4 juin 2017

Je fais un Break

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 45 min

break

Bonne vacance à tous et merci de vos visites

Le retour de l’emblématique David Ellis à ses premières amours
Rugby à XIII

http://www.villeneuve13.fr/infosdu12juin.html

>

2 juin 2017

Les juniors de l’ASC XIII capables de créer l’exploit, demain

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 17 min

Les juniors de l’ASC XIII capables de créer l’exploit, demain
Rugby XIII – Amateurs – U20 élite. FinalePublié le 02/06/2017

Les juniors de l'ASC XIII capables de créer l'exploit, demain 201706021555-full

Les juniors de l’ASC XIII capables de créer l’exploit, demain
Les juniors de l’ASC XIII seront en finale du championnat de France, demain samedi, (12 h 15), à Narbonne, contre leurs homologues de Saint-Estève-XIII catalan.

Comme leurs aînés, la semaine dernière, en demi-finale, à Lézignan, les jeunes Carcassonnais ne sont pas favoris. Leurs adversaires sont les champions en titre. Par deux fois, cette saison, l’ASC s’est lourdement inclinée : 52 à 18, en novembre, à Carcassonne, et 54 à 28, il y a un mois, en terre catalane.

Frédéric Camel, l’entraîneur, s’attend donc à un match très compliqué samedi… Il explique : «Nous allons essayer de résister le plus longtemps possible pour arriver à les faire douter, si nous y parvenons, alors nous pourrons créer l’exploit ! Nous devrons réussir le match parfait sans rendre trop de ballons, respecter rigoureusement le plan de jeu, être patients, tout en travaillant dur en défense. À l’heure du bilan, on ne peut qu’être satisfait ! Personne n’aurait parié un centime sur les juniors carcassonnais en finale du championnat. Je pense à la grave blessure de François Pasquier, à l’arrêt en cours de saison pour raison de santé de Didier Buttignol, nous avons vécu des moments difficiles, alors imaginez : si l’on remportait le titre de champion de France… Ce serait le plus cadeau que l’on puisse leur faire ! Nous sentons le soutien de tout le club ! Les dirigeants essayent de nous mettre dans les meilleures conditions. On nous allège de nombreuses charges, J.-F. Albert, Patrick Albérola, F. Tost, nous suivent très attentivement, mais aussi les joueurs de l’équipe I, sans oublier, évidemment, les Joyeux Canaris qui nous chouchoutent ! Alors une chose est sûre, nous allons lutter pendant quatre-vingts minutes sans renier notre jeu, et on fera les comptes à la fin» !

Coté absences, l’ASC sera privée de Maxime Banquet, Bryan Cogo, Cyprien Marroule, François Pasquier et Marveen Patrac.

Voici le groupe : Medhi Aider, Clément Arrans, Ludovic Artiga, Marius Bouad-Teste, Clément Cartier, Alexandre Cavaillé, Anthony Delgado, Lucas Delgado, Tristan de Souza, Léopold Edline, Nabil El Yousfi, Robin Escanuela, Adrian Franc, Yacine Laaras, Mathias Leveillé, Grégor Martinez, Hugo Ostrowski, Rudy Sicre, Mathieu Solé, Julien Talieu.
Michel Sawas

 

 

 

Lézignan mobilisé comme jamais pour la finale

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 15 min

Lézignan mobilisé comme jamais pour la finale
Elite 1Publié le 02/06/2017

Lézignan mobilisé comme jamais pour la finale 201706021634-full

 

Pomeroy sera un des atouts importants derrière dans le jeu lézignanais./Photo DDM, Walter Desplas.
À Narbonne, au parc des Sports et de l’Amitié, samedi, à 17 h 45, en finale du championnat de France de rugby à XIII élite 1, Lézignan sera opposé à Limoux.

Encore une finale 100 % audoise à Narbonne qui accueillera tout au long de l’après-midi pas moins de cinq finales pour un grand après-midi de rugby à XIII. Lézignan d’un côté, qui part favori après une saison remarquable où les hommes d’Aurélien Cologni et Alexandre Couttet ont dominé le championnat avec seulement une défaite à Avignon, les Corbiérois défaits en finale de la coupe Lord-Derby face à Carcassonne, ont pris leur revanche en demi-finale (32-18) face à ces mêmes Carcassonnais, le week-end dernier, au Moulin, et semblent déterminés à marquer cette saison de leur empreinte en allant chercher le titre. Mais en face il y aura Limoux. Si les «blanquetiers» se sont inclinés à quatre reprises cette saison face à Lézignan, ils comptent bien défendre âprement leur titre. Voilà pour le décor et la présentation des forces en présence. Les Limouxins ont sans doute tiré les leçons de leurs échecs précédents et ont appris de leurs adversaires, le contexte ne sera donc pas le même. Aurélien Cologni, en homme d’expérience, le sait trop bien et ce n’est pas un hasard si, à chaud, après la victoire des siens devant Carcassonne, il déclarait : «Avec la saison qu’elle réalise, elle mérite mieux qu’une finale. On vient d’accrocher la seconde. Il leur appartient maintenant de savoir s’ils veulent pleurer ou danser à la fin du dernier match. Maintenant la balle est dans notre camp». Lézignan a les moyens et les hommes pour remporter cet ultime combat, maintenant, on le sait, une finale peut basculer sur un détail, une blessure d’un joueur clé, une expulsion et le rapport de force se modifie. Les coéquipiers de Pomeroy et Ferret sont prêts mais il faudra certainement davantage que ça pour aller chercher le titre.

Voici la composition probable de l’équipe : Ferret, Cardace, Bonneriez, Pomeroy, Buche, Marginet, Grandjean, Papalii, John Boudebza, Fakir, Stacul, Rouanet, Bouregba. Remplaçants : Bouzinac, Carrère, Da Costa, Ancely.
La Dépêche du Midi

Une large revue d’effectif s’impose

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 14 min

Une large revue d’effectif s’impose
Rugby à XIII finale j – 1Publié le 02/06/2017

Une large revue d'effectif s'impose 201706022030-full

Pour les Loups, l’esprit de groupe sera primordial./Photos DDM.Jouer une finale est un rêve de tout sportif ; de plus, jouer une finale de championnat de France est chose assez rare dans la vie d’un sportif. Pour cela, le travail, la constance dans l’effort, l’acceptation de contraintes, sont les conditions incontournables pour y accéder et samedi sera donc jour de finale pour Villefranche XIII Aveyron : une belle récompense pour tous, du bénévole au joueur, du dirigeant au supporter. Et côté entraîneurs, il faudra faire des choix, prendre 17 joueurs en sachant que le dimanche d’après on ne pourra pas «faire tourner» l’effectif. Il faudra prendre 17 joueurs parmi le groupe qui a travaillé dur toute la saison, parmi ce groupe qui a gagné collectivement cette finale.

Quels joueurs seront retenus ?

