24 avril 2017

Belle victoire de Cahors Lot XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 22 min

Belle victoire de Cahors Lot XIII
Rugby XIII – Amateurs

Publié le 24/04/2017

Belle victoire de Cahors Lot XIII 201704240492-full

Les Cadurciens ont remporté une belle victoire hier face à Caumont./Photo DDM, Marc Salvet.
Cahors Lot XIII, qui a remporté une belle victoire hier face à Caumont sur le score de 32 à 26, s’est qualifié pour les demi-finales du Challenge Dubarry.

Dominateur dès le début du match, Cahors Lot XIII inscrit son premier essai dès la 12e minute par Cédric Posé qui conclut une belle action. Avec la transformation d’Orthola, les Cadurciens mènent 6 à 0. Caumont réagit et trouve l’ouverture par son 3e ligne quatre minutes plus tard et revient à 6 à 4. Mais Cahors repart aussitôt de l’avant et après une belle percée sur 40mètres de Cédric Posé, Alexandre Pelissier prend de vitesse la défense adverse et marque sous les poteaux (12 à 4, 23e). Cahors joue bien et sur une nouvelle offensive cadurcienne, Florian Daguerre inscrit le 3e essai des locaux pour porter le score à 18 à 4 (31e). Quatre minutes plus tard, Caumont réduit la marque par un essai transformé et à la pause, le score est de 18 à 10 en faveur de Cahors. Les Cadurciens démarrent la deuxième période en trombe et inscrivent deux essais en cinq minutes à la 44e par Alexandre Pelissier puis à la 49e par Quentin Coelle pour mener 28 à 10. Mais les visiteurs ne lâchent rien et vont inscrire quatre essais en l’espace de onze minutes (58e, 61e, 65e et 69e) pour revenir à deux points des Cadurciens à un peu plus de dix minutes de la fin : 28 à 26. Les Cadurciens vont revenir dans la moitié de terrain des visiteurs et vont ajouter deux pénalités aux 73e et 77e minutes par Loic Orthola pour s’imposer finalement sur le score de 32 à 26.

Une belle victoire pour Cahors qui se qualifie pour la demi-finale du challenge Dubarry qui se jouera le 8 mai face au vainqueur du match Toulouges-Pamiers.
Cahors Lot XIII 32 — caumont 26

MT : 18-13.

Pour Cahors Lot XIII : 5E, 4T, 2P.

Pour Caumont : 6E, 1T.
La Dépêche du Midi

Baho était trop fort

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 20 min

Baho était trop fort
Publié le 24/04/2017
Rugby XIII – Amateurs – Finale challenge Aillères. Hier, à Toulouse, le club de Villefranche-de-Rouergue affrontait la formation de Baho et s’est incliné après un long combat

Baho était trop fort 201704241060-full

Les joueurs de Villefranche-de-Rouergue ont marqué, hier, de nombreux essais à leur adversaire de Baho, supportés par de nombreux Aveyronnais venus à Toulouse suivre un match de rugby à XIII intense et de qualité./Photo DDM, Stéphane Hurel
Les pronostics donnaient le leader de la poule d’élite 2, Baho, favori de cette finale de challenge l’opposant à Villefranche-de-Rouergue. Cette analyse s’est vérifiée hier sur le stade toulousain de Struxiano, inondé de soleil avec une lourde chaleur mettant les organismes des joueurs à forte épreuve. Pour autant, les Aveyronnais ont produit une copie de qualité parsemée de quelques erreurs qui au fil de la rencontre a favorisé leur rival. Mais dans ce combat, les Loups n’ont jamais lâché et présenté une attitude généreuse comme l’illustrent les derniers essais de Grégorius et Marot alors que Baho menait à quelques minutes du terme du match. Mais il faudra surtout retenir que la victoire des Catalans a été longue à se dessiner, la faute à des joueurs de Villefranche concentrés et rugueux en défense. D’ailleurs, à la 60e minute de jeu, les deux formations se tenaient dans une égalité de 17 à 17 en ayant été l’une et l’autre solide dans le combat défensif. On se doit d’ailleurs de mettre en avant la parfaite condition physique des Aveyronnais qui ont dans ce registre du jeu été d’une féroce opposition aux Catalans. Une information qui fera plaisir aux nombreux supporters des Loups à quelques semaines d’aborder les phases finales de l’élite 2. Et, hier, il n’y a pas eu que le domaine physique qui a été positif mais aussi toute l’animation offensive avec de nombreux essais à la clé pour une formation entreprenante de Villefranche qui a joué sa carte à fond. Pour autant, la décision s’est faite en fin de match en faveur des joueurs de Baho ayant su user leur rival aveyronnais qui au fil des minutes n’a pas été en mesure de maintenir la même intensité dans son rugby. La puissance des Catalans a néanmoins trouvé face à elle toute la générosité des Villefranchois, à l’image de cet essai de Roux se jetant dans les pieds d’un défenseur adverse pour relancer les Loups (21-27 à la 61e). Mais quelques minutes plus tard, sur un petit coup de pied à suivre, Lazaro aplatissait dans l’en-but villefranchois (72e). Le match tournait alors en faveur des joueurs de Baho malgré un groupe aveyronnais combatif jusqu’au bout. Ces derniers pourront regretter quelques phases de jeu où ils auraient pu aller à l’essai ou en éviter avec un peu plus de lucidité. Mais quoi qu’il en soit, les Villefranchois ont fait le match plein que leurs supporters venus nombreux attendaient d’eux.

À Toulouse, au stade Struxiano, Baho bat Villefranche-de-Rouergue 34 à 29

(mi-temps : 16-13 pour Villefranche)

500 spectateurs, arbitrage de M. Vergnes.

Pour Villefranche-de-Rouergue : 6 E Brugel (9e, 17e), Teulade (28e), Roux (69e), Grégorius (76e), Marot (79e) ; 1 T Marot (9e), 1 P Marot (26e).

Pour Baho : 6 E Guasch (14e), Reynier (21e), Mikkaoui (42e), Camblongue (62e), Dauliac (66e), Lazaro (72e) ; 4 T Reynier (14e et 21e, 66e, 72e), 2 D Pailles (2e, 79e).Villefranche-de-Rouergue : Grégorius, Brugel, Katoa, Jankowiak, Teulade, Marot, Carensac, Cousinié, Cazes, Taurin, Lanelangi, Nies, Yech, Roux, Magna, Gaillac, Cerezo.

