 9 Tom Zamparutti, 10 Aleksandre Pukhauri, 11 Romain Berger, 12 Maxence Nguyen, 13 Baptiste Insa, sont entrés en jeu : Pierrick Acin, Mattéo Spina, Lucas Sicard, Hugo Rieunaud.
La Dépêche du Midi

Albi a cédé face à plus fort

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 34 min

Albi a cédé face à plus fort
Publié le 17/05/2017
Rugby XIII – Amateurs – Cadets
Albi : 12 St-Estève : 64(Mi-temps : 36/0)

Pour Albi : 2 essais Domengie (41e), Delaichaudy (52e) ; 2 transformations Boutonnet (41e), Maeghi (52e)

Pour St-Estève : 10 essais (3e, 7e, 10e, 11e, 22e, 43e, 45e, 56e, 64e, 69e) ; 9 transformations (3e, 7e, 10e, 11e, 22e, 43e, 45e, 56e, 64e).

ALBI : Delaichaudy, Maeghi, Goncalves, Acin, Raffanel, Juarez, Babau, Laourdais, Boutonnet, Dasilva, Domengie, Deslande, Capron, sont entrés en jeu : Dilmi et Costes.

Les jeunes albigeois déjà lourdement défaits à l’aller se présentaient sur la pelouse à seulement 15 joueurs. Ils étaient largement diminués par de nombreux absents dont des pièces maîtresses. Les craintes se sont vérifiées dès les premières minutes de jeu. St-Estève a rapidement inscrit un essai. Malgré la vaillance des tarnais, les Catalans étaient supérieurs. Très vite ils prenaient les locaux de vitesse. Au bout de 20 minutes de jeu les visiteurs menaient 30/0. A la mi-temps il y avait 36/0 pour St-Estève.

Albi a fait une très bonne entame de deuxième période et a été récompensé par un essai de Domengie transformé par Boutonnet au bout de 6 minutes après le retour des vestiaires. Mais 2 minutes plus tard les Catalans réagissaient et reprenaient leur rythme imprimé en première période. Il a fallu un exploit personnel de Jean-Dylan Delaichaudy qui a fait 4 crochets pour tromper la défense adverse et aller aplatir entre les poteaux. Mais les Catalans s’imposeront logiquement sur un score large.

Samedi 27 mai à 16 heures, Mazicou, demi-finale championnat de France juniors élite :

Albi RL / St-Estève – XIII catalan.
P.C

16 mai 2017

Super League: ça frôle l’indigestion pour les Dragons Catalans

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 07 min

Sans titre00

Sans titre

Fatales prolongations pour Trentels !

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 6 h 23 min

Fatales prolongations pour Trentels !

Publié le 16/05/2017
- Amateurs – XIII. Demi-finale du challenge Martinet.

Fatales prolongations pour Trentels ! 201705161065-full

Alex Angers tente de relancer le mouvement pour son équipe de Trentels./ Photo DDM, Joseph.
Certainement un peu sonnés par leur défaite sur le fil en finale de la Coupe Dejean la semaine dernière, les gars de Lustrac n’ont pas fourni leur meilleur rendement de la saison dimanche à Ramonville. Face à une équipe locale semblant à leur portée et même si le staff technique avait apporté quelques petits changements au groupe, les «marine et rouge» n’ont jamais pu prendre le match à leur compte, courant régulièrement après le score. Ayant l’avantage de la pelouse, les Haut-Garonnais ont profité des petites erreurs défensives des Lot-et-Garonnais pour faire la différence à l’heure de la pause (16-6). En seconde mi-temps, les joueurs du duo Désiré, Lambert eurent tout de même une belle réaction d’orgueil revenant par deux fois à hauteur de leurs adversaires (22-22 et 28-28). Finalement, il fallait les prolongations pour départager les deux équipes. Et ce sont les joueurs de Ramonville qui eurent le dernier mot, inscrivant rapidement un essai et éliminant les Trentélois à la mort subite. IL n’y aura donc pas encore de trophée cette saison du côté de Lustrac. 30 ans que ce club attend ce nouveau moment de gloire. Il devra donc patienter en sachant que la saison 2016-2017 qui vient de s’écouler a tout de même été bonne et porteuse d’espoirs pour l’avenir.
Ramonville 32-Trentels 28 après prolongations

28-28 à l’issue du temps réglementaire. M.-T. : 16-6.

Arbitre : M Ségura (Midi-Pyrénées).