Alors, quels joueurs seront retenus parmi Bernard Grégorius, le détonateur ; Paul Portal, le sprinter ; Adrien Jankowiac, le défenseur ; Victor Cerezo, qui affiche beaucoup d’abnégation ; Romain Teulade, le joueur clé par excellence de la ligne de trois-quarts ; Valentin Marot, le gestionnaire ; Morgan Carensac, l’improvisateur ; Alexandre Roux, le roc ; Thibaut Cousinié, le plus joueur parmi les avants ; Unaloto Lamelangi, le papa ; Hala Katoa, celui qui court le plus dur ; Loïc Taurin, le pitbull ; Bastien Dintilhac, le capitaine emblématique ; Alexandre Magna, le valeureux ; Émilien Gaillac, l’utility player rêvé ; Martin Gohon, un jeune qui tient la route au milieu du terrain ; Shann Brugel, le scoreur ; Julien Yèche, le tronc ; Pierre Cazes, le combattant ; Charles Niès, le soldat doté de l’intelligence du XIII ; Romain Bessou, un ailier promis à un bel avenir ; Anthony Sénézergues, un potentiel en devenir. Quelles seront également les options de jeu choisies face à un adversaire qui sera sûr de lui. Le plan de jeu mis en place prônera-t-il la prudence en sachant que l’expérience et l’efficacité sont catalanes et que toute faute se «paiera comptant». Autant de questions que chacun se posera et qui trouvera la réponse samedi 3 juin, à Narbonne.
A. D.

Rugby à XIII UNSS : portraits de championnes

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 12 min

rugby à XIII UNSS : portraits de championnes
Publié le 02/06/2017

 

Rugby à XIII UNSS : portraits de championnes 201706021876-full

Une équipe gagnante./Photo DDM » />

Le titre de championnes de France UNSS rugby à XIII ne doit rien au hasard pour ce groupe de minimes filles qui bénéficient, comme 34 élèves du collège, de l’ouverture de la section sportive rugby à XIII au Collège d’Ayguesvives, à savoir deux entraînements inclus dans l’emploi du temps et animés par Johan Chesneau, professeur d’EPS, André Janzac, cadre technique de la Fédération, Sébastien Vuillon et Fabrice Maillard, entraîneur et président du club d’Ayguesvives XIII. Justement ces derniers ont voulu dire quelques mots sur le groupe et les joueuses.

D’où vient ce formidable succès de l’équipe ?

C’est une équipe appliquée qui a la faculté première de savoir se transcender le jour des matchs avec un engagement exceptionnel, un dépassement de leurs limites qui leurs permet d’aller très loin.

Quelle est la force ?

Anna-Lou Abadie, capitaine indiscutable, déjà championne en titre, rassure et fait avancer l’équipe, décisive en attaque et en défense, très dure à l’impact et surtout un don de soi rare.

Quels sont les points forts du dernier match ?

Vick Calvet qui a su organiser le jeu, lucide et juste dans ses choix, solide au plaquage, beaucoup d’efficacité. Anaïs Labau est de tous les combats, c’est LA plaqueuse de l’équipe très importante pour lancer les actions.

Les qualités des joueuses ?

Célia Moussaoui ne se plaint jamais, s’engage sans relâche pour plaquer, fixer, avancer, toujours solide. Anaïs Lamontagne par des belles échappées, s’adapte à différents postes sans baisser en qualité, rigoureuse, appliquée et quelques beaux sauvetages défensifs. Eva Mezzarobba a été longtemps blessée, de retour pour les France et quel come-back ! Elle sait tout faire et très bien, de grandes qualités physiques, «une top joueuse».

Les joueuses qui ont marqué ?

Manon Carpentier : «le couteau-suisse» de l’équipe tellement son intelligence de jeu lui permet de jouer partout, s’adapte sans sourciller pour aider l’équipe. Adèle Lecoq : souvent décisive, celle qui plaque la joueuse adverse redoutée et peut marquer des essais importants comme en finale. Clarisse Taillefer qui avance systématiquement et ne commet pas d’erreur. Elle prend confiance et s’affirme comme une joueuse importante l’an prochain. Laura Monfraix est insaisissable, des appuis de feu, peut inventer des essais auxquels elle seule pense, et dispose d’une grosse marge de progression ! Lola Rodrigues a su s’affirmer avec de superbes percées et prises d’initiatives, un véritable talent offensif.

Vos dernières recrues ?

Marie Pobeau, recrutée sur la fin a apporté fraîcheur, justesse et engagement ; sûrement leader de la saison à venir. Camille Rodrigo, absente du groupe aux France mais grande combattante tout au long de la saison reviendra en force.
La Dépêche du Midi

Le XIII Limouxin joue son titre face à Lézignan

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 09 min

Le XIII Limouxin joue son titre face à Lézignan
Publié le 02/06/2017
Elite 1 – Finale. Demain à 17h45 au parc des Sports et de l’Amitié à Narbonne, Limoux remet son titre en jeu face au FCL

Le XIII Limouxin joue son titre face à Lézignan 201706021506-full

 

Les Limouxins parviendront-ils à conserver leur titre face à un ogre du championnat?/Photo DDM, Jean-Luc Bibal.
La logique aura été respectée puisque les deux premiers du championnat se retrouveront, demain, à Narbonne, à 17 h 45, pour la finale du championnat de France.

Si le XIII Limouxin est le tenant du titre, Lézignan n’en reste pas moins l’équipe la plus régulière de la saison, avec une seule défaite au compteur en championnat et ayant été la bête noire des Limouxins avec quatre victoires au compteur et notamment une cuisante élimination en demi-finale de la Coupe de France.

Mais les «blanquetiers» ont semble-t-il digéré ces revers et se sont préparés en conséquence pour relever ce défi qui s’annonce spectaculaire en tout point. Lors de la demi-finale gagnée face à Saint-Estève-XIII Catalan, même si ces derniers leur ont donné du fil à retordre, les Grizzlis ont montré par moments qu’ils avaient retrouvé de leur superbe sur le plan offensif.

Défendre le titre. Le staff au complet est unanime pour affirmer que l’équipe est prête et entend bien défendre le bout de bois : «Notre ambition, après le titre, était de maintenir l’équipe au plus haut niveau et de se situer chaque saison dans le dernier carré. C’est chose faite cette saison tant en coupe qu’en championnat. Mais, à présent, il s’agit d’une finale et ce serait l’apothéose pour le club si on ramenait un second titre consécutivement».

La quête est logique et ambitieuse mais les Limouxins devront, pour ce faire, élever encore plus leur niveau et notamment être performant dans la conservation pour éviter de donner des munitions supplémentaires à un adversaire qui sait toujours les utiliser avec efficacité. Tout comme il faudra éviter les fautes grossières de défense entrevues face aux Catalans.

L’équipe n’est pas encore arrêtée mais le groupe qui s’est brillamment qualifié ne devrait guère subir de modifications si ce n’est à la marge sachant que les Sébastien Martins, Gino Waeldo et François Théresin cravachent ferme pour le réintégrer. Les derniers choix se feront certainement pour des raisons tactiques en fonction de l’adversaire, faire rentrer un avant supplémentaire sur le banc et, derrière, déterminer la place du précieux Mathieu Mayans, soit centre ou à une aile de l’attaque.
La Dépêche du Midi

Historique : les Grizzlis vers un deuxième titre de champion ?