Baho : Fonsillas, Belkiri, Vilanova, Dauliac, Payan, Pailles, Reynier, Martinez, Guach, Oliger, Brahimi, Camblongue, Margalet, Bretones, Mikkaoui, Lazaro, Carret.
Stéphane Hurel

 

 

Précieuse victoire pour Ferrals face au VARL

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 18 min

Précieuse victoire pour Ferrals face au VARL
Rugby XIII – AmateursPublié le 24/04/2017

Précieuse victoire pour Ferrals face au VARL 201704241950-full

Les locaux n’ont laissé aucune chance aux visiteurs.

Ferrals a arraché, hier, un précieux succès face à Villegailhenc-Aragon. Sur le gong, les hommes du président Toulze décrochent ainsi leur qualification pour les phases finales à l’occasion de ce dernier match de la saison régulière.

Ils sont revenus à égalité de points avec Entraigues mais passent devant grâce à un meilleur goal-average général. De son côté, le VARL récupère un bonus qui lui assure aussi sa qualification, sachant qu’il a encore un match en retard à jouer contre Carpentras.

Une plus grande maîtrise dans le dernier quart d’heure de jeu a permis aux Ferralais de prendre un avantage décisif alors que les deux équipes étaient au coude à coude. Face à une défense hermétique, Sarda et Marcerou ont été les détonateurs. Le premier a joué un petit coup de pied à suivre au milieu du terrain qui a permis à Sans de plonger derrière la ligne 50 mètres plus loin (63e). Ferrals repassait devant au score (22-18) après que la puissance du VARL lui eut fait mal.

Avec Anderson et Pelo en tête de proue, les hommes du Cabardès avaient inscrit deux essais coup sur coup dès la reprise par Anderson et Meye (46e et 57e). Ils avaient déjà annoncé la couleur en fin de première mi-temps. Après avoir fait le dos rond face à la domination ferralaise (deux essais de Tribillac et Sarda), ils avaient trouvé l’ouverture juste avant la pause par Pelo pour revenir à 12 à 6. Mais Ferrals a fait preuve d’imagination offensive et de solidarité défensive pour mettre à mal un VARL costaud. Sur une chaîne bien menée, l’explosif Marcerou faisait exploser le placage de son dernier défenseur et trouvait l’en-but (70e, 26-22). Pris dans l’engagement, le VARL commettait des fautes bêtes sur les tenus. Marcerou avait l’occasion d’enquiller une pénalité face aux perches (72e) mais il se ratait. Le VARL n’en profitait pas pour concrétiser un mouvement d’envergure en faisant tomber le ballon en bout de ligne. Ferrals, lui, était plus lucide. Un coup de pied par-dessus de Marcerou prenait à nouveau la défense du VARL à revers et Dumontet assurait définitivement la victoire (78e).
Ch. P.

Saint-Laurent arrache la victoire !

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 17 min

Saint-Laurent arrache la victoire !
Publié le 24/04/2017
Rugby XIII – Amateurs – Nationale 2. Barrages
C’est aux forceps que les Saint-Laurentais ont composté le précieux billet pour les quarts de finale. Face au pack de déménageurs des Girondins, les partenaires d’Aussaguel ne se sont pas dérobés. À l’énergie, à la cravache, au finish ! Après une demi-heure d’observation, La Réole dégainait le premier en plaçant une offensive grand large. Saint-Laurent allait à la corne, s’employait à défendre le moindre centimètre de territoire et chargeait Navarlas de remettre les pendules à l’heure.

Après la pause, c’était au tour du virevoltant Caussinus de s’infiltrer dans l’intervalle et de donner ainsi un peu d’oxygène aux siens. De part et d’autre, l’ardeur, l’énergie et la bonne volonté ne faisaient pas défaut. La Réole et ses mammouths pilonnaient sans cesse la ligne des «rouge et vert», mais c’est encore Caussinus qui se mettait en évidence en signant son doublé. Portés par leur public, les Girondins lançaient leurs obus, et Saint-Laurent craquait par deux fois.

C’est ainsi que le score de parité (16-16), à la fin des quatre-vingts minutes, déclenchait les prolongations. Les garçons des Corbières récupéraient un ballon et le matador de service : Damien Aussaguel, claquait à l’arrache un drop, synonyme de point en or, qui qualifiait son équipe après un match vraiment homérique !
La Réole 16 — Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse 17

À La Réole. Arbitre : M. Roig.MT : 8 à 4 pour Saint-Laurent.

Pour Saint-Laurent : 3 essais de Navarlas (32e) Caussinus (44e et 54e) ; 1 pénalité (32e) ; 1 transformation de Verdale, 1 drop d’Aussaguel (85e).

Pour La Réole : 3 essais et 2 transformations.

Saint-Laurent : Caussinus, Pau, Crespo, Grotti, Morizot, Broto, Verdale, Aussaguel, Munoz (cap.), Mellal, Trille, Navarlas, Debeaux, Palacin, Barbouteau, Bouzinac, Souchal.
C. Bensen

 

Les Albigeois n’ont pas à rougir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 16 min

Les Albigeois n’ont pas à rougir

Publié le 24/04/2017
Rugby XIII – Coupe de France. Albi RL éliminé en demi-finale par Carcassonne

Les Albigeois n'ont pas à rougir 201704241429-full

Albi RL est tombé avec les armes à la main. / Photo DDM J.L.B.

Les Albigeois ont mené la vie dure à Carcassonne au point de mener à la pause. Mais la deuxième mi-temps a été plus compliquée à gérer pour cette jeune équipe en progrès.