Vaincus : 5 E Lazaro (2), J.Séchet (1) et K.Floquet (2). 1 P et 3 T de Posez.

Vainqueurs : 6 E, 1 P et 3 T.

Evolution du score : 6-0 (Ramonville), 6-2, 6-6, 10-6, 16-6, 16-12, 22-12, 22-16, 22-22, 26-22, 28-22, 28-28 et 32-28.
De notre correspondant P.B.

 

Pujols tient sa finale !

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 6 h 21 min

Pujols tient sa finale !

Publié le 16/05/2017
- Amateurs – XIII. Demi-finale de N1.

Pujols tient sa finale ! 201705161712-full

L’Anglais Adam Swift a inscrit 2 essais face aux Tonneinquais . /Photo DDM, Joseph.
Et de deux ! Pour la deuxième année consécutive, les «Lions» vont participer à une finale du championnat de France. Ayant décroché le bouclier de N2 l’an passé, le promu de ce championnat de N1 ne s’attendait peut-être pas à revivre une telle aventure. Surtout qu’il fallait franchir l’écueil tonneinquais dimanche dans la banlieue toulousaise. Et ce fut loin d’être une partie de plaisir pour les joueurs des coprésidents Brunies et Rinaldi. Surtout que l’entame de match était complètement à l’avantage des Tonneinquais qui démarraient pied au plancher cette demi-finale, inscrivant assez rapidement 2 essais (12-0). «Nous avons passé notre temps à défendre en première période avec seulement 4 ou 5 chaînes de tenues correctes confiait le coach Didier Bousquet. Heureusement, à la pause on arrive à limiter la casse avec seulement 10 points de retard.» Car en seconde mi-temps, les mouches changèrent radicalement de monture avec des Pujolais dominateurs dans l’occupation du terrain et dans la possession. Sous l’impulsion des frères Mongay, ils refirent rapidement leur retard avec un score de parité (20-20). En fin de match, le suspense était à son comble mais Pujols gérait mieux le «money time» que son adversaire et arracha la victoire. Les «Lions» disputeront donc la finale du championnat de France dans deux semaines face à Réalmont sur le terrain de Saint-Estève.
Pujols 29-Tonneins 22

M.-T. : 10-20.

Arbitre : M Nicaud (Aquitaine).

Vainqueurs : 5 E Dugué (3), Swift (2), 1 D de Dabertrand, 1 P de Lopez et 3 T de Lopez (2) et Dabertrand (1).

Vaincus : 3 E, 2 P et 3 T.

Evolution du score : 6-0 (Tonneins), 12-0, 12-6, 18-6, 20-6, 20-10, 20-14, 20-18, 20-20, 20-26, 222-26, 22-28 et 22-29.
De notre correspondant P.B.

Réalmont XIII en finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 6 h 19 min

Réalmont XIII en finale

Publié le 16/05/2017
Réalmont-Saint-Martin-de-Crau : 41-26

Essais de Jalade (3), Samuel, Rana, Carayon, Barrau, 2 pénalités et 4 transformations d’André, 1 drop de Rana.

Réalmont n’est pas mort car il gagne encore !

Tel pourrait être le leitmotiv de cette jeune équipe qui se qualifie pour la finale du championnat de France après un match d’une grande intensité parfaitement maîtrisé.

Les Réalmontais entrent les premiers dans la rencontre en déroulant un rugby de haute voltige leur permettant d’atteindre les citrons sur le score flatteur de 30 à zéro !

Impossible de rêver mieux pour le duo d’entraîneur Assié/Girou qui savait que forcément la seconde mi-temps ne serait pas du même acabit et que les Provençaux réagiraient. Cela allait s’avérer et les Provençaux revenaient vite dans la partie, scorant coup sur coup pour ramener le score à 13 minutes de la fin à 34 à 24 ! Les Griffons portaient néanmoins l’estocade suite à un coup de pied à suivre de Bascoul, Jalade y allait de son triplé et anéantissait les chances des Provençaux. Un drop plein de sang-froid de Rana entérinait cette victoire et propulsait les Griffons en finale le 28 mai prochain à Saint-Estève contre Pujols. Le coach Pierre Assié ne pouvait cacher sa joie : «Je suis très heureux, le travail effectué avec Thibaut et Greg a payé, les joueurs méritent cela, je tiens à remercier tous les bénévoles du club qui s’investissent et je donne rendez-vous à toutes et tous le 28 mai prochain».
Nico

Saison terminée pour le VARL XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 6 h 18 min

Saison terminée pour le VARL XIII

Publié le 16/05/2017

 

Saison terminée pour le VARL XIII 201705161784-full

Le VARL XIII l’emporte à Carpentras./ Photo DDM archives, Jean-Luc Bibal.
Vendredi soir, l’Entente Villegailhenc-Aragon, sympathique club de l’élite 2, en déplacement à Carpentras, pour un quart de finale du championnat, s’est inclinée sur le score de 26 à 24.