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 07 min

Historique : les Grizzlis vers un deuxième titre de champion ?
Rugby à 13 Publié le 02/06/2017

Historique : les Grizzlis vers un deuxième titre de champion ? 201706021201-full

Le club des fidèles supporters est là ! Installé sur la place. Ces dames vous vendront le maillot qu’il vous manque pour assister au match, samedi à Narbonne. /Photo F.P.

La journée de samedi sera dédiée entièrement au ballon. Puisque dès le matin, on aura droit aux finales des U15 à 9 h 30, FCL-Catalan, suivie des U17 puis la finale Juniors Élite avec l’ASC.

À 14 h, Baho et Villefranche-de-Rouergue se disputeront le titre de l’Élite 2 avant le grand choc entre Limoux et Lézignan, un match qui sera retransmis en direct à la télévision.

Mobilisation générale. Tout est fait pour que le peuple treiziste se mobilise car on sait combien la discipline souffre du manque de public et c’est certainement l’occasion de se mobiliser afin de remplir le Parc des Sports à Narbonne. La même affiche faisait le plein dans ce même lieu en 2011 et il appartient aux treizistes de se mobiliser pour l’événement, à défaut cela en deviendrait désespérant. Car il ne faut pas toujours penser que le mal vient d’ailleurs si on n’est pas en capacité d’afficher complet pour un tel match. D’autant plus que le spectacle est garanti à l’avance et sera au rendez-vous, que la ligne sera cassée à maintes reprises et que cela ne se jouera pas à celui qui marquera le plus de pénalités. Le club des supporters va encore une fois tout mettre en œuvre pour faire de cette journée une grande fête en espérant qu’un maximum de monde réponde présent.

Deux fois, ça suffit ! Le XIII Limouxin participe à sa cinquième finale du championnat. On se rappelle bien entendu des victoires de 1968 et de celle de l’année dernière, mais il faut se souvenir que par deux fois le XIII Limouxin s’est également frotté à ce niveau à… Lézignan ! Avec à chaque fois deux défaites à la clef, à Domec en 2009 sur le score de 32-40 devant 11 500 spectateurs, lors d’une finale qui restera sans doute une des plus spectaculaires sur le plan offensif et du suspens. Puis à Narbonne à 2011, devant plus de 12 000 spectateurs, où là encore les Grizzlis se sont inclinés face aux Sangliers des Corbières (17-12). Du côté du Moulin, on se plaît à dire que le proverbe «Jamais deux sans trois» est toujours d’actualité mais on peut compter sur Maxime Hérold et ses camarades pour faire déjouer cet adage et espérer que ce sera devant autant de monde que les deux autres fois.

L’essentiel t
Rapha Bueno

31 mai 2017

Dragons Catalans : Toujours vivants !

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 13 h 03 min

Sans titre00

Sans titre2

Un parcours fabuleux et insespéré cette saison»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 30 min

«Un parcours fabuleux et insespéré cette saison»
Publié le 31/05/2017
Rugby XIII – DN 1. Finale. Entretien avec Pierre Assié, entraîneur de Réalmont XIII.

Un parcours fabuleux et insespéré cette saison» 201705312130-full

Le coach Pierre Assié déçu de la défaite en finale mais continuant l’aventure aux côtés de Thibaut Girou et Grégory Bouet./Photo DDM
Pierre Assié, entraîneur de l’équipe de rugby à XIII de Réalmont a accepté de se confier à La Dépêche du Midi.

Quels sentiments prédominent après cette finale perdue sur le fil ?

C’est pour moi et l’ensemble du staff une grosse déception, celle d’être passés à côté de quelque chose de beau suite à notre magnifique parcours lors de ces phases finales. Nous avions demandé aux joueurs de tout donner et de ne rien regretter. Hélas, sur le premier point on peut dire qu’ils ont vraiment tout donné, après nous avons forcément des regrets, car ce sont des détails dans les dix dernières minutes qui nous coûtent le titre. Mais ne dit-on pas que ce sont les détails qui font la différence ? La preuve en est avec cette finale.

Quel est votre avenir et celui de l’équipe pour la saison prochaine ?

Le trio d’entraîneurs que nous formons avec Thibaut Girou et Grégory Bouet va continuer, c’est notre souhait et aussi celui des dirigeants, nous les remercions par ailleurs de toute la confiance qu’ils nous témoignent et de leur soutien indéfectible. Concernant l’effectif, nous ferons un point avec les joueurs vendredi mais dans la douleur de la défaite, la plupart souhaitent continuer, ne pas s’arrêter là et effacer cette mauvaise note avec nous.

Nous espérons donc garder l’ensemble du groupe qui avec la réforme de la fédération pourra bénéficier d’une concurrence accrue de la douzaine de juniors qui montera et aussi de l’expérience de la vieille garde Benjamin Barrau et de l’ancien Nicolas Fabre qui ne souhaitent pas raccrocher les crampons à 43 ans sur cette défaite ! Merci à eux de nous avoir suivis dans cette aventure.

Quel peut être votre mot de la fin pour clore cette belle saison ?

Je voudrais au nom du staff remercier l’ensemble des supporters qui sont venus nous encourager et les nombreux messages de soutiens reçus, l’ensemble des bénévoles et toutes les petites mains de l’ombre qui font un travail extraordinaire et qui se reconnaîtront, les correspondants de presse qui parlent de nous tout au long de la saison et bien sûr et enfin les joueurs, puisque tout entraîneur que je suis ou que nous sommes avec Thibaut et Greg n’est rien sans eux, je les remercie encore pour ce fabuleux parcours auquel nul n’avait pensé lors du premier entraînement en août dernier.
Propos recueillis par Nicolas Laurier.

Retour sur la demi-finale : Albi a fini sa saison

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 28 min

Retour sur la demi-finale : Albi a fini sa saison

Publié le 31/05/2017
Rugby XIII – Amateurs – Juniors Elite. Fin de saison pour les jeunes Albigeois.

Retour sur la demi-finale : Albi a fini sa saison 201705311741-full

Les juniors d’Albi Rugby League demi-finalistes du championnat de France élite./Photo DDM

Les juniors albigeois ont terminé leur saison samedi dernier en s’inclinant en demi-finale contre Saint-Estève. Même si les Catalans possèdent une belle équipe, les Albigeois peuvent avoir des regrets.

Ils avaient terminé en tête de la première phase de ce championnat, ce qui leur avait donné l’avantage de recevoir pour ce match éliminatoire. Malheureusement, ils n’ont pas pu profiter de l’avantage du terrain et du soutien de leurs supporters venus nombreux les encourager. Même s’ils avaient été surpris par les Catalans qui ont inscrit un premier essai dès la troisième minute de jeu, ils ont vite rivalisé avec leurs adversaires. Ils ont égalisé 7 minutes plus tard. A partir de là, les deux formations se tenaient en quelques points et un chassé-croisé débutait.