Albi a dû s’incliner à Carcassonne mais, encore une fois, ils ont mené la vie dure aux «canaris», si bien que les Tarnais étaient devant à la pause. Mais, contrairement au match de championnat il y a 15 jours, Carcassonne est sorti vainqueur. «La différence est minime. Une fois de plus, on a mis de l’engagement. Dans l’envie il n’y a rien à reprocher aux joueurs. Pour titiller le top 4 du championnat, il faut être plus homogène, ne pas faire les petites fautes qui nous coûtent le match. Il faut encore travailler mais nous sommes sur de solides bases. C’est bon pour l’avenir», déclarait Eric Anselme. «Avec du recul, je suis satisfait. On n’était pas loin de réitérer l’exploit d’il y a quinze jours. On était capables de le faire. On a montré qu’on ne faisait plus partie du bas du tableau. On est capables d’affronter de belle manière les grosses équipes. On a une équipe jeune, il nous manque un peu d’expérience. On a commis quelques fautes sur les moments clés. Mais on a bien travaillé durement. On ne peut pas faire de critique à notre équipe. Ils se sont accrochés jusqu’à la fin. Quand on est revenus à, 26-31 avec un peu de précipitation pour vite récupérer le ballon sur le renvoi, on a raté les transformations qui nous auraient permis de revenir à 30-31. C’est dommage», ajoutait son entraîneur adjoint, Karim Djemaï. «Nous avons beaucoup de jeunes qui manquent d’expérience. Nous avons commis trois fautes qui nous coûtent cher mais on a bien travaillé. On n’a pas à rougir de cette défaite. Nous avons franchi un cap. Je suis fier, en tant qu’entraîneur, même si je ne suis pas sur le terrain, je me suis régalé. On n’est pas loin du haut niveau, il suffit d’encore un peu de travail», précisait le coach principal, Eric Anselme. Comme ils l’ont précisé tous les deux, maintenant, ils doivent se remettre au travail pour préparer le retour au championnat avec le «Magic week-end» et le match face à Avignon dès samedi prochain, à 16 heures, une nouvelle fois sur le stade Albert Domec de Carcassonne.
P.C.

23 avril 2017

Les Loups en terre catalane

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 36 min

Les Loups en terre catalane
Publié le 23/04/2017
Rugby XIII – Amateurs – Rugby à XIII

Les Loups en terre catalane 201704231201-full

C’est parti ! / Photo DDM, DCH

Alors que la saison régulière du championnat de France DN2 de rugby à XIII est terminée et après s’être qualifiés pour le challenge Dubarry grâce à leur 6e place dans la poule B, les Loups de Pamiers XIII se déplaceront en terre catalane aujourd’hui pour un quart de finale qui s’annonce pour le moins explosif face à l’équipe de Toulouges XIII, qui a également terminé 6e de sa poule. Une équipe catalane à la recherche de son vrai niveau puisqu’elle a été première de son groupe jusqu’à mi-janvier avant de s’effondrer lors de la deuxième partie du championnat.

Mais c’est compter sans la jeunesse des Appaméens qui auront à cœur, n’en doutons pas, d’effacer les deux derniers échecs subits face à Gratentour à la maison et à Saint-Pierre-de-Trivisy.

Pour ce déplacement, il faut noter qu’après le retour d’Alix Cervera les Loups enregistreront ceux de Benoît Caléro et de Benjamin Royo, deux éléments qui ont fait cruellement défaut lors des deux dernières journées de championnat.

Le président Hoiselstin et tout le staff espèrent donc un déplacement fructueux, synonyme d’un véritable exploit en ramenant la victoire du Pays Catalan. Ce qui permettrait aux Loups de poursuivre leur route pour les demi-finales qui les opposeraient cette fois-ci en terrain neutre (à Aussillon) au vainqueur du match Cahors-Caumont. Pourquoi ne pas rêver d’une finale ?
La Dépêche du Midi

Warriors-Dragons Catalans – Thornley : « Je suis d’ici, Wigan c’est ma ville, mon terrain »

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 20 min

Warriors-Dragons Catalans – Thornley : « Je suis d’ici, Wigan c’est ma ville, mon terrain »

Warriors-Dragons Catalans - Thornley :
Thornley, l’ancien de Wigan retrouvera le DW cet apres-midi. PHOTO/HJ
Iain Thornley, 25 ans est natif de Wigan. Un pur Cherry and White qui retrouvera ce dimanche à 16heures en direct sur lindependant.fr, l’aire de jeu qui a lancé sa carrière. Après cinq saisons passées à Wigan et deux à Hull KR, le trois-quarts centre est pressé de débuter ce rendez-vous particulier.

Êtes-vous pression à l’idée de jouer à Wigan ?

Complètement. Je suis d’ici, Wigan c’est ma ville, mon terrain. C’est là que j’ai appris le rugby. Ce sera donc forcément spécial pour moi de me retrouver là-bas.

Wigan, un club avec lequel vous avez tout gagné... LIRE LA SUITE

Rugby à XIII – Un joueur de Saint-Estève frappe l’arbitre lors d’une demi-finale de Coupe de France juniors

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 18 min

 Rugby à XIII - Un joueur de Saint-Estève frappe l’arbitre lors d'une demi-finale de Coupe de France juniors
L’arbitre Benjamin Casty (le frère de Rémy) a reçu un violent coup-de-poing au visage par un joueur stéphanois. PHOTO/A. Grouchy
Rugby à XIII – Un joueur de Saint-Estève frappe l’arbitre lors d’une demi-finale de Coupe de France juniors

COUPE DE FRANCE juniors. Match arrêté à St-Estève.

Lamentable ! La fête des jeunes joueurs de Saint-Estève, qualifiés pour la demi-finale de la Coupe de France juniors Luc Nitard, a été gâchée par un geste absolument inacceptable. Après 25 minutes de jeu, Saint-Estève et Toulouse étaient à égalité, les jeunes stéphanois ayant fait jeu égal avec une équipe toulousaine déterminée à faire mieux que Limoux et Villeneuve, les deux formations de l’élite à subir la détermination et la fougue des Stéphanois.LIRE LA SUITE

Les «Carnassières» veulent danser sur le pont

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 5 h 20 min

Les «Carnassières» veulent danser sur le pont
Rugby à XIII, féminines
Publié le 23/04/2017

Les «Carnassières» veulent danser sur le pont 201704231226-full

Les « Carnassières » effectueront un long voyage, ce dimanche, du côté d’Avignon./Photo DDM, Joseph.