Le match a été intense et les Audois ont fait preuve d’un courage extraordinaire malgré une partie pourtant mal débutée : le score était de 16 à 2, après un quart d’heure de jeu.

Anderson et Mazard n’étaient pas là et leur absence a pesé lourd. Le VARL tourne la page, donc. La saison est désormais terminée.

À l’heure du bilan, ce n’est pas si mal que ça. Les hommes de Didier Tiquet et de Ludovic Gambié ont fait beaucoup mieux que l’an dernier.

Remarquablement entraînés par François Jovani, les joueurs de Villegailhenc-Aragon ont fait de leur mieux.

Le budget du club, qui ne s’élève pourtant qu’à 100 000 €, ne peut que renforcer l’admiration suscitée par le VARL à travers l’envie qu’elle répand et son enthousiasme séduisant.

Réserve de l’ASC XIII, le VARL va préparer l’avenir, avec l’objectif d’aller encore plus loin !

L’ambiance au sein de ce club a le mérite d’être des plus remarquables.
Michel Sawas

L’ASC XIII vise à présent le doublé

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 6 h 15 min

L’ASC XIII vise à présent le doublé

Publié le 16/05/2017

L'ASC XIII vise à présent le doublé 201705161252-full

L’ASC XIII est la seule équipe de l’Elite 1 à pouvoir espérer faire le doublé./ Photo DDM archives, Jean-Luc Bibal.

Quelle saison, finalement ? L’ASC est la seule des dix équipes, de l’élite 1 à pouvoir espérer, cette année, le doublé. Confortés par l’éclatant succès en finale de la coupe, devant Lézignan, le 7 mai, les Carcassonnais n’ont fait qu’une bouchée des Avignonnais, dimanche dernier, en quart de finale du championnat. Cependant, on aurait pu craindre le pire. Dans l’euphorie d’une belle coupe ramenée au pied de la Cité, nos Audois du chef-lieu auraient pu avoir la tête ailleurs.

Eh bien non ! comme nous l’a expliqué Patrick Alberola, dans les vestiaires : «Ils ont respecté les consignes, avec sagesse et rigueur. Il y a bien eu encore quelques fautes de jeunesse, mais cette nouvelle victoire, c’est celle du cœur».

Teddy Sadaoui qui, dit-on, devrait raccrocher les crampons en fin de championnat (rumeur qu’il dément à demi-mot) est sur la même longueur d’onde que son entraîneur : «Ce succès sur Avignon (34-12) est celui d’un groupe, d’une famille. Au lendemain d’une finale de coupe, ce n’était pas évident de se reconcentrer. On l’a fait ! Qui aurait parié un sou sur nos résultats, cette saison ? Et vous verrez : en demi-finale, dans quinze jours, au Moulin, on n’a pas dit notre dernier mot. Lézignan, une nouvelle fois, va être favori, c’est vrai ! Attendons» !

Dans ce bonheur partagé par les supporters (venus nombreux, dimanche passé), les jeunes Ascéistes «en ont encore sous la pédale», pour reprendre une expression du directeur sportif Jean-François Albert, visiblement satisfait du comportement de ses «gars».

D’ici ce prochain rendez-vous (le 28 mai), les entraînements vont se poursuivre, les petits bobos vont être pansés et c’est un effectif au grand complet qui pourra s’offrir à l’entraîneur.

Coucher dix-sept noms sur une feuille de match, la tâche ne va pas être simple. Il y a de la concurrence et Patrick Alberola devra être contraint de trancher.

Ceux qui resteront sur la touche, de toute manière, auront le même statut que les éventuels vainqueurs. On le répète : l’ASC est une grande famille solidaire. La force de ce club remodelé, à l’automne dernier, est bien là.
Michel Sawas.

15 mai 2017

L’ASC XIII, un billet pour la demi-finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 54 min

L’ASC XIII, un billet pour la demi-finale
Elite 1 – Barrage à Domec.Publié le 15/05/2017

L'ASC XIII, un billet pour la demi-finale 201705152155-full

L’ASC n’a pas tremblé, à l’image d’un Teddy Saddaoui «perce-muraille»./photo J-L.B
Un nouveau pas a été franchi, hier, par l’ASC, sur la route du doublé. L’équipe a décroché son billet pour la demi-finale en battant le SO Avignon, sous une forte chaleur qui a entraîné deux pauses de récupération (20e et 60e).