Les Tarnais ont montré toutes leurs qualités et leur lucidité menant au score à la pause grâce à un drop opportuniste décoché par Thomas Fabre. Les 26 protagonistes se neutralisaient durant près d’un quart d’heure en seconde mi-temps, les défenses prenant le pas sur les attaques. Avant que les Catalans ne trouvent la faille pour passer devant à la marque et y rester jusqu’au coup de sifflet final. Les Albigeois peuvent avoir des regrets. Bien sûr ils ont commis quelques fautes de défense donnant des essais à leurs adversaires et ceux-ci étaient supérieurs sur cette rencontre. Mais comme le craignait le manager albigeois, Didier Sabathé, avant la rencontre, la chaleur semblait avoir plombé les jeunes «orange et noir» qui souffraient physiquement en deuxième partie de rencontre.
P.C.

Le XIII Limouxin en finale face à Lézignan, samedi, à Narbonne

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 27 min

Le XIII Limouxin en finale face à Lézignan, samedi, à Narbonne

Publié le 31/05/2017

Le XIII Limouxin en finale face à Lézignan, samedi, à Narbonne 201705311404-full

Les Limouxins réitéreront-ils leur exploit de 2016 ? /Photo C.D.
Après une émouvante minute de silence en hommage à Émeline Calvayrac, Grizzgirls trop tôt disparue, le XIII Limouxin s’est lancé dans sa quête de défendre son titre, samedi, à Narbonne. Force est de reconnaître que si les Catalans ont contesté le résultat jusqu’au bout, les «blanquetiers» n’ont jamais véritablement douté grâce notamment à une excellente première mi-temps et à une certaine maîtrise devant l’enjeu, contrairement à leurs adversaires. Les présences à l’échauffement de Sébastien Martins et François Thèresin, écartés pour ce match, étaient également un signe d’une solidarité retrouvée. Deux joueurs qui n’ont pas abdiqué et qui vont postuler toute la semaine pour une place en finale.
À Narbonne face au FCL

Le capitaine Maxime Hérold, encore une fois un exemple sur le terrain, était fier du résultat : «On ne s’attendait pas un bras de fer aussi dur, malgré la trêve je pense que physiquement on a bien tenu. Notre lucidité nous a permis d’arracher cette précieuse victoire, on va pouvoir aller défendre notre titre, samedi, à Narbonne». Une finale où les «blanquetiers» retrouveront Lézignan, qui a pris sa revanche sur l’ASC (32-18).

Ce qui ravit également Mickaël Rouch, auteur notamment d’un doublé déterminant : «Ce fut un match très dur face à un adversaire qui joue vite et qui a su élever le niveau. On a retrouvé de la solidarité et notre défense nous a permis cette victoire que les Catalans ont contestée jusqu’au bout. L’essentiel est acquis et on peut aller défendre notre titre, samedi, à Narbonne, contre Lézignan. C’est ce que tout le monde voulait».

Si ce groupe a encore inscrit une belle page dans l’histoire du club en participant à deux finales du championnat d’affilée, ce qui est inédit, il a encore la possibilité de faire mieux en ramenant un nouveau titre, ce qui serait extraordinaire et pour tout dire inespéré. Le pari d’Olivier Janzac d’inscrire le club dans la durée est à présent réalisé.

Avis aux supporters. Le club des supporters du XIII Limouxin organise un bus ou plusieurs pour la finale du championnat de France qui se déroulera à Narbonne samedi 3 juin. Le prix de la place de bus est fixé à 10 €. Renseignement au 06 73 85 14 71.
Rapha Bueno

Des poussins aux «canari»

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 25 min

Des poussins aux «canari»

Publié le 31/05/2017

Des poussins aux «canari» 201705310937-full

Le rideau est tombé.

Le clap de fin de saison sera donné samedi avec la finale du championnat disputée par les juniors de l’ASC XIII qui ont réussi l’exploit de gagner à Avignon avec une forte majorité de joueurs issus des rangs de la MJC. Une fierté pour nos couleurs et tous les bénévoles qui se donnent à fond pour la réussite de tous ces petits qu’ils ont formés. Le car pour Narbonne partira à 10 heures, avec le repas à 12 heures. À noter que lors de toutes les finales, ce sont les benjamins qui seront ramasseurs de balle. Allez les juniors ! on est derrière vous. Venez nombreux encourager tous ces jeunes qui vont porter haut les couleurs jaune et noir et celles de la ville. La MJC est fière de voir tous ces éléments lors de cette finale.

Malheureusement, les minimes et cadets se sont inclinés dans les deux finales à Ille-sur-Têt contre les locaux, avec des arbitres catalans, presque mission impossible. Bravo à Bernard Llong et toute sont équipe de bénévoles pour leur organisation et encore une fois bravo aux joueurs.

Une réunion s’est déroulée mardi pour faire un point sur la saison prochaine car on se met aux normes européennes pour les catégories d’âge, un nouveau défi pour le club.

Comme l’année dernière, une grillade sera organisée à la Cavayère, avec Blasi aux commandes, la secrétaire Christelle enverra les textos en temps utile.
La Dépêche du Midi

Très belle saison des U15

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 24 min

Très belle saison des U15
Elite 2 – Minotaures.Publié le 31/05/2017

Très belle saison des U15 201705311855-full

Très belle saison des U15

Thierry Astouls, président : «Les dernières rencontres viennent de se disputer ce week-end et le moment est venu de dresser un premier bilan de la saison avant l’assemblée générale du club qui se déroulera le vendredi 16 juin à 20h30 au club-house du stade Jean-Vidal.

Au niveau de l’école de rugby, il faut souligner le bon comportement de l’ensemble des sections avec une mention particulière aux U11 qui ont particulièrement brillé sur les tournois nationaux avec une belle seconde place au tournoi Grégoire de Carcassonne. Une mention particulière aux U 15 qui, après la Coupe Occitanie remportée en décembre, viennent de remporter le Challenge à IX face au XIII Catalan qui a une nouvelle fois dû s’incliner devant des Minotaures survoltés sur le score de 35 à 6.

Les féminines ont remporté la première édition de la Coupe Occitanie face à Toulouse Ovalie. Elles ont retrouvé ces mêmes adversaires en demi-finale du championnat de France Elite ce week-end à Toulouse et se sont inclinées 16 à 6. Après une première mi-temps de très haut niveau qui a vu nos Minotaures virer en tête 6 à 0 elles ont subi la loi des imposants gabarits toulousains.

Du côté des seniors, le bilan est mitigé puisque la réserve s’est inclinée en quart de finale de DN2 après un match épique contre les Catalans d’Ille-sur -Têt perdu d’un petit point à la mort subite pendant les prolongations.

