24 mars 2017

Solidarité et sélections

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 03 min

Solidarité et sélections
Publié le 24/03/2017
Rugby XIII – Amateurs

Solidarité et sélections 201703242020-full

 

Les joueurs se mobilisent pour la recherche contre le cancer.
Si ce week-end les joueurs de Villefranche XIII Aveyron ont été privés de compétition, ils n’en sont pas moins restés inactifs, rassemblés pour un stage ces samedi et dimanche. Samedi, durant toute la journée, les équipiers seniors ont mené une action de soutien pour la recherche contre le cancer des enfants. Présents dans la galerie marchande des établissements Leclerc, ils ont récolté des fonds afin de faire avancer la recherche et apporter un soutien aux enfants malades.

Pendant ce temps, deux jeunes issus de la formation du club, Anthony Sénézergues et Martin Gohon, honoraient leur première sélection. Retenus dans la sélection d’Occitanie, les deux jeunes Loups ont participé à la rencontre entre la sélection française et la formation des Custodians de Getafe à Madrid. Pour les responsables de la ligue, cet échange a pour but de lancer un pont entre Ibériques et Occitans. Si la victoire des Occitans n’a fait aucun doute, cette participation a permis à Anthony et Martin de vivre un week-end de sélection. Nul doute que tous deux y ont pris goût et redoubleront de travail pour éveiller encore une fois l’intérêt des sélectionneurs.
La Dépêche du Midi

 

Les Loups pour une qualification directe

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 01 min

Les Loups pour une qualification directe
Publié le 24/03/2017
Rugby XIII – Amateurs – Championnat de France DN 2. Pamiers/Vernajoul en déplacement à Saint-Pierre de Trivisy (Tarn).

Les Loups pour une qualification directe 201703241651-full

 

Dernière levée de la saison en championnat./ Photo DDM.
Dimanche, les Loups de Pamiers /Vernajoul se déplacent à Saint-Pierre de Trivisy pour la dernière rencontre de championnat. C’est avec une infirmerie très fournie que le staff devra composer une équipe capable d’aller chercher une victoire qui qualifierait directement les Ariégeois pour les phases finales du championnat de France Dubarry. Coté satisfactions, les Loups pourront compter sur la reprise d’Alix Cervera après trois mois de convalescence et le retour de Benoît Caléro. Anthony Chrétien, Marvin Delaurié et Pierre Sanchez, encore incertains, se positionneront après l’entraînement de ce vendredi soir pour valider leurs participations.

À l’inverse, Saint-Pierre de Trivisy, réserve de l’équipe de Réalmont, pourra compter sur l’apport de joueurs de DN1 et chercher à enchaîner une troisième victoire d’affilée.

La composition pour Pamiers devrait être la suivante.- Clément Rouch, Aymeric Astier, Anthony Chrétien, Marvin Delaurier, Maxence Latré Robin Lala, Thomas Antolin, Josué Alvarez, Pascal Record, Benjamin Royo, Benoît Calmont, Bastien Kirmann, Benoît Calero.

Alix Cervera, Pierre Sanchez, Sebastien Biver, Thierry Carrère.
La Dépêche du Midi

Le XIII Limouxin joue gros à l’Aiguille contre les Catalans

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 00 min

Le XIII Limouxin joue gros à l’Aiguille contre les Catalans
Publié le 24/03/2017

Le XIII Limouxin joue gros à l'Aiguille contre les Catalans 201703241602-full

 

Les Grizzlis jouent gros ce week-end.
Limoux va être à la fête ce week-end avec notamment le Carnaval du Monde le samedi, suivi, le lendemain, de la sortie de toutes les bandes. Mais le spectacle sera aussi à l’Aiguille où le XIII Limouxin reçoit Saint-Estève/XIII Catalan à 15 h.
À quitte ou double

Un match qui représente le choc de la journée dans la mesure où le résultat sera crucial pour les joutes finales. En effet, on sait que ce quatuor de tête, avec l’ASC et Lézignan, n’a qu’un objectif en tête qui est de terminer aux deux premières places, synonymes d’un accès direct aux demi-finales. Pour le moment, le FCL s’est consolidé en tête et sera difficile à détrôner, il en reste donc trois pour une place. Si les Canaris semblent les plus mal lotis en ce moment, à sept points de Limoux, leur calendrier plus favorable leur permet d’encore espérer mathématiquement dans la mesure où les trois premiers vont se rencontrer entre eux.

Dans ces conditions, les Grizzlis, qui ont deux points d’avance sur les Catalans, jouent gros ce dimanche et ont conscience qu’une victoire leur permettrait de prendre une bouffée d’oxygène, d’autant plus que la venue de Lézignan se profile à l’horizon. À l’inverse, les hommes de Jérôme Guisset reviendraient à hauteur.
Avec Hérold et Miloudi

Pour resserrer les liens, les Limouxins se sont retrouvés hier soir autour d’une bonne table offerte par l’ancien joueur Jean-Louis Aymeric, gérant de la Conserverie du même nom. Une collation qui n’aura pas été suffisante pour permettre à Alexandre Bourrel d’effectuer son retour, mais qui aura permis de constater que Maxime Hérold et Amine Miloudi ont retrouvé un bon coup de fourchette et seront donc de la revue. Contrairement à Romain Péault, suspendu, qui sera remplacé à l’aile par Béteille, qui laissera sa place d’arrière à Miloudi.