Si les locaux ont mis un certain temps à prendre la mesure de leurs adversaires, une fois le rythme acquis (31e), ils ont déroulé leur jeu sans trop d’opposition.

Ce furent les visiteurs, d’ailleurs, qui ouvrirent le score par un coup franc d’Arnaud, et il fallut attendre pour l’égalisation, par Gresèque, sur coup franc aussi. Ensuite, la machine audoise s’est mise en branle. Baile, sur l’aile droite (31e), inscrivit le premier essai. Maxime Gresèque, dont c’était la dernière prestation à Domec (34e), ajouta le sien, puis un drop (37e), si bien qu’à la pause, le trou était fait.

À la reprise, réplique courageuse d’Avignon par un essai de Ghanen (15e) sur passe au pied d’Elwin, puis les Carcassonnais, physiquement plus affûtés, prirent le large : essai d’Herrero (51e) sur coup de pied à suivre de Miloudi, imité par Soubeyras, suite à une passe sautée de Miloudi, encore (63e). Miloudi rajouta un autre essai (71e), et Herrero couronna le tout par un drop (74e). Pour l’honneur, le demi de mêlée avignonnais Andreu réduisait l’écart (75e).

L’ASC affichait, en cette seconde période, une maîtrise du jeu séduisante et porteuse d’espoir.

Cette rencontre, rendue difficile par la chaleur, a montré la solidité de la défense ascéiste. C’était les consignes données par l’entraîneur Patrick Alberola : «Ne rien céder en défense».

Le plus dur reste à faire avec la demi-finale, dans quinze jours, au Moulin.

Mais il y a tout lieu d’espérer, compte tenu de la belle victoire en Coupe de France devant, justement, cette équipe lézignanaise.

S’il faut citer quelques noms, au chapitre des satisfactions, avançons ceux de Miloudi, Gresèque, Herrero, et chez l’adversaire, le demi de mêlée Andreu avec l’arrière Arnaud.
as carcassonne XIII SO Avignon 34 12

À Carcassonne (stade Albert-Domec). Temps chaud, pas de vent. Un millier de spectateurs. Arbitre : M. Drizza (Provence).

MT : 15 à 2.

Pour Carcassonne : 5 essais de Baile (31e), Gresèque (34e), Herrero (51e) et Miloudi (63e et 71e) ; 5 transformations de Gresèque ; 1 coup franc (17e) de Gresèque ; 2 drops de Grésèque (37e) et Miloudi (74e).

Pour Avignon : 2 essais de Ghanen (45e) et Arnaud (75e) ; 2 transformations d’Arnaud.

Cartons jaunes : à Carcassonne, Bemba (56e) ; à Avignon, Dagnac (70e).

Carcassonne : Miloudi ; Sigismeau, Soubeyras, Lilian Albert, Alexis Escamilla ; (o) Gresèque ; (m) Herrero ; Sadaoui ; Meye, Baile ; Jamiul, Agullo, Bemba. Entrés en cours de partie : Bourrel, Zava, Tetart, Pomié.

Avignon : Arnaud ; Ruh, Milhout, Paul, Ghanen ; (o) Elwin ; (m) Andreu ; Goudeman ; Pourret, Clément ; Cagnac, Ganz, Durandal. Entrés en cours de partie : Veve, Armani, Malhem, Corona.
«Der» pour Gresèque et Moly

Que retenir de ce quart de finale ? Le tournant du match, à la cinquante et unième minute, avec l’essai d’Herrero sur coup de pied à suivre de Miloudi, qui permit aux Carcassonnais de prendre le large au tableau d’affichage (19-6), mais le plus marquant de cet après-midi, à Domec, fut l’adieu au public de Christophe Moly et de Maxime Gresèque, qui ont décidé de raccrocher les crampons à la fin de la saison.

C’était leur dernière apparition à domicile. Ils porteront les couleurs ascéistes, encore, mais à l’extérieur : à Lézignan, tout d’abord, pour la demi-finale du championnat, puis, en cas de succès, pour la finale à Narbonne.

En attendant, hier, au coup de sifflet final, ils ont reçu une ovation du public. Maxime Gresèque a même été porté en triomphe par ses camarades de jeu.