L’équipe première, après un début de saison difficile, s’est bien reprise en enchaînant 7 victoires consécutives lui permettant de terminer à la troisième place de la saison. En barrage d’accession aux demi- finales, les Audois de Ferrals sont venus s’imposer sur notre terrain fétiche de Jean-Vidal. Cette défaite nous laisse un goût amer car les deux équipes étaient très proches. Il a sans doute manqué un brin d’investissement et de réussite à l’équipe pour que le résultat soit inversé.

Au final, une bonne saison où toutes nos équipes se sont qualifiées pour les phases finales de leur compétition mais un manque de réussite qui ne nous permet pas de conquérir de nouveaux trophées. Place maintenant aux travaux d’intersaison qui seront conduits par le nouveau bureau à l’issue de l’assemblée générale du 16 juin».
La Dépêche du Midi

En route pour la finale avec Y. Buttignol

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 22 min

En route pour la finale avec Y. Buttignol
Elite 2 – Finale J – 4Publié le 31/05/2017

En route pour la finale avec Y. Buttignol 201705311001-full

Yannick Buttignol (au centre) entouré de Jérémy Fontaine et Nicolas Maucuit./Photo DDM, A. D.

Le rendez-vous tant attendu se rapproche à vitesse grand V, l’entraîneur Yannick Buttignol se confie :

«La finale que nous préparons ardemment se jouera à Narbonne, au parc des sports de l’Amitié, un stade qui évoque beaucoup de souvenirs chez les joueurs. Ce stade est pour la plupart des joueurs un souvenir d’enfance. Dans les vestiaires, on peut entendre des souvenirs tels tournoi Super XIII et sa casquette à longue visière, le pique-nique, les tribunes blanches derrière les poteaux où ta casquette te sert bien. On passait la journée à jouer, à s’amuser avec les potes de l’équipe et des autres clubs. On revient dans ce grand stade mais cette fois-ci comme acteurs. Autant dire que le staff n’a pas besoin de trop dynamiser les exercices aux entraînements, tous sont conscients de l’importance de ce rendez-vous. Le groupe est travailleur mais surtout joyeux. Depuis le début de l’année, nous nous investissons dans divers événements pour le club. Nous étions présents pour les 50 ans de l’école de rugby, ce samedi 27 mai. Nous avons participé aux séances découvertes pour les jeunes qui veulent essayer de pratiquer le rugby à XIII. Ces moments sont fort riches et confortent l’échange entre tous. Pour nous, c’est aussi de dire aux jeunes que l’on a besoin d’eux à Narbonne. Concernant plus particulièrement la finale face à Baho XIII. Nous savons qui nous affrontons, leurs joueurs ont l’expérience sur ces finales et l’ont prouvé encore une fois cette saison : ils se classent 1ers de la phase régulière et sont vainqueurs de la coupe élite 2 challenge Georges-Aillères contre nous. Nous avons subi deux défaites sur les deux derniers matchs contre eux, dont une sévère chez eux. Alors croyez-moi que tous, présidents, staff, joueurs, dirigeants et supporters savons où nous allons. La partie sera dure, difficile. Mais nous y allons tous pour défendre le club, la ville, le département. Ce samedi 3 juin, à Narbonne, nous donnerons tout ce que nous avons comme nous l’avons fait durant la saison.»
Alain Dintilhac

30 mai 2017

Carcassonne : Un bilan de saison positif pour une ASC pleine d’ambition

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 17 h 37 min

Sans titre00

Sans titre1

Pas de doublé pour l’ASC

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 24 min

Pas de doublé pour l’ASC
Elite 1
Publié le 30/05/2017

Pas de doublé pour l'ASC 201705301670-full

Les Carcassonnais privés de finale par des Lézignanais revanchards./Photo DDM, Jean-Luc Bibal

L’ASC XIII était le seul club de l’élite 1 à pouvoir espérer un doublé. Détenteurs de la Coupe de France, à l’issue d’un match étourdissant, le 7 mai dernier, devant les caméras de télévision et de plusieurs milliers de spectateurs, les Carcassonnais espéraient bien revenir dans une autre finale, celle du championnat.

Hélas ! ils sont «tombés», dimanche, devant Lézignan, une équipe qu’ils avaient «sortie» de la coupe. Il y avait, donc, de la revanche dans l’air et les hommes d’Aurélien Cologni l’ont prise.

Pour Patrick Alberola c’est «dommage et l’on ne peut qu’avoir des regrets. Nous avons fait une entame trop timide et par la suite, bien qu’ayant redressé la tête, on a commis trop de fautes pour prendre le dessus sur un adversaire hypermotivé».

La saison est désormais bel et bien terminée et va débuter le «temps des transferts et du recrutement».

Des rumeurs nous annoncent la venue au pied de la Cité de Michaël Goudemand, le 3e ligne international d’Avignon, et quelques autres sont sur les tablettes des sergents recruteurs ascéistes.

Quoi qu’il en soit, comme se sont plu à le dire les élus (Gérard Larrat, Jean-Claude Perez, Jean-Pierre Lecina), le club carcassonnais aura accompli un beau parcours, inespéré même, au coup d’envoi du championnat, en septembre dernier.

Le triumvirat directeur (Jérôme Escourrou, Pierre-François Bluche, Pascale Chinaud) avait tenté le coup de se passer de «mercenaires» étrangers et ils ont réussi. Il est dans leurs intentions de recommencer pour l’an prochain, car (hélas !) la saison officielle ne débutera qu’au mois de janvier, pour se conclure en juillet. L’inquiétude est le vide qui va s’installer jusqu’au mois de janvier. On nous parle de rencontres de rugby à IX, de matchs amicaux ? Rien de bien alléchant, à moins que là, aussi, l’on découvre des surprises ?

En attendant, le club reste mobilisé autour de ses juniors qualifiés pour la finale du championnat. L’ASC XIII est bien là, sur le devant de la scène sportive carcassonnaise !
Michel Sawas.

Les juniors de l’ASC XIII en finale, le 3 juin

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 9 h 23 min

Les juniors de l’ASC XIII en finale, le 3 juin
Rugby XIII – Amateurs
Publié le 30/05/2017

Quelle merveilleuse saison accomplie par les juniors de l’ASC ! Leur entraîneur Frédéric Camel en tire d’ailleurs un rapide bilan :

Nous sommes partis de zéro l’année dernière, avec un premier entraînement quinze jours avant le premier match, il a fallu se battre pour aligner, parfois, juste treize garçons sur la feuille de match, mais ils n’ont jamais abandonné !

Nous avons terminé la saison avant-derniers et nous avons travaillé sans relâche et pris très peu de vacances pour restructurer ce groupe. Nous sommes allés recruter à Tonneins, à Pamiers, mais aussi au rugby à XV ou d’autres qui n’avaient jamais joué au rugby ! Avec les cadets qui montaient de la MJC, nous avons créé un groupe de trente-six joueurs.

Nous avons ensuite repris les entraînements le 1er août (trois fois par semaine), la plupart des joueurs cumulent, aujourd’hui, plus de 100 entraînements sans prendre en compte les séances de musculation ! Et nous avons tout repris, des bases jusqu’au projet de jeu actuel, identique à l’équipe I. Les joueurs prennent du plaisir et ont fait des progrès considérables et ils récoltent, avec cette finale, le fruit de leur investissement et de leur travail !