Très long déplacement ce dimanche pour les seniors filles (Pujols et la Réole) avec un voyage du côté d’Avignon. Engagées dans le tableau des play down, les joueuses de Didier Bousquet croiseront le fer avec le XIII provençal et Toulouse lors d’un tournoi triangulaire. L’occasion pour les «Carnassières» de confirmer leur belle résistance dernièrement devant Clairac et de terminer en beauté une saison pleine de promesses et d’espoir pour les prochains mois. C’est donc sans grande pression que les «marine et jaune» aborderont ce rendez-vous dans la cité des Papes avec l’ambition de rendre une bonne copie et de mettre une nouvelle fois en application tout le travail réalisé aux entraînements. Cela ne sera pas évident car avec un horaire du match assez avancé (13 heures), les demoiselles à crampons devront se lever aux aurores et se coltiner de nombreuses heures de bus. Les jambes risquent d’être un peu lourdes pour les «Carnassières» mais avec le mental et du courage, elles peuvent vraiment tirer leur épingle du jeu face aux Provençales et aux Toulousaines. A noter enfin que les minimes et cadettes de Pujols seront, elles, au repos ce week-end mais qu’elles prépareront tout de même la réception d’Albi, le 6 mai, en sachant que cette équipe est déjà qualifiée pour les demi-finales du championnat et qu’en cas de victoire, elle disputera la finale le 10 juin, pratiquement à domicile, sur les installations du stade Max-Rousié.
De notre correspondant local, Philippe Bertin

L’AS Carcassonne en finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 5 h 18 min

L’AS Carcassonne en finale
Rugby XIII
Publié le 23/04/2017
L’objectif est atteint pour Carcassonne : se qualifier pour une finale. C’est fait, au moins pour celle de la coupe de France, mais les choses n’ont pas été aussi évidentes que cela. Il fallut attendre plus de trois quarts d’heure de jeu pour voir les Audois prendre l’avantage à la marque, jusque-là, ils étaient menés par une formation albigeoise, accrocheuse qui a vendu sa peau chèrement.

Tout a commencé par une mauvaise entame (presque comme d’habitude). Boutonier (11), sur un coup de pied à suivre de Warr (le meilleur, sur le terrain, hier) a ouvert le score, imité, d’ailleurs par Warr (15). Avec les transformations de ce même Warr, Albi menait déjà : 12-0. Réaction des Carcassonnais par Grésèque (18) qui tomba le ballon au moment d’aplatir et par Baile (26) qui, lui, réussit à inscrire le premier essai. Agullo, toujours pour les locaux (26), sur une faute énorme de Sabathé devait ajouter un deuxième essai, auquel répliqua l’albigeois Pedrero. À la pause : trois essais contre deux et Albi virait en tête (18-12).

Visiblement rappelés à l’ordre, dans les vestiaires, les locaux montrèrent plus d’offensives et le résultat : un essai de Sigismeau en coin que Grésèque, en position délicate réussissait. Le déclic amorcé, sur une charge phénoménale de Sadaoui (48) Herrero allait dans l’en-but. Lilian Albert (55) en faisait autant avec la botte de Gresèque à chaque fois, les Carcassonnais revoyaient le soleil brillait (30-18). Grésèque passait un drop et

un petit point de plus.

Les visiteurs, cependant, loin de se décourager revinrent à la charge et deux essais couronnèrent leurs efforts, réduisant l’écart. Dommage pour eux, que les points de la transformation ne viennent pas gonfler leur score, car ils seraient revenus à un point du gagnant.

Ce fut Baile, finalement (76) qui porta le coup de grâce, par un essai en force, transformé et comme pour parachever un succès long à se dessiner, Gresèque (78) ajoutait un drop. La messe était dite : Carcassonne ira, donc en finale de la coupe, le 7 mai à Avignon, contre Lézignan. Il faudra, certainement, aux Carcassonnais de hausser un peu plus le niveau !
ASC XIII 38- Albi 26

À Carcassonne (stade Albert-Domec). M.T : 12-18. Beau temps. 400 personnes environ. Arbitrage de M. Crespo (Provence).

MT : 12-18.

Pour Carcassonne : 6 essais Baile (26, 76), Agullo (30), Sigismeau (43), Herrero (48), Lilian Albert (55), 6 T et 2D (63, 78) Grésèque.

Pour Albi : 5 essais Boutonier (11), Warr (15), Pedrero (39), Oustry (70), Dupuy (74), 3T Warr (11 et 15) et Rigal (39).

Carton jaune : (Mika (62, Albi) pour placage à retardement sur Grésèque.

Carcassonne : Miloudi ; Sigismeau, Lilian Albert, Vincent Albert, Soubeyras ; (o) Grésèque ; (m) Herrero ; Sabri ; Bastien Escamilla, Baile ; Jamil, Tovena, Sadaoui. Sont entrés en cours de partie : Bemba, Agullo, Tetart, Pomié.

Albi : N.Pdrero ; Boutonier, Binies, Henry, Sabathé ; (o) Warr ; (m) Guendé ; Friend ; Rigal, Dupuy ; Fontrouge, Oustry, Estuga. Sont entrés : Anger, Mika, Carivenc, Galibert.
Michel Sawas

 

21 avril 2017

Nous affrontons une référence»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 03 min

Nous affrontons une référence»
Rugby XIII – Amateurs – Élite 2. Yannick Buttignol (entraîneur de Villefranche-de-Rouergue) avant la finale contre Baho

Nous affrontons une référence» 201704212190-full

Yannick Buttignol (de face en bleu) et Jérémy Fontaine (de profil en jaune) félicitent leurs joueurs de Villefranche./Photo DDM, A.D.

Ce dimanche 23 avril, Villefranche XIII Aveyron jouera la finale du challenge Georges-Aillères face à Baho XIII, sur le terrain du stade Struxiano à Toulouse. Avant cette rencontre, l’entraîneur Yannick Buttignol s’est confié.

Avant cette finale, peut-on faire un tour d’horizon sur la saison ?

Notre saison est composée de trois compétitions : la Coupe de France Lord Derby, le championnat Élite 2 et le challenge G.-Aillères réservé aux formations d’Élite 2. En Coupe de France, notre objectif était d’atteindre les quarts de finale afin de rencontrer une formation d’Élite 1. Cela a été fait puisque nous avons reçu Albi XIII pour une belle fête du rugby à XIII à Villefranche. En championnat, le premier objectif était d’être dans le Top 4, maintenant nous voulons être dans les deux premières choses réalisables, si nous gagnons notre dernière rencontre de championnat. Concernant le challenge Georges-Aillères, il n’était pas dans notre objectif principal. C’est la première année qu’il se joue.

Sans être dans vos objectifs, vous êtes en finale de cette compétition, quelles en sont les raisons ?

Effectivement, ce n’était pas notre priorité mais la compétition fait que… Nos joueurs se sont pris au jeu, ils sont des compétiteurs. Je ne vais pas le leur reprocher ! Au contraire, nous sommes en finale et nous allons la jouer. Pas question de galvauder nos chances, ce ne serait pas correct par rapport à l’esprit sportif, à nos supporters.

Côté effectif, quel en sera le groupe ?