Il faut reconnaître que l’international a beaucoup apporté au club par son expérience et son autorité dans le jeu.

Christophe Moly aussi aura contribué à écrire une page de l’histoire du rugby carcassonnais.

Finalement, l’ASC, dont on pouvait douter du résultat à l’automne dernier, au début du championnat, aura surpris par son arrivée sur les deux tableaux : Coupe et championnat.

La politique mise en place, basée sur une confiance en la jeunesse et la volonté de se passer de joueurs étrangers, était osée !

Cette audace a payé. Cette décision d’hier est applaudie aujourd’hui. Il faut rendre donc aux dirigeants ce qui leur appartient : le courage d’avoir tenté une expérience !

L’on sait que d’ores et déjà, ils travaillent au recrutement, gage d’avenir pour l’ASC XIII.
Le chiffre : 26

points d’écart> La machine audoise a bien fonctionné. Rendez-vous dans deux semaines au Moulin pour un match d’une autre dimension…
Ils ont dit

Jean-François Albert > Directeur sportif. Supercontent ! On avait l’avantage du terrain, certes, mais on a su bien gérer. Pas mal de joueurs étaient sur le flanc et j’ai noté, malgré ce, une bonne prestation technique. On a su garder générosité et enthousiasme. Le jeu a été un peu long à se décanter, mais je suis satisfait. On n’a pas de blessé, et Patrick Alberola va avoir un choix difficile pour établir une liste de dix-sept joueurs pour la demi-finale. Il n’aura que l’embarras du choix.

Patrick Alberola > Entraîneur. On a eu une entame difficile, mais l’on savait qu’Avignon était une équipe joueuse. On a pris du temps. on a été patient. J’ai vu des garçons sereins, disciplinés, malgré le carton jaune à Bemba. Les garçons ont encore faim ! Ce n’est que du bonus, à partir de maintenant. Nous sommes le seul club encore en course pour le doublé.

Teddy Sadaoui > Troisième ligne. Cette victoire reflète un état d’esprit d’un groupe formidable, où les anciens et les jeunes prennent du plaisir à travailler ensemble. Maintenant, place à la demi-finale, où l’on sait que nous sommes attendus.

Jérôme Escourrou > Président. Très satisfait. On a eu une récupération pas facile, après le succès en coupe. On savait qu’Avignon était une équipe joueuse. Pas trop de fautes chez nous. On a manqué, peut-être, deux ou trois occasions, mais rien à dire. Le boulot a été fait. On a donné une belle image du rugby à XIII. Reste maintenant à préparer le déplacement à Lézignan.
Michel Sawas

 

Carcassonne dans le dernier carré

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 52 min

Carcassonne dans le dernier carréPublié le 15/05/2017
Elite 1 – Barrages. L’ASC rejoint les autres clubs audois, Lézignan et Limoux.

Carcassonne dans le dernier carré 201705151159-full

 

Les Carcassonnais se sont ouvert la porte des demies./DDM, Jean-Luc Bibal
> À Carcassonne, Avignon n’a pas tenu la distance. Hier après-midi à Albert-Domec, l’ASC a confirmé la performance de la semaine passée en Avignon. Après le succès en finale de la Coupe de France face à Lézignan (30-24), les Carcassonnais ont passé avec succès le cap des barrages d’accès aux demi-finales face à Avignon. Ce dernier n’a pas tenu la distance (34-14) et s’est incliné pour la quatrième fois de la saison face à l’ASC. C’était aussi le dernier match de Maxime Grésèque à Albert-Domec, qui a décidé de raccrocher les crampons à l’issue de la saison. Pour cette «der», il est sorti avec les honneurs. À 36 ans, l’ancien ouvreur international de Pia, UTC et XIII Catalan espère conclure sa carrière par un titre de champion de France qu’il a remporté à trois reprises avec Pia en 2006, 2007 et 2013.

> Albi dominé en Catalogne. A Saint-Estève, la réserve des Dragons Catalans s’est logiquement imposée face à Albi. Doublement défaits en phase qualificative par cette formation catalane, les Albigeois n’ont pas réussi à soutenir le rythme imposé par les petits dragons (24-54).

> Rendez-vous les 27 et 28 mai pour les demies. L’an dernier, les demi-finales avaient opposé Lézignan à Limoux et Carcassonne à Saint-Estève/XIII Catalan. Limoux et Carcassonne étaient respectivement sortis vainqueurs des débats. Cette année, le dernier carré est identique sauf que les oppositions ont changé avec Lézignan – Carcassonne et Limoux – Saint-Estève/XIII Catalan au programme.
D. N.