Aujourd’hui, ma satisfaction est de prouver que la politique de formation portée par J.-F. Albert et les présidents marche !

Nous avons gagné la Coupe Lord-Derby avec l’équipe I et nous sommes en finale du championnat avec les juniors, je suis persuadé que si l’on fait confiance à nos jeunes et qu’on se donne les moyens de les amener vers la performance, on peut aussi obtenir des résultats !

Au niveau des blessés, nous avons perdu Maxime Banquet et Bryan Cogo lors de la demi-finale, ensuite nous avons un doute sur la participation de Léopold Edline et Anthony Delgado qui seront vus par le staff médical cette semaine. En revanche, je ne ferai pas appel à Matthieu Tovéna ni à Damien Tétart qui font partie du groupe «première», car il serait injuste de faire jouer des équipiers premiers et de mettre en tribune des garçons qui ont tout donné durant la saison !

Après nous ne changerons rien à nos habitudes cette semaine, entraînements mardi, jeudi et vendredi légère séance suivie d’un repas offert par les Joyeux Canaris.
M.S.

Un nouveau bouclier pour les «Lions» !

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 8 h 38 min

Un nouveau bouclier pour les «Lions» !
Publié le 30/05/2017
Rugby à XIII. N1

Un nouveau bouclier pour les «Lions» ! 201705301962-full

La joie et le bonheur des Pujolais dimanche soir sur la pelouse de Saint-Estève./ Photo DDM, Joseph.
Et de deux ! Deuxième bouclier consécutif de champion de France pour les «Lions» de Pujols qui ont à nouveau affiché leur nom au palmarès. Mais si celui de la saison passée en N2 fut remporté assez facilement devant Salses (38-22), celui de dimanche en N1 se joua vraiment au mental. Car les troupes de Didier Bousquet devaient combattre deux adversaires sur la pelouse de Saint-Estève, Réalmont et une grosse chaleur. Le premier acte vit les «marine et jaune» maîtriser parfaitement cette finale avec de bons enchaînements, une bonne maîtrise technique mais surtout une grosse défense, limitant les espaces pour les chasseurs d’essais tarnais. Logique donc de voir les Pujolais virer en tête à la pause avec une marge assez confortable (18-4).

Un écart qui fut même de 16 points en début de seconde mi-temps (20-4) après la pénalité convertie par Dorian Lopez. Mais Réalmont ne s’était pas invité à cette fête du rugby à XIII par hasard et le démontra rapidement. Avec des avants performants et perforants commençant à user les organismes des «Lions».

Ainsi, les Tarnais firent rapidement leur retard et prirent même les commandes du match (23-20). Jusqu’à ce petit coup de génie de Pierre Cantayre en toute fin de match parvenant à gicler au ras et à allonger ses bras pour l’essai du sacre.

Les joueurs, dirigeants et supporters du club lot-et-garonnais pouvaient exulter et lever les bras. Comme l’an passé, la fameuse planche de bois a rejoint l’un des beaux villages de France avec aussi un très beau champion. Reste à savoir maintenant si le XIII des coprésidents Brunies et Rinaldi voudra tenter l’aventure en élite 2 la saison prochaine.

Une réflexion s’impose. En attendant, les coéquipiers de «Boule» Mongay vont pleinement savourer leur titre de champion de France !

A SAINT-ESTEVE (dimanche)
Pujols — Réalmont 26 — 23

M-T : 18-4.

Arbitre : David Ségura (Midi-Pyrénées).

Pour les vainqueurs : 4 essais de Cantayre (2), Dugué et D.Lopez. 2 P et 3 T de D.Lopez.

Pour les vaincus : 4 essais, 1D et 3 T.
Philippe Bertin

Photos du match 

29 mai 2017

Toulouse frappe un grand coup

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 06 min

Toulouse frappe un grand coup
Publié le 29/05/2017
Toulouse Olympique XIII – Rugby à XIII. Championship. «Summer Bash» réussi pour le TO.

Toulouse frappe un grand coup 201705291505-full

 

Avec Rhys Curran comme fer de lance./ Photo DDM, archives Michel Viala

Opposé à un concurrent direct au Top 4, Halifax, lors du «Summer Bash» ce dimanche à Blackpool (nord-est de l’Angleterre), le Toulouse Olympique s’est imposé 32 à 22. Une victoire qui lui permet de reprendre la deuxième place du classement.

D’entrée, les Olympiens se montrent entreprenants et sont rapidement récompensés. Kane Bentley ne met pas longtemps à trouver la faille dans la défense adverse et il est imité par Tony Maurel cinq minutes plus tard.

Halifax parvient à ouvrir son compteur au bout de vingt minutes, mais Maurel maintient les siens à distance avec un doublé. Le TO se permet même de rajouter un quatrième essai à quelques minutes de la pause, par Rhys Curran, puis une pénalité sur la sirène : 6-20 à la mi-temps. La première période des Toulousains est un modèle d’efficacité.

Rien n’est encore fait cependant car les Anglais reviennent des vestiaires avec des intentions et Tyrer réduit la marque. Et Halifax ne passe pas loin de terminer une nouvelle fois en terre promise quelques minutes plus tard, mais Kuni Minga réalise un plaquage salvateur et provoque l’en-avant de son vis-à-vis. Mieux, sur la chaîne de tenus qui suit, Curran y va à son tour de son doublé. À l’heure de jeu, Anthony Marion donne un avantage encore plus conséquent aux siens.
Grosse intensité

Mais un match de cette intensité est forcément éprouvant pour les organismes, le rythme baisse, ce dont profite Halifax. La fin de match est Anglaise et les «Fax» maintiennent la pression sur le TO en rajoutant deux essais. Sans conséquence cependant, le Toulouse Olympique l’emporte.

Un succès qui fait bien sûr plaisir à Sylvain Houlès, l’entraîneur toulousain : «Nous avons réalisé une très bonne première mi-temps. La seconde a été plus poussive, notamment en fin de match avec les joueurs émoussés par l’intensité de la rencontre, mais nous faisons tout de même un très bon match. Et c’est une victoire très importante pour la suite de la saison. Il faut maintenant se reconcentrer sur la prochaine échéance.»

À savoir un nouveau déplacement outre-Manche, à Batley, dimanche prochain.
halifax 22 – Toulouse 32

A Blackpool ; MT : 6-20.

Vainqueurs : 6 E K. Bentley (3), Maurel (8, 23), Curran (36, 50), Marion (62) 3 T (3, 50, 62) 1 P (40) Kheirallah.

Vaincus : 4 E Tyrer (19, 45), Worrency (71), Woodburn-Hall (76), 3 T Tyrer (19, 45, 76).

Evolution du score : 0-6, 0-10, 6-10, 6-14, 6-18, 6-20 / 12-20, 12-26, 12-32, 16-32, 22-32

HALIFAX : Sharp ; Saltonstall, Tyrer, Woodburn-Hall, Worrency ; Murrel, Johnston ; Cahalane, Moore, Boyle ; Grix, Heaton ; Fairbank.