Avant d’aller goûter aux agapes au club-house avant la rencontre, les Anciens de Limoux XIII organisent leur assemblée générale dimanche, à 11 h, salle René-Fil à Flassian. Le président Louis Marty en profite pour faire un appel aux plus jeunes générations afin qu’elles viennent en nombre pour apporter du sang neuf.
Rapha Bueno

Trentels souhaite gagner son Paris

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 03 min

Trentels souhaite gagner son Paris
Publié le 24/03/2017
Rugby XIII – Amateurs – Coupe Paul-Dejean

Trentels souhaite gagner son Paris 201703242086-full

 

Trentels souhaite gagner son Paris
Si le trésorier de Trentels a certainement froncé les sourcils lors du tirage au sort de la coupe Paul-Dejean, c’est un vrai dépaysement que vont s’offrir les joueurs ce samedi avec un long voyage dans la capitale. En effet, les gars de Lustrac ont rendez-vous avec Paris-Charenton ce week-end pour une place en demi-finale de cette compétition. «Nous avons atteint nos objectifs en championnat en terminant dans les deux premiers de la poule et en ayant la chance de recevoir en quart de finale. Ce challenge Paul-Dejean, ce sera surtout du bonus même si nous allons tâcher de faire un résultat chez les Parisiens». En sachant que les Franciliens restent invaincus cette saison sur leur pelouse synthétique et qu’ils partiront bien évidemment favoris dans leur antre. Mais les joueurs de Christelle Bons ont du caractère et du répondant avec des résultats très réguliers depuis de nombreuses semaines. Ainsi, le week-end dernier, malgré un groupe chamboulé, l’équipe du duo Désiré-Lambert n’a fait qu’une bouchée de Sauveterre-de-Comminges (30-5) avec beaucoup d’efficacité dans le domaine offensif et une défense bien organisée. Avec aussi toute l’énergie et la détermination du vieux renard Christophe Delbert qui n’est pas prêt encore de prendre sa retraite sportive.

À Paris, Trentels tâchera donc de déjouer tous les pronostics et de poursuivre sa marche en avant. Sans se mettre non plus trop de pression sur les épaules.
De notre correspondant local P. B.

Les «Lions» ne veulent pas tomber en rade

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 01 min

Les «Lions» ne veulent pas tomber en rade
Publié le 24/03/2017
Rugby XIII – Amateurs – Coupe Paul-Dejean

Les «Lions» ne veulent pas tomber en rade 201703241690-full

 

Les Pujolais s’attendent à un difficile combat à Toulon./Photo DDM, Joseph.
C’est donc sur la rade de Toulon que les Pujolais ont rendez-vous ce dimanche. Non pas pour une partie de pêche en Méditerranée, ce qui ne serait pas pour déplaire à Olivier Charles, mais pour le compte des quarts de finale de la coupe Paul-Dejean. Une compétition que les «Lions» veulent jouer à fond. «C’est bien simple. En cette fin de saison, nous voulons être compétitifs sur tous les tableaux», insiste le coach Didier Bousquet. Voilà pourquoi le club a décidé de se mettre au vert avant ce match couperet et prendra la direction du Var samedi matin. Toutes les conditions semblent donc réunies pour que les hommes des coprésidents Brunies et Rinaldi parviennent à faire un bon match à Toulon et réalisent peut-être un exploit. D’autant que par rapport à la dernière sortie à Pomas, certains titulaires devraient effectuer leur retour dans le groupe. «On s’attend à un match très compliqué chez un adversaire qui voudra bien évidemment rester maître sur sa pelouse et qui possède de grosses individualités. Mais nous avons aussi notre chance». Et puis ce quart de coupe permettra aux coéquipiers de «Boule» Mongay de bien s’étalonner et de prendre de la confiance également avant les phases finales du championnat en N 1 qui se profilent à l’horizon.
Rentrer rapidement dans le match

Après un gros flottement en début d’année, après plusieurs revers successifs, les «Lions» semblent avoir retrouvé des couleurs et de l’appétit sur la pelouse. Cela avait été le cas devant Ramonville mais cela s’est surtout confirmé le week-end dernier, à Pomas, avec une large victoire (44-24). «Nous avons remis un peu les choses à l’endroit et corrigé certaines erreurs pour être à nouveau opérationnels dans cette dernière ligne droite de la saison». Reste à savoir si la bande à Didier Bousquet pourra contourner l’obstacle toulonnais dimanche et s’inviter dans le dernier carré de cette compétition. La mission s’annonce difficile mais pas impossible. Surtout si les Pujolais parviennent à rentrer rapidement dans ce match et à se montrer concentrés pendant 80 minutes à la fois dans le secteur défensif et offensif.
De notre correspondant local Philippe Bertin

Les «Carnassières» devront se faire plaisir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 59 min

Les «Carnassières» devront se faire plaisir
Rugby XIII – Amateurs Publié le 24/03/2017

Les «Carnassières» devront se faire plaisir 201703241693-full

 

Les «Carnassières» devront se faire plaisir
Pour les «Carnassières» en seniors, la qualification semble compromise en cette fin de saison. L’objectif pour ces demoiselles à crampons sera de se faire plaisir, de poursuivre leur progression et de préparer de belle manière le prochain exercice. Alors, ce dimanche, sur la pelouse de Lacassagne, les «marine et jaune» tâcheront d’offrir une belle résistance face à des prétendantes au titre, les filles de Clairac. Au match aller, devant des joueuses beaucoup plus expérimentées, beaucoup plus techniques, le groupe coaché par Didier Bousquet avait rendu une bonne copie avec beaucoup de courage et d’abnégation sur le plan défensif, avec des séquences de jeu intéressantes. Même si en seconde mi-temps, grâce à leur travail d’usure et donc beaucoup plus d’expérience, les Clairacaises l’avaient emporté d’une vingtaine de longueurs. Qu’en sera-t-il lors de ce match retour avec deux équipes aux ambitions bien différentes ? Cela risque d’être tout de même compliqué pour les «Carnassières» qui risquent d’être privées de quelques éléments, tandis que leur entraîneur Didier Bousquet dirigera les garçons sur la rade de Toulon. «L’objectif sur cette rencontre sera de prendre du plaisir face à un adversaire qui peut aller chercher un titre de champion de France cette saison. Je pense qu’avec de la volonté et de l’énergie, on peut tout de même poser quelques problèmes aux Clairacaises, comme au match aller», termine Didier Bousquet.
De notre correspondant local P. B.