 

Albi RL est tombé les armes à la main

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 48 min

Albi RL est tombé les armes à la main
Rugby XIII – Amateurs – BarragePublié le 15/05/2017

Albi RL est tombé les armes à la main 201705150313-full

Les Albigeois ont donné leur maximum dans le Roussillon./ Photo DDM

Malgré une première belle attaque de Mika bien suivi par Carivenc, les Albigeois ont été contrés et ont perdu 60 mètres. L’action suivante, Maria allait inscrire un essai pour les Catalans. Après la transformation, St-Estève menait 6-0 (2e). Malgré une nouvelle offensive tarnaise, les locaux inscrivaient un deuxième essai (7e). Spina a essayé de poursuivre au pied mais n’a pas pu récupérer le ballon (14e). Petit à petit, Albi rivalisait sur les impacts mais quelques fautes rendaient les balles aux Catalans.

Ces derniers commettaient également des erreurs. Les deux défenses se mettaient en place et prenaient le dessus sur les attaques. Albi échouait après deux belles chandelles de Carivenc. Les Catalans reprenaient du poil de la bête et inscrivaient un nouvel essai transformé. Enfin Albi réagissait. Après une belle course de Mika qui a joué vite une pénalité des 22 mètres, Gauci a libéré pour Dupuy qui est allé à l’essai. La transformation de Carivenc ramenait les Tarnais à 6-16. Cela ne durait pas longtemps.

Les Catalans refaisaient un écart plus important au score grâce à un essai transformé et une pénalité pour mener 24-6 à la pause. Même si les Catalans concédaient un carton jaune, ce sont eux qui ont inscrit un essai en début de deuxième période après une bonne résistance d’Albi.

Malgré de la volonté, Albi commettait trop de fautes pour espérer revenir. Les Catalans, plus appliqués, continuaient leur marche en avant. Henry parvenait à marquer un essai après un joli service au pied de Carivenc (60e). Puis, Mika après une belle relance de Ousty relayé par Carivenc.

Les Roussillonnais n’en restaient pas là et s’imposaient logiquement 54-22, même si Albi clôturait le score par un essai du junior Cadoret transformé par Carivenc. Malgré le score lourd, Albi n’a rien à se reprocher mais peut avoir des regrets quant aux absents qui manquaient.
P.C

Sylvain Houlès : «Nous préparer au mieux pour affronter Sheffield»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 46 min

Sylvain Houlès : «Nous préparer au mieux pour affronter Sheffield»
Rugby XIII – Championship. Le point avec le coach du TO.
Publié le 15/05/2017

 

Sylvain Houlès : «Nous préparer au mieux pour affronter Sheffield» 201705151927-full

Sylvain Houlès veut enfin battre Sheffield avec le TO./Photo DDM, Xavier de Fenoyl
Ce week-end, le Toulouse Olympique, éliminé de la Coupe d’Angleterre, était au repos. L’occasion pour son entraîneur Sylvain Houlès de faire un point sur l’actualité de son équipe. La défaite à Swinton, la blessure de Johnathon Ford, l’arrivée de Levy Nzoungou et le prochain match face à Sheffield, samedi prochain (18 h 30) à Blagnac, le coach toulousain aborde tous les sujets.

Pouvez-vous revenir sur le dernier match, contre Swinton ?

C’est malheureusement la quatrième défaite de la saison, toujours à l’extérieur. J’ai trouvé que nous n’avions pas été bons dans notre organisation offensive, surtout sur la fin de nos chaînes. Notre plan de jeu était de les tenir le plus loin possible de notre ligne et nous n’avons pas réussi à le faire. Nous savions que c’était une équipe qui jouait bien lorsqu’elle avait le ballon dans notre camp et nous en avons eu la preuve, particulièrement en première mi-temps.

Nous avons également commis des fautes inhabituelles, dans le jeu et au niveau de la discipline aussi. Nous avons été sanctionnés à onze reprises, alors qu’eux seulement quatre fois. Ce sont des points que nous devons améliorer, continuer de travailler dur pour faire en sorte de gommer ces erreurs pour la suite.

Cette défaite n’est pas la bienvenue quand on voit les résultats des concurrents.

Les défaites ne sont jamais les bienvenues. Nous avons utilisé un joker. C’est le championnat, c’est le jeu. Maintenant, à nous de battre ces grosses équipes lorsqu’elles se présenteront à nous. Ces oppositions seront évidemment cruciales.