Ce dimanche, la formation DN2 joue également en phase finale, pour nous il n’est pas question de défavoriser cette équipe. L’effectif de celle-ci sera préservé. De plus, il faut gérer les blessures, faire tourner l’effectif. Nous sortons également de deux rencontres éprouvantes, contre Baho et Villegailhenc. Nous aborderons donc la finale avec ces préoccupations et alignerons la formation en fonction de ces paramètres.

Un mot sur l’adversaire ?

Nous retrouvons Baho, leader actuellement de notre championnat Élite 2, la référence de ce niveau, il suffit de regarder son palmarès !
Recueillis par Alain Dintilhac

Trentels ne doit pas relâcher la pression

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 37 min

Trentels ne doit pas relâcher la pression
Rugby XIII – Amateurs – challenge Martinet

Trentels ne doit pas relâcher la pression 201704211987-full

Comme à leur habitude, les Trentélois tâcheront de mettre du rythme dimanche devant Pomas./Photo DDM, Joseph.

Brillants vainqueurs du Barcarès le week-end dernier (34-20) et assurés de disputer une finale du challenge Paul-Dejean le 8 mai devant Toulon, les gars de Lustrac veulent aussi briller dans le challenge Martinet. Une compétition qui sert un peu de consolante aux clubs éliminés en quart de finale du championnat de France de N1 et qui peut leur permettre de terminer peut-être en beauté la saison. De toute façon, il y aura un trophée à aller chercher et cela doit motiver certainement les joueurs du duo Désiré-Lambert. Pour atteindre cet objectif, ils devront d’abord se défaire des griffes de Pomas, ce dimanche. Une équipe que connaissent bien les coéquipiers de Julien Pinello, ayant gagné les deux matches lors de la phase régulière. «Le problème, c’est que cette équipe est la réserve de Limoux et on ne sait jamais avec quel effectif elle va se déplacer», explique le co-entraîneur Patrice Désiré voulant jouer à fond cette compétition. «On devra se monter performant dans tous les secteurs de jeu devant les Audois car nous avons une autre finale à bien préparer». Devant Le Barcarès, le XIII de Christelle Bons a maîtrisé dans l’ensemble son sujet, passant surtout la vitesse supérieure en seconde période et s’échappant assez rapidement au score. «Je regrette tout de même l’essai qu’on encaisse en première mi-temps alors que nous sommes à 13 contre 10. Cela n’est pas normal même si cela n’a pas eu de fâcheuses conséquences au final», poursuit le coach de Trentels. Ce dernier devrait présenter une équipe quasiment au complet ce week-end à Lustrac avec les rentrées d’Yliasse Lamarti et de Mickael Lefort qui a purgé son match de suspension. Sur sa pelouse fétiche, le groupe trentélois aura donc pour mission de s’imposer face à Pomas et avec si possible la manière.
Notre correspondant local, Philippe Bertin

Les écoles de rugby à l’honneur

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 35 min

Les écoles de rugby à l’honneur
Rugby XV -XIII Amateurs – Conseil départemental

Les écoles de rugby à l'honneur 201704211607-full

Séances de dédicaces et photos pour la postérité…/ DDM, Fred Charmeux

Ce mercredi, 51 écoles de rugby à XV et à XIII de Haute-Garonne ont été accueillies au conseil départemental, lors d’une réception d’honneur, en présence de joueurs du Stade Toulousain et du Toulouse Olympique XIII. «Le soutien au sport amateur est une priorité de la politique sportive du Département. Ces clubs véhiculent des valeurs d’entraide, de solidarité et de dépassement de soi, chères à notre institution», a rappelé Georges Méric, président du conseil départemental. Au total, près de 1 000 associations et 55 Comités départementaux sportifs sont accompagnés par le Département pour permettre au plus grand nombre d’accéder à une pluralité de disciplines sportives, de loisir ou en compétition, pour un budget de près d’1,40 M€ en 2017.

Cet événement a été l’occasion pour les jeunes joueurs de rencontrer et d’échanger avec des professionnels, dont Léonardo Ghiraldini, Yoann Maestri, Luke McAlister et Semi Kunatani du Stade Toulousain et Clément Boyer, Bastien Canet, Gavin Marguerite, Rhys Curran, Kalausa Junior Leha et Mourad Kriouache du TO XIII.
La Dépêche du Midi

Côté Limoux : ne rien lâcher

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 34 min

Côté Limoux : ne rien lâcher
Il faut bien se dire qu’à chaque jour suffit sa peine et qu’un match ne ressemble jamais à un autre. Car sinon, après la dernière déferlante des Sangliers des Corbières sur la pelouse de l’Aiguille, on ne donnerait pas cher des chances des Limouxins qui se rendent, demain, à Lézignan, pour le compte des demi-finales de la coupe. Mais là, tout porte à croire que le scénario ne sera pas le même. D’une part parce qu’il s’agit d’un match éliminatoire avec une place de finaliste au bout et, d’autre part, car les Blanquetiers sont le champion de France en titre et qu’il y a un rang à tenir.

Des Limouxins qui viennent d’assurer, sans trembler, à Avignon leur place en demi-finale du championnat et qui ont à présent l’occasion de se retrouver en finale en Coupe. Certes, le morceau va être difficile à digérer et les hommes de Maxime Hérold devront sortir un match plein dans tous les secteurs pour prétendre à la victoire.

Après la dernière déconvenue contre cette même équipe de Lézignan, les Grizzlis se sont rapidement relevés dans le Vaucluse où ils ont retrouvé leurs marques sur le plan défensif et de l’efficacité balle en main. Face au leader, il faudra redoubler d’effort pour gagner la bataille du tenu afin d’empêcher l’adversaire de mettre de la vitesse dans son jeu, un secteur où les hommes d’Aurélien Cologni possèdent des joueurs plus rapides.
Sans Bourrel

Le groupe est à présent en place et ne subira guère de modification si ce n’est l’absence d’Alexandre Bourrel, rupture du tendon d’Achille, qui a terminé la saison. L’autre incertitude concerne Amine Miloudi, contracture, dont la participation sera décidée à l’entraînement de ce soir. Si son absence se confirme, Tristan Béteille occupera le dernier rideau et Romain Péault fera son retour à l’aile de l’attaque. Devant, on va rester sur du classique, avec à nouveau un banc qui a souvent fait la différence cette saison, composé de Valentin Yésa, Sébastien Martins, Paul Barbaza et Maxime Péault. Tous les atouts sont présents pour assister, encore une fois, à un spectacle de qualité entre deux équipes qui restent également des prétendants sérieux pour le titre.
Rapha Bueno

L’ASC vise la qualification

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 32 min

L’ASC vise la qualification
Publié le 21/04/2017

L'ASC vise la qualification 201704211331-full

L’ASC n’a pas le droit à l’erreur./Photo DDM, Jean-Luc Bibal.