Une victoire sinon rien pour les Léopards

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 41 min

Une victoire sinon rien pour les Léopards
Publié le 24/03/2017

Une victoire sinon rien pour les Léopards 201703242187-full

 

Les Villeneuvois ne devront pas calculer face à l’équipe de Palau./ Photo DDM, G. Gouyou

En s’inclinant sur le fil devant Limoux (14-16) le week-end dernier, les Léopards d’Aquitaine ont raté une belle occasion de réduire leur retard sur les Albigeois au classement et de rêver encore à une dernière place qualificative. Mais même si les chances de «qualif» paraissent très minces, rien n’est encore perdu sur le plan mathématique. En sachant que le club pionnier a encore 3 réceptions à Max-Rousié (Palau, Saint-Gaudens et Lézignan) et qu’il devra voyager à Carcassonne et à Perpignan pour un deuxième «extra-games». Alors dans ce dernier sprint final de la saison, les coéquipiers de Samy Masselot doivent pratiquement réaliser un sans-faute mais compter également sur des faux pas des Tarnais. Ce samedi soir (à 19 heures), la victoire est donc impérative devant Palau, adversaire de bas de classement. Au match aller, après une première mi-temps plutôt bien maîtrisée, les Villeneuvois étaient complètement sortis du match en seconde mi-temps avec beaucoup trop d’erreurs et de laxisme sur le plan défensif. Une défaite qui risque de coûter cher au moment du décompte final.
Une revanche à prendre

La bande à Christophe Canal et Mickaël Jatz a une revanche à prendre devant une équipe à sa portée. Elle se doit de l’emporter avec la manière pour garder encore de l’espoir en cette fin de saison et pour pouvoir batailler à distance avec les Albigeois qui ne devraient pas être inquiétés ce week-end face à la lanterne rouge toulousaine.

Même si le groupe des Léopards ne sera pas encore au complet, il possède suffisamment d’individualités pour venir à bout des Catalans. Devant Limoux, les «vert et blanc» avaient été incapables d’inscrire le moindre point en supériorité numérique. Face à Palau, ils devront faire preuve de beaucoup plus de réalisme et d’intelligence dans le domaine offensif, en scorant sur les temps forts, en se montrant patients et surtout en faisant bon usage du «cuir» tout près de la ligne d’essai.

Une nouvelle défaite face aux joueurs roussillonnais ferait vraiment tache d’encre sur la feuille de route et commencerait certainement à agacer un peu plus les fidèles supporters de Max-Rousié !
De notre correspondant local Philippe Bertin

 

Les Ours se déplacent chez le leader

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 14 min

Les Ours se déplacent chez le leader
Publié le 24/03/2017

Les Ours se déplacent chez le leader 201703241660-full

 

Pas facile de transpercer le mur lézignanais./Photo DDM, Jal.
Dans leur quête à la 6e place qualificative, les Ours savent, et c’est inscrit sur leur tableau de marche, que cette 17e journée de championnat ne devrait pas leur être favorable. Et que les quatre journées restantes après celle de ce dimanche, devraient être plus clémentes. En effet, non seulement les hommes de Gilles Dumas se déplacent chez le leader Lézignan, qui caracole en tête de la poule Elite 1. Mais les concurrents directs à cette 6e place, Albi et Villeneuve, qui reçoivent tous deux, respectivement Toulouse et Palau, le dernier et l’avant-dernier du classement, devraient logiquement reprendre des points sur le Racing. Tout résultat contraire serait bien entendu le bienvenu pour le moral des Saint-Gaudinois.

Pour leur part, les Commingeopis se rendent donc dimanche dans les Corbières. Lézignan, en tête de gondole avec 4 points d’avance sur Limoux, ne laissera pas filer de points face à des Ours qu’ils avaient dominés de la tête et des biceps au match aller, mi-décembre (18 à 52). Mais nul doute que Russel Bussian va se servir de cette confrontation pour préparer au mieux les rencontres importantes à venir où là, il ne faudra pas laisser de points : la réception d’Avignon le 2 avril, et les déplacements à Villeneuve (9 avril) et à Toulouse (16 avril). Ceci avant le magic week-end (30 avril), face à un adversaire pour l’heure indéterminé.
La Dépêche du Midi

Nouveau déplacement à Ramonville pour les Frelons

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 12 min

Nouveau déplacement à Ramonville pour les Frelons
Publié le 24/03/2017
Après leur défaite (30 à 5), le week-end dernier à Trentels, pour ce qui aurait dû être le dernier match de la saison régulière, les Frelons jouent cette semaine leurs deux matchs en retard. Le premier acte a eu lieu mercredi soir, à André-Barès face à Pomas. Les Audois ne se sont déplacés qu’à 11 joueurs mais se sont déplacés quand même mais ont été vite réduits à 9 en raison de blessures. Le match s’est interrompu faute de combattants pomasiens, peu avant le terme de la première mi-temps sur le score de 34 à 6 en faveur des hommes de Chanfreau et Cortesogno. Deuxième acte, ce dimanche à Ramonville. La rencontre initiale, qui s’était déroulée le 18 février en nocturne, avait été raccourcie suite à une panne d’éclairage ; Sauveterre menait alors 10 à 14. C’est sur ce score que reprendra le match, sur une durée de 80 minutes. Grâce à la victoire sur Pomas et si Sauveterre rentrait ce week-end victorieux de son match en banlieue Toulousaine, ils reprendraient la 4e place de la poule Est à Réalmont pour s’offrir un barrage (peut-être face à Toulon), dont le vainqueur obtiendrait un billet qualificatif pour un quart de finale.
La Dépêche du Midi

ASC : mettre Avignon en difficulté

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 11 min

ASC : mettre Avignon en difficulté
Publié le 24/03/2017
C’est sur un échec devant Lézignan que l’ASC XIII va se rendre en Avignon pour se rattraper, se redresser, pour effacer ce que l’on a qualifié, dans les vestiaires, au soir de la défaite, dimanche dernier, de «contre-performance inexplicable».

Une victoire est indispensable pour rester collé dans le quatuor de tête.

Patrick Alberola, avec sa lucidité légendaire et sa connaissance du rugby à XIII sait que ce ne sera pas facile : «Avignon, c’est une équipe agressive, chez elle, avec des joueurs talentueux comme Arnaud, Goudermand, Dibley, Veve, Paul. Nous devrons être rigoureux défensivement pour répondre à leurs questions et se tromper le moins possible. Nous avons les moyens grâce à notre jeu de mettre nos adversaires en difficulté. Je fais confiance en mon effectif où s’établit désormais une concurrence. Je vais retenir les plus en forme et leur demander de faire le maximum. Je fais confiance en mes joueurs. Nous devrons, aussi, nous adapter à la pelouse synthétique et ce ne sera pas simple».

l’ASC, en cette seconde partie de championnat entre dans la phase la plus difficile. C’est à partir de maintenant que se joue la saison, sur les deux tableaux : coupe et championnat.