Des matchs qui devront se jouer sans Johnathon Ford.

Bien entendu, la blessure de Johno nous a mis un coup. Mais, comme nous l’avons dit aux garçons, nous pratiquons un sport d’équipe et l’organisation et la mentalité du groupe ne doit pas reposer que sur un seul joueur. Nous allons faire en sorte de trouver les bonnes solutions pour pallier cette blessure, pour que l’équipe tourne toujours aussi bien.

Un mot sur le dernier arrivé, Levy Nzoungou ?

Le recrutement de Levy s’est fait assez logiquement. C’est un joueur qui évoluait au TO dans sa jeunesse et que nous avons lancé en Élite 1 en 2015 (3 matchs, N.D.L.R.). Pour moi, il a toujours été intéressant, athlétiquement notamment. En France, c’est un des rares joueurs qui est aussi fort, puissant et rapide pour jouer devant.

Vous devez déjà être tourné vers le prochain match et la réception de Sheffield.

C’est sûr, cette réception de Sheffield est un match important, encore plus après la défaite à Swinton. Sheffield est également notre bête noire, que nous n’avons jamais battue dans toute notre histoire.

C’est une équipe qui joue assez simplement mais qui dispose de bonnes individualités. Nous devons nous préparer au mieux pour les affronter. Nous avons commencé cette semaine et nous continuerons la semaine prochaine. Nous voulons prendre les deux points contre eux.
La Dépêche du Midi

 

 

13 mai 2017

Rugby à XIII DN1 Un derby pour une pace en finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 7 h 57 min

Sans titre

Albi RL joue à quitte ou double

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 7 h 55 min

Albi RL joue à quitte ou double
Elite 1 – Barrages. A Saint-Estève dimanchePublié le 13/05/2017

Albi RL joue à quitte ou double 201705130266-full

ARL va devoir conjuguer avec les absences./ Photo DDM J.L.B.
Demain, dimanche, les Albigeois se déplacent à Saint-Estève pour le compte du barrage de championnat de France qualificatif pour la demi-finale. Depuis 15 jours, ils ont encore des soucis d’effectif à cause de blessures. «Boutonnier a eu les résultats jeudi, Rigal est touché aux ligaments croisés et est indisponible. Je vais prendre des juniors et puis la décision de la sanction de certains suite à leur comportement de la semaine dernière. Je vais voir derrière comment gérer. Gauci qui a repris et 4 juniors se sont entraînés avec nous. Le club prend une décision financière et moi la décision sportive», déclarait Eric Anselme.

«Mardi, on a tenu compte des paramètres, notamment des absents, pour ne pas pénaliser l’équipe. On est bloqués par le manque de concurrence. Je veux passer un message fort, pour prendre des décisions pour la saison prochaine. Dans les trois sanctionnés après Avignon, il y en a un qui s’est excusé, c’est un comportement positif», précisait l’entraîneur albigeois. Ils se sont, ensuite tournés vers le match à venir.

«Mardi on a fait une séance de travail avec des skills, défense, attaque et du jeu en condition de match pour conserver la discipline et la lucidité sous fatigue. Jeudi, on a fait de la musculation, de la vitesse, du travail d’équipe et de la vidéo jeudi et vendredi. Le départ est fixé dimanche matin à 8 h 30 pour jouer à 15 h 30 à St Estève.»

Même s’il reste prudent, son équipe va dans le Roussillon pour gagner.

«Notre objectif est atteint nous voulons finir la saison en beauté et si on peut gagner à Saint-Estève on le fera. On veut au moins bien figurer et même si on perd on est compétiteurs et on veut bien construire pour la saison prochaine. Les Catalans sont dans l’antichambre de Super League et font partie du top 4 du championnat. Même s’il paraît qu’il leur manquerait des joueurs, ils sont compétitifs, avec des joueurs de haut niveau, c’est une équipe dangereuse. Ils sont rapides avec des jeunes. Si on leur rend trop de ballons ce sera compliqué», conclut-il.

Demain à St Estève, 15 h 30, St-Estève-XIII Catalan/Albi RL.
P.C.