Les U20 carcassonnais reçoivent leurs homologues de Saint-Gaudens, samedi, à 16 h 30, au stade A.-Domec, en match de rattrapage du championnat de France.

Même si les Commingeois sont actuellement derniers, ce match peut être décisif, car une victoire assurerait la 3e place et donc un quart de finale à domicile !

Pour l’entraîneur Frédéric Camel : «Une chose est certaine, nous ne ferons pas preuve de suffisance, nous respectons tous nos adversaires. Nous savons que la partie sera accrochée, cette équipe s’est renforcée en cours saison et pourra aligner des joueurs de l’équipe I qui ne joue pas ce week-end. Il faudra imposer notre jeu pour pouvoir l’emporter, mais surtout être meilleurs dans la conservation, car nous avons rendu trop de ballons lors de notre déplacement à Baho et ça nous a coûté la victoire… Nous devons relever la tête et gagner afin de finir 3es et ainsi accueillir, lors du match de barrage. Nous enregistrons les retours d’Anthony Delgado, Grégor Martinez et Léopold Edline. En revanche, nous serons privés de Cyprien Maroulle, Marveen Patrac, François Pasquier, Hugo Ostrowski et Julien Talieu, blessés, mais aussi d’Arnaud Fages, Clément Arrans et Ali Shafai pour obligations professionnelles».

Voici le groupe des vingt joueurs retenus pour ce match : Medhi Aider, Ludovic Artiga, MaximeBanquet, Marius Bouad-Teste, Clément Cartier, Alexandre Cavaillé, Bryan Cogo, Anthony Delgado, Lucas Delgado, Tristan de Souza, Romain Dézarnaud, Léopold Edline, Nabil El Yousfi, Robin Escanuela, Adrian Franc, Yacine Laaras, Mathias Leveillé, Grégor Martinez, Rudy Sicre, Mathieu Solé.
M.S.

L’ASC à 80 minutes d’une la finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 31 min

L’ASC à 80 minutes d’une la finale
Publié le 21/04/2017

L'ASC à 80 minutes d'une la finale 201704211332-full

Les Carcassonnais favoris./Photo DDM, Jean-Luc Bibal.
Finalement, avec le choix des dirigeants de se priver de joueurs étrangers, l’ASC XIII arrive au bout d’une saison qui peut lui sourire, alors qu’au départ on pouvait douter de cette «orientation».

Demain, à 18 h 30, (qui l’aurait cru, en septembre dernier ?), Carcassonne va retrouver Albi, en demi-finales de la Coupe de France. Les Audois sont à quatre-vingts minutes d’une finale, et ils ne veulent pas laisser passer cet objectif.

La nette victoire sur Palau, la semaine dernière a remis du baume au cœur, après l’échec, en championnat, justement, devant l’adversaire de demain.

Les Albigeois vont débarquer, donc, la fleur au fusil, gonflés à bloc, et tenter de renouveler leur victoire d’il y a quinze jours.

Jean François Albert, le directeur sportif, a noté une prise de conscience chez les ascéistes et se risque à prédire un succès «logique».

«Il va falloir les mettre sous pression d’entrée, sinon ils vont nous refaire le coup», rajoute le patron sportif, du club «jaune et noir».

Patrick Alberola, l’entraîneur, voit, aussi l’avenir avec espoir : «Je voulais que les garçons réagissent en équipe, c’est ce qu’ils ont fait à Palau. Nous avons retrouvé de la vitesse dans le jeu et un esprit collectif. À Palau, nous nous sommes rendus le match facile, parce que nous avons fait le boulot sérieusement, en respectant l’adversaire pendant quatre-vingts minutes. Il n’y a pas eu de blessés, nous pouvons donc passer à la préparation de cette demi-finale dans les meilleures conditions».

Dans le camp carcassonnais, tout le monde s’y est mis pour créer l’ambiance des grands rendez-vous.

Hier soir, les Joyeux Canaris ont «coloré» le lieu de vie des joueurs, au stade Albert-Domec et reçu joueurs et dirigeants, bien sympathiquement.

Au niveau de l’effectif, l’entraîneur disposera de trois nouveaux éléments, par rapport au déplacement dans le Tarn, au début de ce mois : Miloudi, Baile et Lilian Albert (qui avait été suspendu à tort).

Voici le groupe retenu : Miloudi, Soubeyras, Vincent Albert, Lilian Albert, Sigismeau, Grésèque, Herrero, Sabri, Baile, Bastien Escamilla, Jamil, Tovena, Zava, Meye et Bourrel.
Michel Sawas

Le VARL XIII joue sa saison à Ferrals

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 30 min

Le VARL XIII joue sa saison à Ferrals
Publié le 21/04/2017

Le VARL XIII joue sa saison à Ferrals 201704211515-full

Le VARL a soif de revanche./Photo DDM, Jean-Luc Bibal.
Le VARL XIII, éliminé de la Coupe de France, n’a plus que le championnat pour « sauver » sa saison et tout va se jouer demain, à 17 h 30, à Ferrals.Actuellement cinquième avec un match de retard, le VARL doit impérativement gagner ses deux prochaines rencontres, et notamment la première, demain.

François Jovani, l’entraîneur, sait que la partie sera difficile et l’accueil chaud !

En effet, c’est l’Entente Villegailhenc-Aragon (VARL) qui a sorti Ferrals de la Coupe de France, le 19 mars dernier, dans un match de folie.

Menés au score tout au long de la partie, les joueurs du VARL ont réussi à marquer un essai, à la dernière seconde, par Gau, transformé par Megreton.

À Ferrals, on n’a pas oublié cette déconvenue, et les vaincus d’hier ont une soif de revanche qui est à craindre, d’autant plus que si Ferrals perd, la saison sera bel et bien terminée pour l’équipe des Corbières.

L’enjeu est donc crucial pour les deux clubs, et ça promet du spectacle sur la pelouse.