L’ASC, qualifiée pour une demi-finale de la coupe, entend arriver, au moins au même stade, dans le championnat. À ce jour : tout est possible !

Voici l’équipe : Miloudi, à l’arrière, Sigismeau et Soubeyras aux ailes, Vincent et Lilian Albert, au centre, Maxime Grésèque et Herrero, à la charnière. En 3e ligne : Sabri, en second rideau : Sadaoui et Baile. Piliers : Jamil et Bastien Escamilla. Au talonnage : Soum. Sur le banc des remplaçants : Agullo, Bemba, Pomié, Meye, Tovena, Zava.

Cette composition peut subir une modification, à l’issue du dernier entraînement de la semaine, ce soir.

L’on reverra l’ASC à domicile le 1er avril, face à Villeneuve. D’ici là, les positions se seront affinées dans le classement et l’on y verra plus clair.
Michel Sawas

Le VARL XIII sur sa lancée

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 09 min

Le VARL XIII sur sa lancée
Publié le 24/03/2017

Le VARL XIII sur sa lancée 201703241595-full

Les Audois toujours en course./Photo DDM, Jean-Luc Bibal.
La victoire, in extremis, des gars du VARL XIII, samedi dernier, sur Ferrals des Corbières en quart de finale de la coupe Aillères a regonflé le moral. Plus que jamais, le VARL (Villegailhenc/Aragon) entrevoit une suite heureuse. Il faut dire que ce dernier succès relève de l’exploit. L’essai de Gau sur la «corne» a soulevé l’enthousiasme d’une bonne centaine de supporters et de dirigeants qui n’y croyaient plus. Didier Tiquet, coprésident, exultait, et dès lors se met à nourrir les plus grands espoirs pour la suite.

Ce club de Villegailhen/Aragon fonctionne sur le «cœur». Avec un petit budget (80 000 euros), sans aide majeure, les responsables ont su créer une ambiance rarement vue.

Aussi, dès demain devant Entraigues cette fois (16 heures), pour le compte du championnat, une nouvelle victoire est attendue, qui placerait le club dans les quatre premiers.

François Jovani, l’entraîneur espère les rentrées de Melhies, Monclus et Puyal pour compléter l’ossature.

«Les joueurs doivent se rattraper de leur dernière prestation, qui a bien tourné, par miracle, mais que j’estime insuffisante. Trop de fautes. La charnière doit amener un plus grand nombre de ballons à l’attaque. J’ai donné les consignes d’une grande vigilance, aussi, en défense. Après le résultat de samedi dernier, nous pouvons, toutefois, espérer à un nouveau gain de trois points».
M.S.

Les juniors de l’ASC XIII ont «un coup à jouer» en Avignon

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 08 min

Les juniors de l’ASC XIII ont «un coup à jouer» en Avignon
Publié le 24/03/2017
Après un week-end de repos, les juniors carcassonnais se déplacent dans la peau de l’outsider, chez l’un des favoris au titre. En effet, le S.O Avignon, actuel second du championnat, collectionne les titres depuis plusieurs saisons, dans cette catégorie.

C’est une équipe complète avec de gros gabarits qui pratique un rugby de mouvement avec des trois-quarts souvent inspirés et rapides.

L’entraîneur carcassonnais, Frédéric Camel explique : «Nous avons un coup à jouer à Avignon, même s’il est vrai que nous sommes pas mal handicapés, par les blessures, mais l’équipe reste compétitive, et l’on va tout faire pour ramener un résultat. Il faudra être appliqué et extrêmement précis en attaque, et bien contrôler les extérieurs en défense».

Coté absences, les U20 de l’ASC seront privés de Clément Arrans, Marius Boud Teste, Bryan Cogo et Marveen Patrac qui ont rejoint à l’infirmerie, Robin Escanuela, Cyprien Maroulle, François Pasquier, Loriant Sicre et Louis You, mais aussi d’Arnaud Fages et d’Ali Shafai pour obligations professionnelles et d’Alexandre Cavaillé qui purgera son dernier match de suspension.

Voici le groupe des 20 joueurs retenus, pour ce deuxième match du championnat : Aider Medhi, Artiga Ludovic, Banquet Maxime, Canizares Thibault, Cartier Clément, Chaumont Michel, Delgado Anthony, Delgado Lucas, De Souza Tristan, Dézarnaud Romain, Edline Léopold,

El Yousfi Nabil, Franc Adrian, Laaras Yacine, Leveillé Mathias, Martinez Grégor, Ostrowski Hugo, Sicre Rudy, Solé Mathieu et Talieu Julien.
M.S.

Limoux-St-Estève : le choc de la journée

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 06 min

Limoux-St-Estève : le choc de la journée
Publié le 24/03/2017
La dernière ligne droite est en vue et tout est encore possible derrière le leader Lézignan qui devrait terminer le championnat domestique en tête. Derrière on se bouscule au portillon pour accrocher cette seconde place qui évitera à l’heureux élu de passer par les barrages et de se retrouver directement en demi-finale. On comprend que l’enjeu en vaut la chandelle.

Limoux joue gros. Saint-Estève/XIII Catalan est en embuscade dans le rétroviseur des Grizzlis, à deux petits points, et viendra donc à l’Aiguille avec l’ambition légitime de revenir à hauteur. Des Catalans qui montent en puissance et qui sont en capacité de venir rafler la mise. Si les hommes de Jérôme Guisset étaient en roue libre face à Toulouse (62-8) dimanche dernier, les Blanquetiers ont eu toutes les peines du monde pour s’imposer à Villeneuve (16-14) et n’ont dû leur salut qu’à la botte précise et précieuse de Jérémy Guiraud. Le vent du boulet est passé près suite à un excès de suffisance, ce qui ne risque pas d’arriver face aux Catalans.