 

Carcassonne prêt pour une nouvelle aventure

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 7 h 53 min

Carcassonne prêt pour une nouvelle aventure
Rugby XIII – Barrages
Publié le 13/05/2017

Carcassonne prêt pour une nouvelle aventure 201705130914-full

Les Audois sur leur lancée ?/Photo DDM, Jean-Luc Bibal
Lézignan et Limoux ont déjà leur billet en poche pour les demi-finales qui se disputeront le 27 et 28 mai. En revanche, ils attendent leurs adversaires respectifs qui pourraient être Saint-Estève-XIII Catalan et Carcassonne. Deux formations qui ont la chance de jouer ce barrage d’accès au dernier carré sur leur propre pelouse.

Carcassonne, encore en pleine euphorie après sa victoire en finale de la Coupe de France, a bien l’intention de poursuivre l’aventure. Demain, à Albert-Domec, l’ASC a pour hôte Avignon. En trois rencontres officielles, le vainqueur de la Coupe 2017 ne compte que des succès face aux Vauclusiens (42-16, 16-15 en championnat ; 34-14 en Coupe de France). En toute logique, l’ASC a les arguments pour s’imposer et retrouver Lézignan en demi-finale.
Albi condamné à l’exploit

À Saint-Estève, la réserve des Dragons aura la faveur du pronostic face à Albi. Ce dernier a déjà réussi sa saison en se hissant au sein du top 6. Doublement vaincus (20-44 et 0-36) par les Catalans, les Tarnais devront hausser leur niveau de jeu s’ils souhaitent rejoindre le dernier carré et retrouver Limoux. Du côté catalan, on compte énormément sur le championnat afin d’atténuer la déception de l’élimination prématurée en Coupe de France.
Le programme

Demain : à 15h30, Saint-Estève – XIII Catalan (60 %) – Albi (40 %) ; à 16 heures, Carcassonne (65 %) – Avignon (35 %)

12 mai 2017

Trentels veut prolonger la saison…

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 5 h 31 min

Trentels veut prolonger la saison…
Publié le 12/05/2017
Rugby à XIII, demi-finale du challenge Martinet

Trentels veut prolonger la saison… 201705122009-full

Après la grosse déception devant Toulon, les Tréntelois devront être capables de rebondir dimanche à Ramonville./Photo DDM, Joseph.

Ils étaient déçus et abattus les joueurs de Trentels, lundi soir, à Limoux, après leur défaite sur le fil devant Toulon (24-28), en finale de la coupe Paul-Dejean. Mais la saison n’est pas terminée pour les troupes de Christelle Bons et peut même se prolonger un peu plus.

A condition de s’imposer ce dimanche, face à Ramonville, sur ses terres, pour pouvoir accéder à la finale du challenge Martinet qui se disputera le 28 mai sur la pelouse de Sainte-Estève. Reste à savoir si les «marine et rouge» auront pu évacuer leur déception pour pouvoir rebondir rapidement ce week-end dans une autre compétition.

C’est toute l’inconnue de cette rencontre éliminatoire qui s’annonce équilibrée entre deux groupes sensiblement de même niveau technique. S’ils commettent un peu moins de fautes dans le secteur défensif que devant les Toulonnais, les gars de Lustrac sont capables de ramener un résultat positif et de s’inviter à une deuxième finale consécutive cette saison pour enfin remporter un trophée qui semblent leur échapper depuis maintenant près de 30 ans.
Performants et disciplinés dans le secteur défensif

Selon toute vraisemblance, les co-entraîneurs Patrice Désiré et Jérôme Lambert devraient apporter quelques petites modifications par rapport au groupe qui s’est incliné devant les Varois avec du temps de jeu donné aux joueurs qui n’étaient pas de sortie dans l’Aude.

Du côté des banlieusards toulousains, on tâchera de profiter de l’avantage du terrain et de l’appui des supporters pouvant jouer le 14e homme. Cela ne devrait pas empêcher les coéquipiers de Julien Pinello de jouer leur chance à fond, d’oublier la déception de Limoux et de remettre la machine en route pour connaître une belle fin de saison.

Dans ce bras de fer qui promet d’être indécis, les Trentélois devront prendre rapidement le match à leur compte avec de bonnes chaînes de tenue, de la vitesse et du réalisme sur le plan offensif.

Mais ils devront surtout se montrer performants et disciplinés dans le secteur défensif devant des Toulousains pas du tout maladroits ballon en main. Ce n’est qu’à ce prix que les «marine et rouge» atteindront leur objectif de victoire et de «qualif» pour la finale de ce challenge Martinet.
De notre correspondant local Philippe Bertin

12345...109

Golfeursdusaumurois |
Canicross passion |
ASEGF SECTION NAUTIQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tice4eps
| la page des carpistes
| Stefootvintage