François Jovani nourrit un peu d’inquiétude : «Ferrals a tout misé sur ce rendez-vous. Les dirigeants des Corbières ont récupéré des joueurs : Munoz et Tribillac, des ex-quinzistes, et certains, comme Poggi et Michaud, entre autres, sont remis de leurs blessures. Nous allons donc affronter un ensemble complet. Notre seul espoir de l’emporter, et je l’ai dit aux joueurs tout au long de la semaine, est d’être sérieux dans tous les domaines. Je n’ai pas encore formé mon équipe. J’attends des nouvelles de quelques-uns, légèrement blessés à Villefranche».

Il se peut que l’ASC mette à disposition quelques-uns de ses éléments et l’on peut avancer le groupe suivant : Mazard, Aït Ouared, Gau, Makisi, Refre, Megreton, Doutre, Reffle, Pau, Anderson, Montero, Nicol, Pelo, Benjamin Tiquet, Jovani, Tisseyre, Banquet.
Michel Sawas

 

Lézignan retrouve Limoux en coupe

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 28 min

Lézignan retrouve Limoux en coupe
Publié le 21/04/2017

Lézignan retrouve Limoux en coupe 201704211621-full

Papalii et Lézignan s’apprêtent à recevoir des Limouxins revanchards pour la demi-finale de coupe Lord-Derby, au Moulin./Photo DDM, Walter Desplas.
À Lézignan, samedi, à 15 h 30, au stade du Moulin, Lézignan reçoit Limoux, en demi-finales de la coupe Lord-Derby.

Après un quasi-sans-faute en championnat et une place de premier amplement méritée, les Lézignanais s’apprêtent à recevoir Limoux, pour la seconde fois en quinze jours, pour le compte des demi-finales de la coupe Lord-Derby. Battus au stade de l’Aiguille il y a quinze jours assez nettement, les Limouxins ont su réagir en championnat en allant s’imposer, le week-end dernier, à Avignon, par 16 à 33. Un signe à prendre très au sérieux quand on sait qu’Avignon est la seule équipe, à l’heure actuelle, pour la saison en cours, à avoir battu Lézignan. Toute la difficulté, pour les Lézignanais, consistera à faire fi du statut de favoris, du fait de jouer à domicile et, surtout, du dernier résultat nettement en faveur des hommes d’Aurélien Cologni, car ce sera un autre match, un autre contexte, et là il y aura le couperet au bout en cas d’échec. Les coéquipiers de Fakir et Grandjean ont fait le job toute la saison, se sont montrés réguliers appliqués et impliqués, c’est maintenant qu’il va falloir que ça paie. Limoux, qui n’aura rien à perdre et tout à gagner, va venir au Moulin hyperrevanchard, et ce sera sans doute beaucoup plus compliqué qu’il y a quinze jours. Voilà quelques-uns des leviers qui ont été actionnés pendant la semaine pour l’aspect préparation psychologique, car pour le reste, on est plus dans des petits réglages de dernière minute, d’adaptation au contexte et à l’adversaire qu’autre chose. L’essentiel du travail a été effectué tout au long de la saison, au fil des rencontres. Les Lézignanais sont sur le pont pour ce rendez-vous éliminatoire au sommet, face à une équipe du top 4 qui va vouloir démontrer qu’elle en a dans le ventre, qui plus est dans le cadre d’un derby.

Voici la composition probable de l’équipe : Ferret, Cardace, Bonneriez, Pomeroy, Buche, Marginet, Grandjean, Fakir, Bonnet, Da Costa, Rouanet, Papalii, Bouregba. Remplaçants : Boudebza, Stacul, Carrère, Ancely.
La Dépêche du Midi

20 avril 2017

Super League: Fabien Galthié en repérage chez les Dragons catalans

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 22 h 58 min

galthie

Rugby à XIII : les échos du club

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 19 min

Rugby à XIII : les échos du club
Publié le 20/04/2017

Rugby à XIII : les échos du club 201704201646-full
Les Cadets, 1er de la phase régionale. Ils rejoueront les 6 et13 mai.
ahors lot 13 : Séniors.

En match de barrage du challenge Dubarry, Cahors Lot 13 recevra dimanche 23 avril l’équipe de Caumont (Vaucluse 4e de sa poule) et si d’aventure, le Blues Dévils se qualifiait, ils rencontreraient au tour suivant le vainqueur du match, Toulouges (Pyrénées-Orientales)/Pamiers.

Un repas partenaires, supporters et sympathisants est prévu ce jour-là.

Cahors XIII rugby league :

École de rugby.

Tournoi à Cahors le samedi 22 avril au stade Lucien Desprats avec les catégories 1er pas, Pupilles, poussins et benjamins. Quant à la sélection Quercy Rouergue en benjamins elle affrontera la sélection du Tarn à Villefranche-de-Rouergue le samedi 22 avril à 16 heures.
La Dépêche du Midi

Chasse aux œufs CVA XIII

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 17 min

Chasse aux œufs
Publié le 20/04/2017
Après un mois d’arrêt, le CVA XIII reprend ce week-end la compétition pour les phases finales du championnat de division nationale 2.

Classés troisièmes de leur poule à l’issue des qualifications derrière Lescure-Arthès et Aussillon, avec une phase retour en demi-teinte, les «rouge et noir» se déplaceront pour tenter de franchir le cap des huitièmes de finale. Ce sera ce week-end au Mas-d’Agenais où les Villefranchois affronteront l’Entente Bègles-Le Mas, équipe évoluant sur l’aaquitaine et classée deuxième de ses qualifications.

En tout état de cause, les «rouge et noir» devront se mobiliser de la première à la dernière minute pour franchir ce palier, démontrer la vraie valeur de ce groupe et accéder au tour suivant contre le vainqueur du match Caumont/Villefranche-de-Rouergue. Coup d’envoi à 15 h 30 au Mas-d’Agenais.

Autres dates :

Loto de l’école du CVA XIII vendredi 12 mai à 21 heures à la salle polyvalente avec de nombreux et beaux lots.

Vide-greniers du club CVA XIII, pour la troisième année consécutive, le lundi de Pentecôte, le 5 juin, à la salle polyvalente et aux abords. Habitants de Villefranche et d’ailleurs pensez à vous faire inscrire au plus tôt, de nombreuses places sont déjà prises à l’intérieur mais il en reste encore. Merci de vous renseigner et de réserver en appelant le 06.35.90.87.06
La Dépêche du Midi

ASC : De la cage au perchoir

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 15 min

ASC : De la cage au perchoir
Publié le 20/04/2017

ASC : De la cage au perchoir 201704200746-full

L’ASC en course ce week-end pour un e place en finale./Photo DDM, J.-L.B.
Promenade pascale. L’ASC a transformé son match à Palau en balade pascale. Il est vrai qu’entre une équipe locale qui attend avec impatience la fin d’une saison cauchemardesque et des «jaune et noir» sommés de se ressaisir après deux prestations indignes de leur standing, il n’y avait pas de place pour le suspense. 36 à 0 aux citrons et 76 à 12 avant la douche, ces chiffres résument à eux seuls le déroulement du match. Les «canari» ont retrouvé le plaisir de jouer et c’est là l’essentiel avant «d’entrer dans le dur».