Retours de Hérold et Miloudi. Le staff va attendre le dernier entraînement de ce soir pour finaliser la composition de l’équipe. Une certitude, il faudra se passer de Romain Péault qui a écopé d’un carton rouge à Villeneuve et peut-être d’Alexandre Bourrel qui devrait attendre encore un peu pour effectuer son retour et être entièrement rétabli. Quant à Palavi et Robinson, ils ont aussi été pris par la patrouille avec un carton jaune chacun mais devraient participer. Par contre ce qui est sûr, ce sont les retours des deux pièces maîtresses que sont Maxime Hérold et Amine Miloudi. Le premier nommé formera l’attelage en seconde ligne avec Valentin Dominguez et le second retrouvera son poste à l’arrière. Du coup, Béteille glissera à une aile d’un côté, de l’autre François Théresin devrait y être confirmé après sa bonne prestation dimanche dernier.

Quoi qu’il en soit, ceux qui enfileront le paletot rouge et noir ont bien conscience de l’enjeu de ce match qui, en cas de victoire, leur ferait faire un grand pas vers cette place de second tant convoitée.
Rapha Bueno

Lézignan : maintenir la dynamique face à St-Gaudens

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 03 min

Lézignan : maintenir la dynamique face à St-Gaudens
Publié le 24/03/2017

 

Lézignan : maintenir la dynamique face à St-Gaudens 201703241726-full

Les Lézignanais préparent un mois d’avril ou les échéances importantes vont s’enchaîner. /Photo DDM, Walter Desplas.
À Lézignan, dimanche à 15 heures, Lézignan reçoit Saint-Gaudens.

La dernière ligne droite est entamée pour les Lézignanais qui sont bien partis pour conserver la première place du championnat après leur belle et encourageante victoire à Carcassonne au cours de laquelle les hommes d’Aurélien Cologni ont su faire le dos rond pendant la première mi-temps et la période de domination carcassonnaise, pour ensuite patiemment mais efficacement marquer des points quand il le fallait. Avec cette victoire les coéquipiers de Marginet et Ferret ont marqué les esprits et se sont positionnés en logiques favoris de ce championnat, même si les choses sérieuses ne font que commencer. La réception de Saint-Gaudens dimanche (les Lézignanais étaient allés s’imposer en Haute-Garonne) en quart de finale de coupe Lord-Derby le mois dernier doit s’inscrire dans cette perspective, dans cette dynamique de préparation et de montée en puissance. Derrière Saint-Gaudens, le mois d’avril va être celui des échéances de plus en plus cruciales. C’est là qu’il faudra répondre présent. Il y aura pour commencer un déplacement périlleux à Saint-Estève/XIII Catalan (encore un véritable test), sans doute plus compliqué qu’à Carcassonne. Les Catalans n’ont pas encore gagné cette saison contre Lézignan, même s’ils ont été accrocheurs en diable à chaque fois. En suivant les coéquipiers de Fakir se déplaceront à Limoux un autre derby haut en couleur pour le dernier match du championnat. Des Limouxins que les Lézignanais recevront à nouveau le week-end du 22 et 23 avril pour les demi-finales de la coupe Lord-Derby. Pour l’instant place à Saint-Gaudens. Les hommes d’Aurélien Cologni devraient récupérer quelques joueurs comme Sarda. Voici la composition probable de l’équipe : Ferret, Tort, Bonneriez, Pomeroy, Buche, Grandjean, Marginet, Ancely, Bonnet, Papalii, Rouanet, Tisseyre, Bouregba. Remplaçants : Liauzun, Carrère, Da Costa, Mencarini.
La Dépêche du Midi

Plus de 1000 jeunes attendus dimanche

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 02 min

Plus de 1000 jeunes attendus dimanche
Publié le 24/03/2017

 

Plus de 1000 jeunes attendus dimanche 201703241817-full

La MJC veut soulever le bouclier

Le record sera-t-il battu au niveau de la participation ? Possible si le temps est de la partie et tous le souhaite vraiment. Ce dimanche donc la plaine Mayrevieille va être des plus bruyantes pour le challenge qui enflamme le petit monde treiziste depuis maintenant 16 ans car s’est cette année la seizième édition et toujours le même engouement de la part des jeunes.
Un hommage des jeunes

Jean-Marie Grégoire fut avant tout un éducateur de la MJC XIII qui a su donner un certain élan au rugby à XIII et à cette association. Quatre catégories de jeunes avec au bout un bouclier. Premiers pas, pupilles, poussins et benjamins vont donc s’affronter dans une joute sérieuse pour arriver au bout et soulever le précieux bouclier.

Au final celui qui va arriver le plus loin possible avec ces quatre équipes aura aussi le bouclier général; celui qui porte le nom de Jean-Marie et qui est actuellement dans les mains de la MJC XIII qui compte bien le conserver. Il y aura aussi le troisième trophée Schuft pour celui qui bute le mieux durant une épreuve de tir au but. Là aussi la MJC grâce à Chachoua détient ce trophée.
Demandez le programme

Des 9 heures les bénévoles (près d’une centaine) seront là pour l’accueil des équipes; 10 heures le coup d’envoi du tournoi avec la phase qualificative,; de 12 h 15 à 13 h 45 pause repas; de 13 h 45 à 16 heures fin de cette phase qualificative; de 16 heures à 16 h 30 place aux phases finales; 16h30 les diverses finales; 17 heures remise des récompenses. Un souhait que le soleil soit de la partie. Vous trouverez sur place les boissons aux diverses buvettes et aussi des grillades à midi que la belle équipe de la MJC va préparer toute la matinée. Sport, convivialité et amitié sont les mots qui vont illuminer cette journée du souvenir mais aussi du sport jeune. Les récompenses seront remises par les autorités mais aussi les trois parrains : Mamar Sabri, Teddy Sadaoui et Jean-Philippe Baile qui furent il y a des année les jeunes qui étaient sous la houlette de Jean-Marie. Ces trois joueurs ont fait un bon chemin dans ce sport et viennent aujourd’hui se souvenir. Une tombola sera mis en place par l’association Cassandra au profit de la lutte contre la leucémie.
Jacques Massios