Entrés en jeu : Morris, Douglas, Barber, Tangata.

TOULOUSE OLYMPIQUE : Kheirallah ; Maurel, Planas (cap), Ader, Minga ; Robin, Marion ; Boyer, K. Bentley, Canet ; Curran, Mika ; A. Bentley.

Entrés en jeu : Kriouache, Puech, Hepi, Leha.

L’homme du match : Rhys CURRAN (Toulouse).
Th. S.

 

 

Rugby à XIII : Toulouges s’offre le trophée Dubarry

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 12 h 05 min

le-jeu-puis-la-joie-des-toulougiens-avec-leurs-dirigeants-et_929998_800x600

par Alain Revello Le 29 mai

Rugby à XIII : Toulouges s’offre le trophée Dubarry

Challenge Dubarry, finale. A Lézignan, Toulouges force la décision en seconde période contre Gratentour.

Après une première période très équilibrée, les Catalans plus rapides ont su trouver les solutions pour enlever le Trophée.

Il aura fallu du temps à Toulouges pour se débarrasser de Gratentour. L’entame laissait pourtant présager une issue plus rapide pour les Catalans. Marc, après une percée de Rey, puis Garcia sur un exploit personnel donne l’impression d’une mainmise sur la rencontre. Pourtant les Haut Garonnais s’accrochent et vont petit à petit revenir à égalité. Allier d’abords, puis Colonge juste avant la pause arrivent à faire douter Toulouges.

Le début de la seconde période reste tendu, seule une pénalité de Gomez meuble le tableau. Pourtant c’est à l’usure que les Catalans vont construire leur succès. Sous la chaleur estivale, Gratentour dès l’heure de jeu commence à craquer. Les accélérations des Toulougeains vont alors faire la différence. Mettre du ballon ces derniers, par Marc, Maynil, et Soria créent la différence. Le challenge Dubarry ne pouvaient plus leur échapper.
source

Réalmont : c’était presque la fête!

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 46 min

Réalmont : c’était presque la fête!

Publié le 29/05/2017
Rugby XIII – Amateurs – Finale de DN 1. Les Tarnais s’inclinent de trois points face à Pujols.

Réalmont : c'était presque la fête! 201705291454-full

 

L’équipe des Griffons de Réalmont et leurs supporters (à droite)./ Photos DDM N.L.
La rencontre débutait par 10 minutes de domination stérile des Griffons, avant que Pujols ne profite d’espaces dans la défense pour scorer entre les poteaux et passant une pénalité en suivant.

Peu après, une percussion de Romain Soulet trouvait en bout de ligne le capitaine Florian Samuel pour un essai non converti. Les approximations défensives des Griffons donnaient à Pujols l’opportunité de marquer à nouveau et de prendre le large par 14 à 4. Juste avant les citrons un coup de pied finement joué dans le dos de la défense envoyait les Pujolais en dame pour rentrer aux vestiaires sur le score de 18 à 4. Au retour des citrons Pujols convertissait une pénalité portant le score à 20 à 4. Après plusieurs échecs à un mètre de la ligne, les Réalmontais se mettaient à la faute, Pujols en profitant pour se dégager et saper le moral des Tarnais. À la 47ème un beau travail des avants relayé par Palous et Bascoul envoyait Rana dans l’en but pour revenir à 20 à 8. Après une pénalité obtenue face au poteaux, les Griffons ouvraient et envoyaient Jalade à l’essai qui convertissait pour revenir à 20 à 14. La remontada était lancée! Les Realmontais prenaient un peu plus le match à leur compte et Galinier explosait la ligne adverse, Jalade convertissait à 20 partout! S’en suivait un plaquage haut sanctionné d’un carton jaune du pilier de Pujols, Jalade passe la pénalité qui donne l’avantage à Réalmont à la 61ème avant que Rana plein de sang froid ne claque un drop. Les maladresses réalmontaises amenaient Pujols à marquer entre les poteaux à 8 minutes de la fin, 26 à 23 pour Pujols!

Les Griffons repartent à la charge mais manquent de lucidité dans le dernier geste et laissent le «planchot» filer au grand dépit de Pierre Assié : «L’évenement nous a annihilés en première période, on est déçus mais on fera tout pour y revenir l’an prochain!»

A Saint-Estève, Réalmont-Pujols :23 à 26

Réalmont :1-Durand, 2-Jalade, 3-Barrau, 4-Palous, 5-Bascoul, 6-André, 7-Rana, 8-Fabre.N, 9-Girou.S, 10-Couffignal, 11-Galinier, 12-Boyer, 13-Samuel(cap), 14-Soulet, 15-Carayon, 16-Magne, 17-Pauziès.

4 Essais de Samuel, Rana, Jalade, Galinier, 1 pénalité et deux transformations de Jalade, 1 drop de Rana.
Nico

Albi tombe sous un soleil de plomb

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 44 min

Albi tombe sous un soleil de plomb

Publié le 29/05/2017
Rugby XIII – Amateurs – Juniors élite. Demi finale

Albi tombe sous un soleil de plomb 201705290198-full

 

Albi a tenté de résister. En vain.
Malgré le soutien d’un public venu en nombre, les juniors albigeois n’ont pas pu s’imposer dans cette demi-finale. Pourtant ils menaient à la mi-temps à la faveur d’un drop. Après un long round d’observation, sans point marqué, durant les 14 premières minutes de la seconde période, Albi a cédé concédant un essai. Puis, les Catalans ont pris définitivement le dessus à la fois physiquement et au score.

Après le long coup d’envoi catalan, les Tarnais ont bien défendu et ont empêché les visiteurs de passer la ligne. Mais à force de rendre la balle à l’adversaire et de défendre, les Albigeois ont concédé un essai bien amené par le centre catalan Franco (3e). 7 minutes plus tard, Albi a remis les pendules à zéro avec un bel essai de Florent Darnac en puissance transformé par Thomas Fabre. Albi a eu l’occasion de passer devant mais Nittim Pedrero a été retourné dans l’en-but après un beau service au pied de Thomas Fabre. Mais ce sont les Catalans qui passeront devant au score après une percée dans l’axe du centre qui a donné à son arrière qui ne s’arrêtera que derrière la ligne (6/12) à la 15e. Albi poussait et défendait bien. Lors d’une contre-attaque «orange et noire», un catalan a plaqué haut : carton jaune (20e). Albi en profitait 3 minutes plus tard par un essai du seconde ligne Anthony Larre-Larrouy. Après la transformation, les deux équipes étaient à égalité : 12/12. La chaleur semblait faire mal aux organismes et, en plus, les chocs étaient importants. Juste avant la pause, Thomas Fabre inscrivait un drop qui permettait aux «petits tigres» de mener 13/12 à la mi-temps. Pendant 14 minutes en seconde période aucun point n’a été inscrit. Il a fallu attendre 5 minutes avant l’heure de jeu pour que les Catalans marquent un essai et repassent devant au score, 16/13, alors qu’Albi a raté des occasions. Les Stéphanois alourdiront le score par un essai en contre du centre Franco. Ils inscrivaient un essai supplémentaire (60e). Et les visiteurs remettaient ça 11 minutes plus tard et menaient 32/19. Une dernière faute de défense albigeoise a donné un essai aux Catalans ce qui donnait un score final de 36/19 pour les visiteurs.
P.C.