Réception. Malgré une saison sur le terrain difficile, les Broncos de Palau ne désarment pas et savent recevoir : un méchoui sauce catalane a régalé l’avant-match et les accompagnateurs carcassonnais, toujours à l’affût de réjouissances gustatives, n’ont pas loupé ce rendez-vous rugbystico-gastronomique.

Edline en «première». Les blessures qui empoisonnent la vie du club (Moly, Soum, Barrau, Baile, Renu, Bourrel, A. Escamilla notamment) offrent l’occasion à de talentueux juniors de se frotter aux «grands». C’est le cas pour Léopold Edline, aligné à l’aile au stade Georges-Vaills. Ce n’est pas tout à fait un baptême pour lui car il avait fait une apparition la saison dernière contre Toulouse. Il est le 29e joueur appelé en «première» cette saison et a signé son entrée par un bel essai inaugural.

Juniors. La veille, les juniors étaient à Baho pour défier les Geckos, toujours coriaces sur leur herbe. La preuve encore une fois lors d’une deuxième mi-temps où les visiteurs audois n’ont pu mater la furia locale. Au final, 2 petits points (20-18) permettent aux «sang et or» du Ribéral de glaner le match. Les Carcassonnais recevront Saint-Gaudens, samedi (16h), à Domec.

Coupe. Grande affiche ce samedi, à Domec (18 h 30), avec la venue d’Albi en demi-finale de la Coupe de France. Rappelons qu’en championnat les Tarnais ont battu les «canari» dans leur antre de Mazicou il y a quinze jours (31-22). Les Tigres sentent le parfum de la finale (à Avignon, le 7 mai) et viennent pour créer l’exploit. Bien articulés autour de leur meneur de jeu Warr, les Albigeois ont le profil parfait du trouble-fête. Carcassonne devra se souvenir de son dernier déplacement au pied de Sainte-Cécile et corriger tout ce qui a «foiré» ce soir-là pour éviter une cruelle déconvenue. Les supporters doivent se mobiliser derrière les porteurs du maillot jaune et noir sur la route de la finale.
La Dépêche du Midi

MJC XIII : des poussins aux «canari»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 14 min

Publié le 20/04/2017 à 03:50
MJC XIII : des poussins aux «canari»
Autres sportsPublié le 20/04/2017

MJC XIII : des poussins aux «canari» 201704201467-full

Les jeunes pousses sur le pré.
Le championnat arrive à son terme mais il reste encore des tournois pour finir en beauté cette saison. On peut dire supertournoi pour les petits de la MJC XIII qui ont participé à celui du XIII Catalan, au Palais des sports de Perpignan, les absents ont eu tort de ne pas jouer le jeu, dommage ! Un soleil d’été a enchanté cette journée avec des rencontres de haut niveau, acharnées, mais le fair-play a dominé les débats. Il y avait des équipes que l’on ne rencontre jamais comme Lyon, Clairac, Lambesc, trop éloignées. Toutes les catégories ont été satisfaisantes pour la MJC XIII qui doit confirmer ce dimanche, au Barcarès, pour son tournoi annuel. À noter que six encadrants ont eu leur diplôme d’éducateur, ce qui fait la joie des parents et du bureau. Toute la MJC XIII a assisté au match des Dragons avec un succès populaire, 10 800 spectateurs, et une partie presque parfaite, bravo aux Dragons qui ont donné une leçon de rugby, dommage que Lambert et Albert (deux anciens de la MJC) n’aient pas été sur la feuille, la prochaine fois on croise les doigts pour nos anciens joueurs qui ont été formés à la MJC XIII, une satisfaction pour le club cher au président Jean-Jacques Llabata.

Les minimes et cadets attendent le tirage au sort pour ce fameux challenge, les entraînements continuent sans relâche pour arriver au bout et faire briller les couleurs du club et de la ville.
La Dépêche du Midi

 

19 avril 2017

En 1/8e de finale du championnat de France, dimanche à 15h à Aussillon, le RCAM XIII reçoit Plaisance du Touch.

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 17 h 50 min

1/8ème de finale du championnat de France de DN2

Dimanche à 15h à Aussillon

RCAM XIII – Plaisance du Touch

 

Après trois week-ends sans compétition pour les équipes de Nationale 2, voici enfin venu le temps des phases finales avec des matches à élimination directe.

Au menu de ce dimanche, à 15h au stade d’Aussillon, le Racing Club Aussillon Mazamet XIII, second de sa poule qualificative, reçoit Plaisance du Touch XIII, troisième de la poule Aquitaine.

C’est une belle occasion pour le groupe « jaune et noir » de démontrer son homogénéité, sa maîtrise technique, et sa force mentale, face à une équipe haut-garonnaise impétueuse et toujours difficile à manœuvrer. Reste à savoir comment les deux formations auront digéré cette longue phase d’inactivité, tant sur le plan physique que sur le plan moral.

 

En tout cas, pour les poulains de Jean Frison et Nasser Terki, pas d’état d’âme à avoir, il y a au bout du défi de ce dimanche une place en quart de finale du Championnat de France !

Face à une équipe potentiellement dangereuse, même si la partie est loin de s’annoncer simple, le groupe aligné sur la pelouse aussillonnaise, quasiment au complet, fera tout pour offrir un beau succès à ses fidèles supporters. Tout autre résultat serait d’ailleurs très décevant et synonyme de vacances anticipées, ce que personne ne souhaite.

 

Les Minimes sont au repos ce week-end.  Le tirage au sort de la phase finale du challenge national a été effectué, et le RCAM recevra, en ¼ de finale le samedi 6 mai, l’équipe de Lescure.

 

L’école de rugby ira rendre visite à sa voisine de Castres XIII samedi matin. Départ à 9h30 du stade d’Aussillon, déplacement en voitures.

envoyé par le club

12345...103

Golfeursdusaumurois |
Canicross passion |
ASEGF SECTION NAUTIQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tice4eps
| la page des carpistes
| Stefootvintage