23 mars 2017

Dimanche 26 mars à 15h au stade d’Aussillon

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 38 min

 

 

Sans titreDimanche 26 mars à 15h au stade d’Aussillon
RCAM XIII – Lescure, 1ère place en jeu

Dernière journée de la phase qualificative pour le R.C.Aussillon-Mazamet XIII qui reçoit dimanche à 15h au stade d’Aussillon l’équipe de Lescure pour un nouveau derby tarnais aux multiples facettes.
Car même si les deux formations sont d’ores et déjà qualifiées pour les 1/8èmes de finale du Championnat de France de DN2, la victoire est primordiale.
Les deux équipes peuvent en effet, en cas de succès, se retrouver à la première place de la poule, ce qui permettra de disputer le prochain match éliminatoire à domicile, contre le 4ème de la poule Provence.
Pour Lescure, il s’agira aussi de prendre sa revanche du match aller où les Aussillonnais s’étaient imposés 34 à 23.
Et pour le RCAM XIII, qui disposera d’un effectif quasiment au complet, ce sera l’occasion de terrasser enfin leur bête noire de la saison dernière où « Les Minotaures » avaient remporté les 4 confrontations entre les deux clubs. Réaliser un match plein, conserver l’envie, l’engagement et la maîtrise de soi qui ont permis de dominer Villefranche d’Albi, les « jaune et noir » tenteront de remporter un nouveau succès synonyme d’espoir pour les phases finales, et en y mettant la manière.

Petite nouveauté pour ce derby, ce sont les majorettes de la Montagne Noire qui assureront l’animation d’avant match et accompagneront l’entrée des équipes.

Les minimes se déplacent ce samedi à Toulouse, où ils retrouveront Villefranche de Rouergue.
Quant à l’école de rugby, elle participera dimanche au tournoi Grégoire de Carcassonne.

Envoyé par le club

22 mars 2017

Super League – Des clubs déjà dans le dur après 5 journées

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 54 min

Super League – Des clubs déjà dans le dur après 5 journées

Le 21 mars à 22h11 par Bruno Onteniente |

Super League - Des clubs déjà dans le dur après 5 journées
A l’image de Bird pour les Dragons Catalans, le début de saison est traumatisant pour les organismes des joueurs de Super League.

Après 5 journées, la compétition a fait des sérieux dégâts dans les effectifs.

Cette année encore, le début de saison fait de gros dégâts dans de nombreux clubs. Outre les résultats catastrophiques pour certaines écuries, comme pour Warrington (5 défaites), les entraîneurs doivent faire face à une multitude de blessés. À Wigan, Liam Farrell, Sam Tomkins, Dominic Manfredi, Oliver Gildart, Joe Burgess, Lewis Tierney, Michael McIlorum, John Bateman, Jack Wells et Sean O’Loughlin, soit dix joueurs, garnissent l’infirmerie. Ce qui n’empêche pas les Warriors d’être la seule formation invaincue.

À Warrington, les absences depuis le début de la saison de Stefan Ratchford et de Ben Currie fragilisent l’édifice. Leigh comptait cinq forfaits jeudi (victoire contre les Wolves), dont l’ouvreur Martyn Rydiard et le deuxième ligne Cory Paterson. Leeds était privé de huit titulaires lors de sa défaite à Castelford (66-10), il y a trois semaines.LIRE LA SUITE

Les Ours étrillent Albi

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 23 min

Les Ours étrillent Albi
Publié le 22/03/2017

Les Ours étrillent Albi 201703222058-full

 

Jordan Stéfani s’apprête à servir son frère Maxime./ Photo DDM B.R.
À Saint-Gaudens, Ours du Comminges battent Tigres d’Albi Rugby League 40 à 22 (mi-temps 10 à 4)

Pour les Ours : 7E Château (3, 50), Jordan Stefani (6), Wall (56), Maxime Stefani (64), Moliner (66), Hnaolan (68) ; 6 T Lucas (3, 50, 56, 64, 66, 68)

Pour Albi : 4E Recoules (29), Ousty (73), Warr (77), Mika (78) ; 3T (29, 73, 77) Guinguet

Ours : Lucas, J. Stéfani, M. Stéfani, Château, Telaï, Wall, Dumas, Caparros, Wastjer, Coyle, Fuad, Hnaloan, Moliner. Sur le banc : Vizcay, Chanfreau, Talazac.

Dans la semaine, Gilles Dumas, le président des Ours avait annoncé la couleur. «Ce match est très important pour nous, il peut nous permettre de recoller au classement et de rester en course pour la 6ème place qualificative». Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a été entendu. En prenant d’entrée de jeu les Tigres d’Albi à la gorge, les Ours ont posé leurs jalons sur une rencontre qu’ils ont globalement bien maîtrisée, même si l’écart n’était pas fait à la mi-temps. Mais en inscrivant 5 essais au cours d’un second acte de toute beauté, les hommes de Russel Bussian ont montré tout leur potentiel, tout en instillant le doute chez un adversaire direct qui ne paraît pas dans une forme optimale. À 7 minutes de la fin, les Ours menaient 40 à 4 ; Albi est parvenu à inscrire 3 essais en toute fin de match face à des ours qui avaient anticipé la joie et la décompression de la victoire. «Si on a encore fait beaucoup trop de fautes directes en première mi-temps, on a vraiment bien joué en seconde, concède Russel Bussian On a su insister, les joueurs ont respecté les consignes. C’était vraiment très plaisant à regarder. Il reste maintenant cinq matchs. Personne n’aurait dit en début de saison que nous serions, à ce stade du championnat, toujours en lice pour la 6ème place. C’est en soi un véritable exploit». Les Ours jouent en effet un minichampionnat avec Abi et Villeneuve pour l’obtention de cette 6ème place, détenue par Albi (22 points), devant Villeneuve et les Ours (18 points). Il reste 5 journées. Le sprint final est lancé…
Éric Sentucq

ASC : de la cage au perchoir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 21 min

ASC : de la cage au perchoir
Publié le 22/03/2017

 

ASC : de la cage au perchoir 201703220814-full

Retour sur la pelouse pour l’ASC en déplacement en Avignon.
En Avignon. Après un week-end de repos, les «canari» s’envolent outre-Rhône pour défier les coriaces Bisons d’Avignon. Audois et Vauclusiens connaissent un parcours similaire avec 32 points (10 matchs gagnés, 5 perdus et 2 bonus défensifs), c’est dire si le suspense va régner au stade Saint-Ruf ! Les «jaunes» ont toutefois un léger avantage psychologique puisqu’ils ont battu deux fois le SOA, à Domec, tout d’abord en championnat (42-16) puis en coupe (34-14) mais ce samedi (16 h), les cartes seront rebattues. Le SOA est intraitable sur son herbe synthétique et vise une place de 3e ou de 4e qui équivaut à recevoir lors des barrages. L’ASC est dans la même optique. Le résultat va décanter la situation. Il va falloir être armé pour se sortir du piège vauclusien !