Les Grizzlys limouxins en finale du championnat de France

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 43 min

Les Grizzlys limouxins en finale du championnat de France

Publié le 29/05/2017

Les Grizzlys limouxins en finale du championnat de France 201705291255-full

 

Sur le terrain, le combat fut longtemps indécis.

Ils l’ont fait, mais pas sans mal. Les treizistes limouxins ont gagné, ce samedi, leur ticket pour la finale, face à de coriaces et volontaires Catalans. Dans un stade de l’Aiguille où le mercure affichait allègrement 34 °, les joueurs de la sous-préfecture ont dû grandement s’employer à se défaire, dans les dernières minutes, d’une équipe de Saint-Estève accrocheuse en diable.

Pourtant, à quelques minutes du coup d’envoi, les supporteurs «rouge et noir» se montraient relativement confiants : «On les a battus durant la saison, ils sont jeunes et n’ont pas notre puissance», expliquait un inconditionnel des Grizzlys.

Oui mais voilà, la jeunesse, c’est aussi l’impétuosité et la fougue. Et quand, à 28 à 12 à la mi-temps, on pensait la cause entendue, les deux essais marqués coup sur coup par les «sang et or» soulevèrent l’enthousiasme dans les rangs catalans, et le doute dans celui des Audois.

Il fallut toute la puissance des Limouxins qui, dans un sursaut d’orgueil, plantèrent l’estocade, à quelques minutes de la fin du match.

À l’ultime seconde, en effet, la tribune exulta comme un seul homme pour fêter ses protégés. Des moments de liesse rare dans une saison sportive qui, sous un soleil estival, permit, tant aux acteurs qu’aux spectateurs, de manifester une joie réciproque.
Le président soulagé

Pendant quatre-vingts minutes, un homme est passé par toutes les émotions. Ne tenant pas en place, du bas des tribunes au contour de la piste d’athlétisme, Laurent Moréno a mouillé sa veste d’angoisse. Mais à 18 heures, ce samedi, le président avait retrouvé le sourire. Même s’il reste à franchir la dernière marche, samedi prochain, à Narbonne, face à Lézignan ou Carcassonne, il pourra se targuer d’être le premier président dans l’histoire du club à pouvoir attendre le plus haut niveau de la compétition.

En attendant, le 3 juin, dirigeants et bénévoles du club vont, dès aujourd’hui, préparer l’événement afin que le rouge et noir soit bien représenté en terre narbonnaise.
Claude Delbourg

Ce sera Limoux-Lézignan

Classé dans : Non classé — rugbyxiii @ 10 h 42 min

Ce sera Limoux-Lézignan

Publié le 29/05/2017
Rugby XIII – Amateurs – Demi-finale du championnat.

 

Ce sera Limoux-Lézignan 201705290857-full

 

Le derby a tourné à l’avantage des locaux./ Photo DDM, JLB
Le FCL a pris une belle revanche, hier sur Carcassonne en l’évinçant du championnat, après s’être fait ravir la coupe de France, par cette même équipe.

Échaudés, précisément, par cette finale de la coupe, les Lézignanais n’ont pas laissé le rival voisin s’installer dans la partie et ont très vite pris le large : 22-0 à la 37e minute !

Boudebza, en force (4), Cardace (8) sur coup de pied à suivre de Marginet, Tysseire, Marginet encore, sur un exploit personnel juste avant la pause, ont emballé le jeu et fait flamber le score. C’est ce dernier, demi de mêlée plein de verve, a brillé de mille feux, dans l’organisation du jeu des locaux.

En seconde période, les audois du chef-lieu ont su se ressaisir et revenir à 4 points (18-22) aux deux tiers de la partie. Suspens ? De courte durée car les Lézignanais, plus déterminés, reprirent leur marche en avant pour signer une victoire méritée qui les amène en finale du championnat, contre Limoux.
Lézignan 32 Carcassonne 18

Lézignan (Stade du Moulin). M.T : 22-6; 2.500 spectateurs; arbitres : M.M Vincent et Drizza.

Vainqueurs : 5 E Boudebza (4), Cardace (8), Tysseire (24), Marginet (37), Bouregba (51); 3 T. ( 4, 37, 61) et 3 P ( 13, 73, 76) Marginet.

Vaincus : 3 E Zava (39), Grésèque (48), Herrero ( 53); 3 T Grésèque.

Evolution du score : 4-0, 6-0, 10-0,12-0, 16-0, 20-0, 22-0, 22-4, 22-6/ 22-10, 22-12, 22-16, 22-18, 26-18, 28-18, 30-18, 32-18.

Lézignan : Cardace; Ferret, Bonneriez, Pomeroy, Buche (o) Granjean (m) Marginet; Rouanet; Stacul, Bouregba; Fakir, Boudebza, Papalli. Sont entrés en, cours de partie : Tysseire, Dacosta, Ancely, Bouzinac.

Exclu. tempo. : Papalli (73).

Carcassonne : Miloudi; Sigismeau, Vincent Albert, Lilian Albert, Soubeyras (o) Grésèque (m) Bourrel; Sabri; Baile, Bastien Escamilla; Sadaoui, Agullo, Jamil. Sont entrés en cours de jeu : Bemba, zava, Tovena, Pierre-Louis Bourrel.

Exclu. tempo. : Mimoudi (73)

La note du match : 13/202-L’homme du match : Rémy MARGINET (Lézignan)
Championship : Toulouse se place

L’équipe de Sylvain Houles passait un test sérieux à Blackpool dans le cadre du «Summer Bash» (le Magic week-end du Championship) face à Halifax. Les Toulousains ont rendu une copie quasi parfaite. Ils se sont imposés (32-22) et ont ainsi confirmé leur succès du 6 mars face au même adversaire.

Grâce à cette victoire ponctuée par six essais de Kane Bentley, un doublé de Tony Maurel, un doublé de Rhys Curran (photo DDM) et un ultime d’Anthony Marion, les Toulousains font une excellente opération sur le plan comptable. Ils pointent désormais à la deuxième place devant les Broncos de Londres et Featherstone.

Ils sont maîtres de leur destin en vue de l’obtention du billet pour le «Qualifier» (poule de huit composée du 9e, 10e, 11e, 12e de Super League ainsi que du 1er, 2e, 3e, 4e du Championship) qui offre ensuite aux quatre premiers la promotion en Super League (première division britannique), objectif des Toulousains.
D. N

12345...111

Golfeursdusaumurois |
Canicross passion |
ASEGF SECTION NAUTIQUE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tice4eps
| la page des carpistes
| Stefootvintage