Souvenir. La saison dernière, l’ASC avait dû cravacher pour s’imposer dans la Cité des papes, au cours d’un match superbe. Un «mano a mano» incessant qui avait tourné à l’avantage des Audois en toute fin de match. Bis repetita ?

Juniors. Dans cette catégorie, les Avignonnais font figure de cadors. Les «jaune et noir» restent sur une excellente prestation face au FC Lézignan. Application, patience et combativité devront être les vertus à maîtriser face aux «bleu et blanc» de Provence. Un exploit sur les bords du Rhône serait un grand pas vers le haut du tableau. Coup d’envoi à 14 heures.

Féminines. Dimanche 26 mars, à 15 heures, sur le stade G.-Benausse, les «jaune et noir» accueillent leurs homologues de Lescure-d’Albigeois, une belle «écurie» de la discipline. Une belle affiche à ne pas manquer !

Magic. Le second Magic Week-End (trois matchs le samedi, deux le dimanche) aura pour cadre le stade Albert-Domec, le samedi 29 et le dimanche 30 avril. La première journée se clôturera par un dîner de gala, sous la structure réceptive, dès 20 heures. Un grand moment de la saison à ne pas manquer ! Réservation à l’adresse : magic@ffr13.fr.
La Dépêche du Midi

MJC : place au Grégoire

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 20 min

MJC : place au Grégoire
Publié le 22/03/2017
Rugby XIII – Amateurs

MJC : place au Grégoire 201703221018-full

 

Les cadets face aux Catalans en Coupe de France, samedi.
Ce week-end, les jeunes de l’école de rugby, tout comme les minimes et cadets, étaient au repos. Les membres du staff et les dirigeants en ont profité pour mettre la dernière main à ce challenge que tout le monde attend avec impatience, le Grégoire, point d’orgue de cette saison pour la MJC qui espère le remporter pour au moins sauver cette saison.

Dernière ligne droite pour notre challenge Grégoire 2017 avec une météo clémente annoncée pour ce dimanche 26 mars. Il reste des places pour les bénévoles qui veulent se joindre à l’équipe déjà en place pour pouvoir satisfaire l’un des plus gros tournois de France. Les inscriptions ont dépassé le millier de participants et dommage que Limoux ne se déplace qu’en benjamins sinon le record de participants aurait été battu avec la totalité du club. Remerciements à la mairie, au conseil départemental et bien sûr au directeur de McDonald qui finance les goûters, sans oublier la centaine de bénévoles qui œuvrent pour ce tournoi. La tombola sera au profit de l’association Moebius (paralysés du visage) qui vendra les billets pour faire avancer la recherche. Les buvettes, les grillades et tous les stands mis à disposition vous recevront avec plaisir. Les trois parrains Bayle, Sabri et Sadaoui seront de la partie pour honorer la mémoire de ce grand éducateur de la MJC XIII avec lequel ils ont effectué leurs premières armes sur un terrain de rugby. En espérant que la fête soit belle pour tous les gamins qui participent et qui viennent de loin pour ce grand tournoi. Les cadets joueront, samedi, leur demi-finale de Coupe de France contre le XIII Catalan, au stade Benausse, et devront se surpasser pour le match de l’année avec une coupe que l’on a déjà gagnée à Avignon, contre Albi, avec Lavergne comme entraîneur principal, car la finale est de nouveau dans la Cité des papes. De bon augure donc pour les jeunes de la MJC.Cette coupe est le dernier trophée qui pourrait revenir au pied de la Cité. Un grand moment encore pour notre MJC XIII et ce avant le grand tournoi de dimanche.
La Dépêche du Midi

 

Gilles Alvernhe : une vraie passion treiziste

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 19 min

Gilles Alvernhe : une vraie passion treiziste
Rugby XIII – Amateurs – Portrait
Publié le 22/03/2017

Gilles Alvernhe : une vraie passion treiziste 201703221175-full

 

Gilles Alvernhe ./ Photo DDM
Dans la famille Alvernhe, la passion du XIII a contaminé tout le monde. Gilles n’a commencé à pratiquer qu’à 19 ans : il avait commencé par le football, mais il a joué jusqu’à ses… 42 ans ! Son frère cadet avait commencé plus tôt et ses parents s’étaient déjà engouffrés dans le bénévolat au club. Ses filles, Gaëlle et Margot, jouent, tout comme ses neveux Robin et Jordan.

À 42 ans (il en a aujourd’hui 53), Gilles a arrêté de jouer pour s’installer comme artisan menuisier. Mais il est revenu à ses amours treizistes. Pendant la période très prenante de son installation, il a quand même toujours été là, en particulier pour donner un coup de main pour les festivités. Et il s’est ensuite investi 4 saisons pour l’entraînement des filles, avant de passer la main cette saison à Manu Canac et Julien Cancé. Auparavant, en 2000, quand il avait intégré l’équipe 2, il était entraîneur joueur avec l’aide de Thierry Raffanel. Et cette saison, c’est avec lui qu’il a repris l’équipe 2 en main. Cette équipe regroupe des joueurs attachants qui, pour certains, pourraient continuer à prétendre à la une «Mais ils ont travail, famille et enfants, et ont pris un peu de recul. C’est pour eux un engagement purement loisir». «Alors, autour d’un noyau d’une douzaine de joueurs, on a parfois le renfort de juniors, voire de joueurs de la une», poursuit Gilles. Et l’amalgame fonctionne. À deux matchs de la fin du championnat, ils seront seconds s’ils en gagnent un, premiers s’ils gagnent les deux ! Il faut se rendre chez le premier Aussillon et disputer un match de rattrapage à Villefranche-de-Rouergue. Quoi qu’il advienne, ces garçons vivent une belle aventure humaine, et c’est là tout le sens de l’engagement de Gilles.

«J’ai entraîné toutes les équipes, sans diplôme en poche. Le club est une institution à Lescure, et pour moi le bénévolat est une valeur inestimable».

Elle est même au-dessus de tout, pour lui. Son palmarès ? J’ai disputé quantité de finales que j’ai perdues, y compris la saison où j’ai joué à Villefranche-de-Rouergue ! Mais j’ai quand même été champion de France en tant qu’entraîneur des filles, et j’ai gagné la Coupe de France DN1 en tant que joueur en 1985 !
M.F.
l

Défaite des Griffons à domicile

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 17 min

Défaite des Griffons à domicile
Publié le 22/03/2017
Rugby XIII – Amateurs – DN1

 

Défaite des Griffons à domicile 201703221451-full

Défaite à domicile pour les Griffons./ Photo DDM

Réalmont XIII-Tonneins : 20 à 24. Difficile rencontre que la venue du leader Tonneins qui ne comptait qu’une défaite au compteur cette saison et qui l’emporte à Claude-André par 24 à 20.

Une courte défaite, les détails faisant la différence face à une équipe tonneinquaise maîtrisant son sujet et jouant tous les coups à fond. Les Griffons devant un nombreux public y mirent du cœur mais faisant des fautes au mauvais moment et ne concrétisant pas les temps forts face à une très belle équipe et un bon arbitrage de M. Sabri.

Menant par 12 à 10 aux citrons, les Réalmontais y croyaient pourtant mais s’inclinèrent de peu en fin de rencontre. Les juniors l’emportèrent en lever de rideau par 32 à 10 devant les Catalans d’Ille-sur-Têt alors que les cadets arrachèrent le match nul à Albi, les minimes de leur côté s’y inclinèrent.
Club de la semaine. Saint-Juéry.
Le week-end de l’école de rugby

Samedi, les «petits», U6, U8, U10, seront en «tournoi club» chez les voisins de Lisle-sur-Tarn pour le challenge Mouysset.

Souhaitons que le beau temps accompagne nos petits pour ce premier tournoi de printemps.

Pour les U12 et U14, pas de journée Groupama mais un entraînement en vue de la dernière journée de la phase qualificative, qui aura lieu le samedi 25 mars à Moissac avec les locaux Decazeville et Beaumont-de-Lomagne.

Ce mercredi, lors de l’entraînement, nos jeunes ont eu la joie de recevoir la visite de Jérôme Cazalbou, l’ex-international du Stade Toulousain, qu’ils connaissent plus comme commentateur de matchs internationaux sur les chaînes télé, mais qui était là aussi au titre du partenariat avec sa banque.
La Dépêche du Midi

Albi doit se resserrer

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 16 min

Albi doit se resserrer
Publié le 22/03/2017
Rugby XIII – Elite 1. Après la défaite contre Saint-Gaudens

Albi doit se resserrer 201703220262-full

 

Albi doit se resserrer

«Je ne remets pas en cause notre défaite mais les fautes d’arbitrages sont récurrentes. Deux essais ont été accordés alors qu’il y avait deux en-avant. Ce n’est pas normal. On perdait 10-4 et suite à ça on passe à 22-4. Ces deux erreurs nous tuent», déclare Éric Anselme après la défaite de son équipe à Saint-Gaudens.
Un manque dans les attitudes

«Il y a encore un manque dans les attitudes de certains. Aux entraînements 4 joueurs donnent tout mais on manque de collectif. Je n’ai pas pu mettre les joueurs que je voulais à cause des blessures et des absences. J’ai dû remanier la charnière et les ailiers. Ce n’est pas possible si je n’ai pas les mêmes joueurs aux postes clés aux matchs et aux entraînements. Je veux bien avoir ma part de responsabilité sur les choix tactiques mais si les joueurs ne montrent pas de l’envie ça ne peut pas fonctionner. À la 65e minute de jeu il y avait 20 fautes de main. Là je ne peux rien faire. Depuis Villeneuve il me manque du nombre. Certains joueurs se pensent irréprochables et profitent de la faiblesse de l’effectif en nombre. Ils ont toujours des excuses pour ne pas être aux entraînements et ne respectent pas l’équipe. La semaine dernière j’avais 5 blessés de plus avec Friend, Moualkia, Juarez, Gauci et Escoder qui se sont rajoutés à Rodrigues», a précisé Éric Anselme.

«Il y a de la frustration. On a tous une part de responsabilité. Moi le premier mais je ne joue pas. Il faut faire jouer la concurrence, que chacun est de la fierté. Il y a eu des fautes d’arbitrage même contre St-Gaudens mais celles de début de match contre nous ont fait la différence d’entrée à la marque puis St-Gaudens a bien joué. Je suis vraiment déçu par l’arbitrage. Ils font beaucoup la police mais il n’y a pas de dialogue. Je ne me cache pas derrière ça pour expliquer nos résultats mais ça fait plus de 3 semaines que ça dure et c’est malheureux. J’ai annulé l’entraînement de mardi pour que les joueurs se voient en tête à tête. Il faut une remise en question. Certains donnent tout et pas les autres qui ne respectent pas les sacrifices que font leurs coéquipiers», a conclu l’entraîneur albigeois.

Samedi, 18h, Albi RL – Toulouse.
P.C.

 

21 mars 2017

Un moment il faut choisir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 44 min

 

Pourtant j’aime le Rugby à XIII, mais un moment il faut s’avoir prendre du recul pour ma santé ?

seniors.jpg

 

doc

12345...97

Golfeursdusaumurois |
Canicross passion |
ASEGF SECTION NAUTIQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tice4eps
| la page des carpistes
| Stefootvintage